Collège

Ilos

Ilos - Tome 1


de Brunet Marion

"Un poulpe furieux entoure son cœur pour l'étouffer, ses tentacules battent dans tous les sens et menacent de le faire exploser. La douleur est telle que Nolane choisit la colère. La colère, ça protège de l'effondrement."


#ilos, #marionbrunet, #pocketjeunesse
Népomucène et Eudoxie

Népomucène et Eudoxie


de Caron-Boyer Lucile

"Quelques jours après l'arrivée d'Eudoxie, j'ai donc demandé à Tristan :

- Tu en penses quoi de la nouvelle ?

- Je dirais qu'elle est très jolie, canon même... par contre elle a l'air spéciale.

Ma question n'avait pas eu l'air de le surprendre et il avait continué avec un petit sourire taquin :

- Pourquoi tu me demandes ça ? Elle te plaît ? Ce serait génial "Népomucène et Eudoxie", ça va bien ensemble? On dirait le titre d'une pièce de théâtre. Du Corneille ou du Racine."


#nepomuceneeteudoxie, #lucilecaronboyer, #scrineo
À nous trois

À nous trois


de Sellier Marie

"Elles sont trois."

Mina, Lily et Angèle.

"Elles sont trois et ne se connaissent pas encore."


#anoustrois, #mariesellier, #casterman
De délicieux enfants

De délicieux enfants


de Vesco Flore

Depuis des jours, les écuelles sont vides, tout comme les estomacs. Dans leur maison au fond des bois, le père et la mère désespèrent de nourrir leur chère progéniture. Sept bouches voraces. Sept enfants espiègles qui ont déjà bien grandi. Sauf Tipou. Difficile de trouver sa place, quand on en prend si peu… Du haut de ses treize ans, Tipou rêve d’aventure. Cela tombe bien : la forêt noire et profonde cache d’inquiétants mystères. Qui sème ces feuilles et baies sanglantes ? Pour le découvrir il vous suffit, à vos risques et périls, de suivre les traces…


#dedelicieuxenfants, #florevesco, #ecoledesloisirs, #medium+
Moi, Oscar et le fantôme de ma sœur

Moi, Oscar et le fantôme de ma sœur


de Pansiot Laure

"Elle commence où cette foutue histoire ? On a le droit de dire qu'il y a plusieurs débuts à une même histoire ? Non, ça ne se fait pas, je crois. Mais tant pis, on s'en fiche, c'est moi qui raconte."


#moioscaretlefantomedemasoeur, #laurepansiot, #auzou, #eclair+
Les initiés

Les Initiés


de Goodman Jessica

"-Il y a autre chose, dis-je tout bas en leur faisant signe de se pencher vers moi. Je n'arrête pas de penser à Graham. Et s'il était...innocent? Et si quelqu'un d'autre avait tué Shaila ?

La question père lourd au-dessus de nos têtes. Quentin et Nikki échangent un rapide regard.

-Arrête, Jill, me lance-t-elle. On était d'accord pour dire que c'est terminé. Le sujet est clos.

-Et si...

De nous tous, je pensais qu'elle était la plus à même de comprendre.

- Le. Sujet. Est. Clos."


#lesinities, #jessicagoodman, #pocketjeunesse #prixdeslecteurspkj2024
Rita

Rita


de Pavlenko Marie

"Je n'ai même pas besoin de fermer les yeux pour revivre ce moment. Il est de ceux pendant lesquels on a une conscience aiguë de la magie de l'instant, on attrape la peau du temps, on le retient dans nos mains fébriles et on se dit: maintenant, maintenant tout peut s'arrêter, se figer, oui, si maintenant le monde s'immobilise soudain, je serai heureux pour l'éternité."


#rita, #mariepavlenko, #flammarionjeunesse
Quand on dansait sur les toits

Quand on dansait sur les toits


de Koegel Tristan


“Il ne faut penser qu’à vivre, Mayssane, et à rien d’autre tant qu'on le peut.”

 


#quandondansaitsurlestoits, #tristankoegel, #didierjeunesse
L'héritage de Judith Blackwood

L'héritage de Judith Blackwood


de Somers Nathalie

“Elle poussa le battant, remercia une dernière fois le cocher et s’aventura sur le chemin. Très vite, elle fut avalée par l’obscurité. Pourtant le cocher resta de longues minutes sans bouger, fixant l’endroit où elle avait disparu.
Un frisson le parcourut sans qu’il en comprenne la raison.
Enfin, il se ressaisit et se décida à opérer un demi-tour. Il relança ses chevaux et, à son tour, s’enfonça dans la nuit. Pendant un long moment encore il ne put se défaire d’une sensation de malaise. Une impression dérangeante.
Celle d’avoir abandonné une brebis parmi les loups.”
 


