Et dans nos coeurs, un incendie

Soumis par HashtagCeline le mer 01/09/2021 - 15:49

"- Toi, t'es pas anormal, t'es différent. T'as une sorte de particularité unique, un signe distinctif. Comme moi. Et c'est pas une raison pour se foutre en l'air. C'est même plutôt quelque chose de précieux.

Tristan sent une secousse dans tout son corps, au plus profond, comme si Isadora ébranlait ses fondations."

#TristanEtIsadora

Je suis très rarement déçue dans la collection Exprim, je l’ai déjà dit. Et j’y fais des rencontres marquantes.
Elodie Chan est la dernière en date et ses mots, poétiques, brûlants, passionnés et vivants ont allumé dans mon coeur aussi, un incendie.

Sur les pages, Elodie Chan déroule son histoire, enfin celle de Tristan et d’Isadora. Séparément puis ensemble, car leurs chemins vont, un peu par hasard, se croiser. Ce n’est pas tous les jours qu’on aide quelqu’un sur le point de se suicider.
Tristan est mal dans sa peau. Isadora aussi finalement. Mais ils le sont tous deux de façon assez différente. L’un se cache et tente de disparaître quand l’autre brille et brûle de mille feux.
Le point fort de ce texte est l’intensité, la justesse des situations que l’un et l’autre nous font partager. La détresse, la colère, la glace et le feu. Tout se mélange. Tout se percute.
Et Isadora et Tristan, au lieu de se détruire, vont s’aider mutuellement.
C’est une histoire cousue de fil blanc pourrez-vous me dire… Les deux paumés qui trouvent leur salut dans la présence de l’un et de l’autre. Mais non, c’est ici tellement bien écrit, amené, entremêlé que cela ne ressemble à rien d’autre. Et puis, tout n’est pas si simple…
Elodie Chan nous sert une belle histoire qui s’épanouit sur des cendres, celle d’une vie qu’on croit finie, celle d’un avenir qu’on n’arrive pas à imaginer…
A certains moments, les mots glissent, des voix extérieures s’invitent : celle du prof qui est en train de parler par exemple. Et puis il y a tous ces moments où Tristan et Isadora sont ensemble et où ça se bouscule : leurs pensées qui s’entrecroisent, comme s’ils ne se laissaient pas parler, les réflexions intimes impromptues qui surgissent par-ci, par-là, rendant l’ensemble encore plus nerveux.
C’est un roman assez court qui se lit très rapidement et qui, par son style déjà très marqué, nous prend aux tripes et au coeur.
Une belle découverte.

 

Quatrième de couverture

#PourQui?

Pour ceux et celles qui cherchent des histoires d'amour atypiques.

Pour ceux et celles qui n'ont pas peur de se brûler les ailes.

Pour ceux et celles qui veulent découvrir une nouvelle autrice au style percutant.

Pour tous et toutes à partir de 14-15 ans.

Auteur
Collection
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
232
Prix
16.00 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Passé minuit Passé minuit

"Ma vie est un livre à trous. Au beau milieu d'une phrase, soudain un grand vide. L'histoire reprend trois feuillets plus tard. Si je tombais sur un bouquin pareil, j'appellerais l'éditeur pour me…
#passeminuit, #emmanuellecosso, #sarbacane, #exprim

Tu reverras ton frère Tu reverras ton frère

“Jules est de tous leurs rêves ; il comble le vide. A leur réveil, ça leur revient comme un coup dans le ventre, d’ailleurs, ça les cisaille.
Jules a disparu et il disparaît encore, chaque…
#tureverrastonfrere, #severinevidal, #nathan, #lireenlivre, #courttoujours

C'est bien ! C'est affreux !
"Sanji était assis sur une pierre, au milieu de la jungle, quand Java le tigre surgit. - Cours ! ordonna Java. Cours et je te chasserai. Je t'attraperai et je te mangerai."
#cestbiencestaffreux, #joanmlexau, #aliki, #saltimbanqueeditions
Ce que diraient nos pères
"-Dis, tu me dirais si ça n'allait pas? demande soudain la jeune fille. Il sourit mécaniquement. Tout se fissure en lui. Il n'a qu'une envie : se lover contre elle. Il oublierait tout. - Pourquoi ça…
#cequediraientnosperes, #pascalruter, #didierjeunesse
Les quatre gars
Claire Renaud, en plus de son Pépix, nous propose un roman pour les (un peu) plus grands dans la collection Exprim. UNE REUSSITE !
#famille, #père, #grand-père, #frère, #absence, #femme, #quotidien, #humour
Le canard le plus paresseux du monde et autres incroyables records
"Au cours de la rédaction de ce livre, [les auteurs] ont consommé 4978 sandwichs au bacon et bu 9983 bols de chocolat chaud."
#lecanardleplusparesseuxdumondeetautresincroyablesrecords, #johnyeoman, #queninblake, #littleurban, #premiersromans
Oeuf Oeuf

"Au moins une fois par soirée, David déclarait à Primrose :

- Je t’aime pas.

- Pareil, lui répondait-elle.”


#oeuf, #jeffspinelli, #neuf, #ecoledesloisirs
Les Cendres du Serpent-Monde Les Cendres du Serpent-Monde

"- Les Natii pensent que leurs cendres gagnent les cieux et, plus haut encore, la lune où ils se réincarnent sous la protection du Serpent-Monde. Chaque nuit, le grand serpent quitte sa tanière…
#lescendresduserpentmonde, #marinesivan, #tiphs, #scrineo, #partenariat

Kidnapping à la confiture
"Tout comme moi avec ma surdité et mon fichu caractère, tout comme Christophe-Eudes avec ses lunettes de taupe et son look bizarre, Darian a un handicap. En l'occurrence : sa mère."
#kidnappingalaconfiture, #marielennefouquet, #eglantineceulemans, #pepix, #sarbacane
Cassandre Lambert Entretien avec... Cassandre Lambert

L'Antidote Mortel est un énorme coup de coeur ! Tout au long de ma lecture, je ne cessais de me dire "Mais c'est tellement bien !" Et je voyais les pages défiler avec appréhension, sentant la fin…
#lantidotemortel, #cassandrelambert, #didierjeunesse