3 fois l'été

Soumis par HashtagCeline le jeu 15/07/2021 - 21:12

“Et qu’est-ce que je vais faire ? Pourquoi je suis obligée de choisir ? Je voudrais aller aux trois soirées, moi ! A qui je vais dire oui?
Maëlle, tu es dans la merde.”
 

#FaisTonChoix

J'ai passé un bon moment en lisant 3 fois l'été et la grande originalité de ce roman tient à sa forme.
En effet, le récit débute de façon plutôt classique mais propose ensuite de faire un choix concernant ce que va vivre l’héroïne. Ainsi, Maëlle pourra passer la soirée soit avec Matt, Noah ou Léo. Chaque décision aura des répercussions plus ou moins importantes sur le destin de la jeune fille, l’amenant à réfléchir sur ce qu’elle veut faire de sa vie.
 

#QuatrièmeDeCouv'

"Un samedi soir, trois propositions.
Pour Maëlle, voilà un sacré cas de conscience, d'autant que sa décision pourrait changer son été... Alors ?
Concert VIP avec Matt, son nouveau collègue rockeur ?
Tournage avec Noah, la star de son réseau social favori?
Soirée artistique avec Léo, son mystérieux voisin d'en face ?
Que va-t-elle choisir ?
C'est à vous d'en décider."
 

Intérieur

#LequelChoisir?

Alors que j’aurais pu tout bousculer et lire les trois choix dans le désordre, j’ai lu le livre en suivant l’ordre des propositions : Matt, Noah et Léo. J'ai été bien disciplinée et au final, je ne le regrette pas (mais je ne peux pas vous dire pourquoi parce que j’en dirais peut-être trop).
Bref. 
Ce système d’histoire à choix multiples, de situations vues sous l’angle de décisions différentes, m’a énormément plu. J'ai eu l'impression d'être impliquée. Et puis, c’est quelque chose d’humain de se demander ce qui aurait pu se passer si on avait fait tel choix plutôt que tel autre dans certaines situations. Elizabeth Barféty, le temps d’un livre, m’a donné cette chance : explorer toutes les options.
De fait, dans chaque cas, elle met en scène l’héroïne dans des univers différents : la musique avec Matt, la vidéo et l’univers des réseaux sociaux avec Noah puis l’art avec Léo.
J’ai trouvé que l’autrice arrivait à nous surprendre dans chaque cas de figure et qu’elle donnait une tonalité optimiste à tout ce qui arrive à Maëlle, sans tomber dans l’excès de bons sentiments. L'adolescente va se tromper, être déçue ou surprise et au final apprendre sur elle-même et faire des choix éclairés pour son avenir.
Il y a quelque chose de très positif dans ce livre qui, en plus, alerte sur certaines dérives notamment avec Noah.
J’ai trouvé que Maëlle, l’héroïne, était très sympathique. Elle est dynamique, créative (elle fait des petites vidéos qui reproduisent des scènes de film) et enjouée. Ses doutes, ses interrogations, ses premières expériences…Son personnage sonne juste. Et c’est assez enthousiasmant de la voir essayer de se dépatouiller de ce imbroglio sentimental. C’est vrai que c’est souvent comme ça : tout arrive en même temps !
Le ton adopté reste léger malgré certaines situations qui vont déraper et les problèmes familiaux (sa mère se laisse aller depuis le départ de son père) de Maëlle. Cela a aussi contribué au fait que je tourne les pages très rapidement. 
Côté prétendants, l’autrice a su brouiller les pistes en faisant prendre des virages étonnants aux uns et aux autres. Rien ne s’est déroulé à chaque fois comme je l’avais imaginé. Et j’avais juste envie que Maëlle s’en sorte sans trop de bleus au cœur.

J’ai été agréablement surprise par ce roman.
Mon seul regret ? Ne pas l’avoir lu pendant les vacances car il aurait été parfait comme lecture d’été !
 

#PourQui?

Pour ceux et celles qui aiment avoir le choix.
Pour ceux et celles qui aiment les histoires d’amour et de rendez-vous manqués.
Pour ceux et celles qui cherchent une chouette lecture pour cet été !
Pour tous et toutes à partir de 13 ans.
 

Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
256
Prix
14.90 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Passé minuit Passé minuit

"Ma vie est un livre à trous. Au beau milieu d'une phrase, soudain un grand vide. L'histoire reprend trois feuillets plus tard. Si je tombais sur un bouquin pareil, j'appellerais l'éditeur pour me…
#passeminuit, #emmanuellecosso, #sarbacane, #exprim

Tu reverras ton frère Tu reverras ton frère

“Jules est de tous leurs rêves ; il comble le vide. A leur réveil, ça leur revient comme un coup dans le ventre, d’ailleurs, ça les cisaille.
Jules a disparu et il disparaît encore, chaque…
#tureverrastonfrere, #severinevidal, #nathan, #lireenlivre, #courttoujours

C'est bien ! C'est affreux !
"Sanji était assis sur une pierre, au milieu de la jungle, quand Java le tigre surgit. - Cours ! ordonna Java. Cours et je te chasserai. Je t'attraperai et je te mangerai."
#cestbiencestaffreux, #joanmlexau, #aliki, #saltimbanqueeditions
Ce que diraient nos pères
"-Dis, tu me dirais si ça n'allait pas? demande soudain la jeune fille. Il sourit mécaniquement. Tout se fissure en lui. Il n'a qu'une envie : se lover contre elle. Il oublierait tout. - Pourquoi ça…
#cequediraientnosperes, #pascalruter, #didierjeunesse
Les quatre gars
Claire Renaud, en plus de son Pépix, nous propose un roman pour les (un peu) plus grands dans la collection Exprim. UNE REUSSITE !
#famille, #père, #grand-père, #frère, #absence, #femme, #quotidien, #humour
Le canard le plus paresseux du monde et autres incroyables records
"Au cours de la rédaction de ce livre, [les auteurs] ont consommé 4978 sandwichs au bacon et bu 9983 bols de chocolat chaud."
#lecanardleplusparesseuxdumondeetautresincroyablesrecords, #johnyeoman, #queninblake, #littleurban, #premiersromans
Oeuf Oeuf

"Au moins une fois par soirée, David déclarait à Primrose :

- Je t’aime pas.

- Pareil, lui répondait-elle.”


#oeuf, #jeffspinelli, #neuf, #ecoledesloisirs
Les Cendres du Serpent-Monde Les Cendres du Serpent-Monde

"- Les Natii pensent que leurs cendres gagnent les cieux et, plus haut encore, la lune où ils se réincarnent sous la protection du Serpent-Monde. Chaque nuit, le grand serpent quitte sa tanière…
#lescendresduserpentmonde, #marinesivan, #tiphs, #scrineo, #partenariat

Kidnapping à la confiture
"Tout comme moi avec ma surdité et mon fichu caractère, tout comme Christophe-Eudes avec ses lunettes de taupe et son look bizarre, Darian a un handicap. En l'occurrence : sa mère."
#kidnappingalaconfiture, #marielennefouquet, #eglantineceulemans, #pepix, #sarbacane
Cassandre Lambert Entretien avec... Cassandre Lambert

L'Antidote Mortel est un énorme coup de coeur ! Tout au long de ma lecture, je ne cessais de me dire "Mais c'est tellement bien !" Et je voyais les pages défiler avec appréhension, sentant la fin…
#lantidotemortel, #cassandrelambert, #didierjeunesse