#lheritagedejudithblackwood, #nathaliesomers, #didierjeunesse
Guerrière

Guerrière


de Alix Cécile

Les mots crient : “Non, non ! On ne pourra plus raconter, jamais, on ne pourra plus devenir une source, ni un ruisseau, ni un fleuve. Ton existence a volé en éclats et chaque morceau que tu chercheras à ramasser t’écorchera. Toi aussi, tu as été tuée, la voilà la vérité. Mais tu n’arrives pas à mourir.”


#guerriere, #cecilealix, #slalom
#ToutlemondedétesteLouise

#ToutlemondedétesteLouise


de Heurtier Annelise

“Je ramasse mes affaires et je sors de la salle en courant.
La surveillante gueule quelque chose, je m’en fous je veux sortir.
Dans la salle, personne ne parle mais j’ai l’impression que tout le monde crie.
Je ne comprends rien.
Je ne comprends pas ce qui se passe”.

 


#toutlemondedetestelouise, #anneliseheurtier, #casterman
Regarder l'orage dans les yeux

Regarder l'orage dans les yeux


de Alix Cécile

“Je ne sais pas si je serai capable de le lui dire un jour. De le lui dire, pas de le lui avouer.
On n’avoue pas un amour, ce n’est ni une faute ni un crime. On le clame, on le murmure, on le chante, on le fredonne. On en imprègne le creux du cou de l’être aimé, comme un parfum, on parfume l’autre de son amour. On le glisse entre ses lèvres, on nourrit l’autre de son amour.”

 


#regarderloragedanslesyeux, #cecilealix, #rageot
La gardienne de la forêt

La gardienne de la forêt


de Bernard Nathalie

"Silvio est vêtu d'un T-shirt noir et sa tête est recouverte d'un bonnet noir. Il est debout dans la forêt. Derrière lui, on aperçoit un campement de bûcherons illégaux. Le visage tourné vers la caméra, il lance:

- Ça m'énerve tellement de voir ça. Je veux tout détruire. Je ne veux plus voir leurs campements sur notre territoire.

(...)

Lorsque son visage se tourne de nouveau vers la caméra, des larmes coulent sous ses yeux.

- Venez... Venez du monde entier... soutenir notre lutte... soutenir ce que nous faisons...

C'est terminé.

La vidéo enchaîne sur une publicité de voitures."


#nathaliebernard, #thierrymagnier, #lagardiennedelaforêt
J'ai tué Zoé Spanos

J'ai tué Zoé Spanos


de Frick Kit

"- Tu nages en plein délire, reprend Kaylee. Tu t'en rends compte, au moins ?

Ce n'est pas la première fois qu'Anna s'interroge sur sa santé mentale, son "bien-être psychique", comme ils disent ici. La nuit, allongée sur sa couchette, elle ferme les yeux et envoie un projecteur imaginaire à l'intérieur de sa tête, à la recherche d'un indice, d'une zone déficiente. Mais son esprit reste impénétrable."


#jaituezoespanos, #kitfrick, #bayard, #pageturners
Ici et seulement ici

Ici et seulement ici


de Dabos Christelle

"Chaque sonnerie me fait vibrer. Les bruits des baskets, des stylos, des insultes, des rires, des portes, des cahiers, des escaliers, des leçons, des ballons, des capuchons, des sifflets, des briquets, des bécots, des chasses, des assiettes, des plateaux: ça me remplit, du portail jusqu'au gymnase. Les silences aussi. Les règles surtout, car allez, admettons-le-nous, tout ça, tout ça, au fond, c'est un jeu. Les paires, le prince, les impairs, le principal: encore le jeu. Les modes, les notes: toujours le jeu. Le tableau, oh oui, surtout le tableau, là, rien que des noms écrits à la craie, avec les Hauts toujours en haut, les Bas toujours en bas: le jeu."


#icietseulementici, #christelledabos, #gallimardjeunesse
Radio Désastre

Radio Désastre


de Geiger J.C.

"Charity vint toucher le cou de Griff. Griff attrapa le bras de son frère. Liés ainsi, la chanson se faisait de plus en plus présente, et Thomas vint se joindre à eux, leur enveloppa les épaules de ses bras, oscillant dans l'océan - la chanson hurlait. Ils rirent, éclatèrent de joie, et ils étaient à nouveau tous ensemble à un concert. Peau contre peau, fronts rapprochés. C'était difficile de regarder quelqu'un dans les yeux avec toutes ces émotions. Parfois, ils changeaient de formation, parfois ils détournaient la tête, mais la musique les appelait à se rapprocher, encore et encore."


