La fille qui jouait avec le feu

Soumis par HashtagCeline le dim 02/08/2020 - 19:01

Une enquête brûlante au coeur du froid islandais.

#BienvenueEnIslande

Depuis quelques années déjà, il nous vient de nombreux thrillers de ce pays scandinave.
Mais pourtant, en littérature jeunesse, pas trop. De fait, j’étais vraiment emballée de découvrir ce roman ado islandais!
Alors, verdict… Qu’en ai-je pensé?

#QuatrièmeDeCouv'

"Hannah, 19 ans, quitte Londres pour l’Islande où elle va suivre un stage dans le journal où son père travaille. Elle rencontre là-bas une jeune fille de son âge, célèbre influenceuse Instagram, Imogen Collins, qui se retrouve accusée du meurtre de Mörður, patron d’une agence de marketing célèbre, en pleine présentation. Malgré son antipathie pour Imogen, Hannah décide de mener l’enquête… Même si elle découvre sur les réseaux sociaux la face sombre d’Imogen, qui a décidément tout contre elle, celle-ci est-elle pour autant coupable du meurtre dont on l’accuse?"

#ChaudFroid

Le roman est construit sur l’histoire de deux personnages : Hannah et Imogen. Cela donne un récit assez dynamique qui nous fait suivre alternativement l’une et l’autre. Jouant sur le passé et le présent, le déroulé des événements nous permet d'accompagner l’enquête d’Hannah au présent et la descente aux enfers d’Imogen avec qui on remonte un peu dans le passé pour nous expliquer progressivement les drames présents. Alors que j'aime beaucoup ce genre de construction narrative, ici, je m’y suis un peu perdue car tout n’était pas forcément bien signalé. Au début, c'est assez clair puis ensuite non, alors qu’il y a des décalages entre passé et présent. On finit par comprendre mais c’est un peu dommage parce qu’on n’est pas toujours convaincu de bien situer l’action du récit. Un peu embêtant mais pas assez pour gâcher la lecture.

En revanche, ce que j’ai beaucoup aimé, c'est ce voyage en Islande. Cela m’a vraiment dépaysée. Le froid nous gagne et contribue à nous mettre dans l’ambiance du roman. On a un bon aperçu de la vie des islandais aujourd’hui. A travers le regard des deux jeunes filles, on découvre ce pays à la fois glacial et accueillant.

Autre point fort de ce livre : sa critique habile des réseaux sociaux et notamment Instagram. Beaucoup d’ados sont mis en difficulté face aux photos postées par des influenceurs, des célébrités, des connaissances qui laissent entrevoir une réalité de rêve. Mais derrière une photo qui semble avoir été prise sur le vif, il y a souvent une mise en scène et rien n’est naturel ou idyllique. Ce roman propose, à travers la voix d’Imogen et son histoire, de montrer combien l’image perçue à travers tous ces filtres est souvent fausse. Chaque chapitre est introduit par la description d’un post instagram : ceux d’Hannah et ceux d’Imogen. A chaque fois, il y a aussi la légende qui a été choisie pour accompagner le cliché, ainsi que celles qui auraient pu être mises, si on avait voulu dire la vérité. C’est assez parlant. Pour ma part, utilisant beaucoup Instagram et intriguée par ce que j’y vois aussi parfois, je trouve que l’autrice a su astucieusement nous montrer la face cachée de ce réseau social très prisé.

Un autre sujet est également abordé et constitue l’élément déclencheur d’une grosse partie de l’intrigue. Il concerne Imogen qui a décidé d’affronter la réalité plutôt que de continuer à souffrir.
Je n’en dis pas trop sur le sujet même si on découvre l’origine du mal assez vite.
A tout cela, vient se greffer l’histoire d’Hannah qui lutte contre des démons qui ont eu raison de sa mère. Hannah est une jeune fille qui n’a qu’un rêve : devenir journaliste. Alors que son père lui a trouvé un petit poste dans le journal qu’il dirige, l’enthousiasme, la spontanéité mais aussi l’inconscience de la jeune fille vont la mettre en danger. J’ai bien aimé ce personnage qui est prêt à tout mais qui a également peur de perdre pied.