#radiodesastre, #jcgeiger, #auzouromans
Heartstopper

Heartstopper Tome 1 Deux garçons. Une rencontre.


de Oseman Alice

"- T'es ami avec Nick Nelson, maintenant ? VRAIMENT ?

- Euh... ouais?

- Mais c'est un "rugby boy" !(...)

- Et alors? Nick est sympa !

- ARRÊTE. C'est un putain de blaireau. Il appelle tout le monde "mec". Il doit jeter de la nourriture sur les gens dans le bus.

-... Il ne m'appelle jamais "mec"...

- ...

- Tu craques pour lui.

- QUOI ?!"


#heartstopper, #aliceoseman, #hachetteromans
Nancy Guilbert

Entretien avec... Nancy Guilbert


de Guilbert Nancy

Dans mon dernier billet sur le blog, je vous parlais de mon coup de coeur pour Gazelle Punch, le nouveau roman de Nancy Guilbert à paraître le 9 mars aux éditions Slalom. Après avoir lu ce texte, je n'avais qu'une envie, dire à son autrice qu'elle avait su me toucher plus que je ne l'aurais imaginé mais aussi combien ce livre allait rester graver dans ma mémoire.

J'ai pris contact et Nancy Guilbert a accepté de répondre à quelques questions afin de m'en dire plus sur ce texte émouvant qui risque de beaucoup faire parler de lui.

Encore un grand merci à elle pour sa disponibilité, sa gentillesse et ses mots. Voyez plutôt...


#gazellepunch, #nancyguilbert, #slalom, #entretien
Gazelle Punch

Gazelle Punch


de Guilbert Nancy

"Elle répète, narquoise :

- Allez, viens !

J'y comprends rien. Elle veut vraiment qu'on démarre un combat, là, tout de suite ?

J'esquisse un droit, elle sursaute malgré elle.

(...)

- Vous êtes tarée, sérieux. Si je fous un crochet, vous vous écroulez par terre en moins de deux.

- Alors frappe. Te gêne pas.

La situation est tellement grotesque que ma colère retombe aussi sec. 

Elle me pousse légèrement à l'épaule et je bloque son bras.

- Me touchez pas, Violette.

- Tu l'es déjà, qu'est-ce que tu crois ?

Et vlam! Elle remonte le chemin pierreux, puis me crie par dessus son épaule :

- Bon, traîne pas, hein ! Je dois aller aux toilettes et je crève de faim.

Incrédule, je lui emboîte le pas et on remonte en voiture sans rien dire.

Elle a raison. Je suis sonné. Touché. Déstabilisé."


#gazellepunch, #nancyguilbert, #slalom
Dix-huit ans, pas trop con

Dix-huit ans, pas trop con


de Leseigneur Quentin

"Nous vois pas comme des paumés de la vie : on est des gars normaux, on a des familles bien. J'ai deux parents et trois frère et soeurs en or. Le pilon, c'est juste pour manger, mieux vivre."


#dixhuitanspastropcon, #quentinleseigneur, #beauetcourt, #sarbacane
Sillage

Sillage


de Richoux Joanne

“Quand on est inspiré, on n’a pas le temps d’être poli. L’impolitesse est le moteur de
la création. Sers-toi de ça pour Sillage, tu en feras un chef- d’œuvre.
Jade s’humecta les lèvres.
— Ça justifie tout, selon vous, la création ?
— Disons que ça autorise quelques dérives.
— La violence ?
— Bien sûr.
Dans le cœur de Jade, la foi jaillit.
— Vous me le jurez ?
— Je te le jure. Fonce, ma chère apprentie.”
 


#sillage, #joannerichoux, #pkj, #pocketjeunesse
Oscar Goupil : A London mystery

Oscar Goupil : A London mystery


de Guénot Camille

"- Attendez ! Vous vous voulez dire que les autres tableaux...parlent aussi ?

Je me sentis défaillir (...)...je n'y comprenais rien.

- Cher ami, je vais finir par croire que vous êtes sot ! Évidemment que nous parlons ! C'est le miracle de l'art !

- Mais...mais...

- Maimai-maimai, singea la femme. nous parlons mais pas à tout le monde. Rares sont ceux à qui nous révélons notre secret."


#oscargoupil, #alondonmystery, #camilleguénot, #edlromans, #lecoledesloisirs
Camille Guénot

Entretien avec... Camille Guénot


de Guénot Camille

Oscar Goupil : A London mystery de Camille Guénot paru dans la collection Médium de l'école des loisirs est un de mes coups de coeur de la fin d'année.

Si les réseaux sociaux ont parfois des mauvais côtés, ils ont celui de créer une complicité avec des personnes que l'on oserait peut-être pas approcher. De fait, j'ai eu la chance (et le plaisir) d'échanger rapidement sur les réseaux sociaux avec Camille Guénot et je lui ai proposé un entretien. Ce qu'elle a immédiatement accepté, pour ma plus grande joie.

Je suis donc ravie de vous présenter ce merveilleux livre mais également de donner la parole à celle qui en parlera le mieux.

Un grand merci à cette autrice qui, pour ce premier roman, nous transporte dans un univers unique et magique que l'on n'a pas envie de quitter. Bravo !


#entretien
L'île aux morts

L'île aux morts


de Giordano Rémi

"Je tiens la boucle d'oreille dans la paume de ma main. Je peux voir mon reflet distordu dans le blanc immaculé, ma bouche stupéfaite comme un hurlement déformé.

Ce n'est pas tout. Il y a un mot, un message écrit grossièrement au marqueur noir comme mon nom sur l'enveloppe.

JE SAIS."


#lileauxmorts, #remigiordano, #thierrymagnier
C'est pas ma faute

C'est pas ma faute


de Multon Anne-Fleur et Bailly Samantha

"C'est bizarre à quel point quelqu'un peut paraître merveilleux dans son imagination, et aussi décevant dans la réalité.

Encore un rêve qui fait naufrage."


#cestpasmafaute, #annefleurmulton, #samanthabailly, #pocketjeunesse
Kintsugi

Kintsugi Le fil doré de ma vie


de Paris Mathilde

“Je voudrais qu’il y ait des ficelles accrochées aux extrémités de mes lèvres pour qu’elles se lèvent et me permettent de sourire. Devenir un pantin qu’un marionnettiste ferait vivre. Mais je ne suis que moi, et c’est à moi de faire bouger les ficelles. Alors, je tire, je tire, je bouge, je lutte et enfin je souris.”
 


#kintsugi, #kintsugilefildoredemavie, #mathildeparis, #auzouromans, #auzou
Les Nuées Livre 2 - Néro

Les Nuées Livre 2 - Néro


de Bernard Nathalie

"- Le Soleil, c'est la fin d'rêves.
Puis, elle ajouta cette phrase que Lisbeth garderait toute sa vie en mémoire :
- C'est dans les nuits les plus sombres que les étoiles brillent le plus."


#lesnuees, #nero, #nathaliebernard, #thierrymagnier
Vous retiendrez mon nom

Vous retiendrez mon nom


de Abadie Fanny

“J’arrivais pas à croire qu’elle était morte. Je pensais qu’en descendant la rue, j’allais la trouver dans la cage d’escalier de son immeuble, en train de bavarder avec Joyce et Khedima. Je lui dirais : “Ben, je croyais que tu étais morte!” et elle me répondrait en riant : “Mais non, c’était juste une blague.” Tout ça me broyait le bide.”
 


#vouretiendrezmonnom, #fannyabadie, #syrosjeunesse
La course dans les nuages

La course dans les nuages


de Vermot Thibault

"Edgar but une gorgée et se balança quelques secondes sur sa chaise de bar. Puis il se décida :

- Je vous la fais courte. Faut que ça sonne épique, mamzelle Declercq. Le lecteur, calé au coin de la cheminée, doit avoir l'impression d'y être. Et, euh, je suis payé à la ligne.

(...)

Salomé fit une moue, elle pianotait sur le comptoir du bout des ongles.

- C'est bien, l'épique, c'est très bien. Mais de mon point de vue, quand vous êtes en plein dedans, le pilotage est d'abord une histoire d'injection, de force, de vitesse, de patience, d'impulsions - on parle de passer de 0 à 100 en une seconde - et d'encaisser les coups durs. L'épique vient après. Avec les mots.

Elle but une gorgée de bourbon, l'oeil scintillant.

- Les mots, ça vient après tout le reste."


#lacoursedanslesnuages, #thibaultvermot, #sarbacane, #exprim
Ni prince ni charmant

Ni prince ni charmant


de Medina Florence

"Il faut que je vois Zoé et que je lui parle.

Il faut que je vois Louis et que lui parle.

Il faut que je vois Amina et que je lui parle.

Je pense à ce que je vais dire à l'une, ce que je répondrai à l'autre si elle me dit ceci ou s'il me dit cela... Ça dessine dans ma tête un labyrinthe d'arguments. À chaque intersection, un doute, une peur, un relent de culpabilité... Et pas l'ombre d'une lueur pour m'aider à entrevoir l'issue. À trois heures du matin, j'y suis encore."

 


#niprincenicharmant,