Pour terminer, sur du positif aussi, ce qui m'a plu, c’est qu’il n’y a pas vraiment d’histoire d’amour. Enfin, ça n’est pas au centre de l’intrigue. Parfois, j’aime aussi qu’on fasse l’impasse sur une amourette parfois mal venue dans un contexte un peu stressant. Ici, on est dans l’action, le mystère et aussi la machination puisque le récit prend une autre tournure vers la moitié du récit.

Au final, quel est mon avis? Ce n’est pas un coup de coeur mais on est bien loin d’une déception aussi. Je dirais que je suis un petit peu mitigée à cause de quelques longueurs à signaler après un début très prometteur et haletant. Mais cela reste un très bon thriller qui m’a largement divertie et qui j’en suis sûre pourra vous rafraîchir sur la plage (ou ailleurs) cet été.
Et s’il y a une suite (la fin est ouverte à cette possibilité), je la lirai avec grand plaisir ! 

#PourQui?

Pour ceux et celles qui passent des heures sur Instagram.
Pour ceux et celles qui rêvent d’aller faire un tour en Islande.
Pour ceux et celles qui aiment les histoires de vengeance glacée.
Pour ceux et celles qui aiment les romans à deux voix et les allers-retours entre présent et passé.

Pour tous et toutes à partir de 14 ans.

Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
432
Prix
16.95 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

On m'appelle Enfant i
«Je ne vous raconterai pas mon histoire passée, plutôt celle de ma vie maintenant, ici, au camp, en commençant par aujourd'hui. Mon histoire débute ainsi...»
#onmappelleenfanti, #stevetasane, #gallimardjeunesse, #romanjunior
Va chercher !
" Ben alors, t'étais passé où?" Mais oui, c'est vrai ! Il était où Pedro?
#vachercher, #michaelescoffier, #matthieumaudet, #loulouetcompagnie, #ecoledesloisirs
Claude et Morino
« - Bonjour. Je m’appelle Claude et je crois que vous m’avez fait pipi dessus. - Haaan, pardon je suis désolé. - Non non, c’est rien. C’est juste que ça m’a réveillé. »
#claudeetmorino, #adrienalbert, #ecoledesloisirs
Gustave et les âmes de fer
Un nouveau Flore Vesco? J'en ai rêvé, Didier Jeunesse l'a fait !
#gustaveetlesamesdefer, #florevesco, #didierjeunesse, #mystère, #paris, #fantastique
Milly Vodovic
Remarquable, ce texte l’est pour moi à bien des égards. Ne serait-ce déjà que pour sa splendide couverture illustrée par Jeanne Macaigne et sa tranche bleue ciel… Mais le contenu est aussi à la…
#millyvodovic, #nastasiarugani, #editionsmemo, #grandepolynie
Casseurs de solitude
Hélène Vignal sait aborder des sujets difficiles avec justesse, comme en témoignent ses précédents romans Gros dodo ou Zarbi (Le Rouergue). Au travers des histoires de Casseurs de solitude, qui sont…
#casseursdesolitude, #helegnevignal, #lerouergue, #doado
Summer Kids
En cette rentrée, parmi toutes mes lectures, j'ai fait une belle rencontre : Mathieu Pierloot.
#summerkids, #mathieupierloot, #ecoledesloisirs, #mediumplus
Illuminae - Tome 1: Dossier Alexander
Voici un des nombreux romans que j’ai ouvert bien après sa sortie. Mon œil avait littéralement glissé sur ce titre quand j’étais libraire. Pourquoi ? Je ne sais pas. Et aujourd’hui, un peu plus d’an…
#aventure, #adolescents, #survie, #espace, #humour
Les vacances sont finies !
Voici le programme des réjouissances pour les jours et semaines à venir!
#rentree, #comingsoon, #lectures
Par le feu
"Ne sors pas de la Base. Ne parle pas aux Etrangers. Ne pense pas. Obéis. Car le Seigneur est Bon."
#parlefeu, #willhill, #casterman, #afterthefire