Oh! Il neige...

Soumis par HashtagCeline le dim 15/12/2019 - 10:16
C’est l’hiver. Le froid pointe le bout de son nez. Mais qui fouine ainsi dans les feuilles d’automne? Oh! Il neige...
#RamadierEtBourgeau

 

Je suis toujours agréablement surprise par les livres de Cédric Ramadier et Vincent Bourgeau, duo incontournable de la littérature jeunesse, qui cachent souvent bien leur jeu.

Ici, avec cet album de circonstance, venez à la rencontre de ces animaux et de ce paysage qui changent sous le manteau doux et apaisant de la neige.

 

#L'EcoleDesLoisirsPrésente

 

"C’est l’hiver. Le froid pointe le bout de son nez. Mais qui fouine ainsi dans les feuilles d’automne? Oh! Il neige!"
 

#TonSurTon

 

Ce tout-carton est un album sur lequel, contrairement à ma première impression, j'ai trouvé bien des choses à dire. C'est souvent ce que je me dis quand je me trouve devant un titre du duo.
En effet, à la première lecture, on découvre une histoire d'animaux qui jouent ensemble dans un paysage hivernal.
Une hermine, un renardeau, une perdrix et un lapin apparaissent tour à tour, chacun dans un endroit différent du décor dont l'angle de vue, lui, ne change pas tout au long du livre. Chaque nouvel arrivant semble chercher quelque chose. Et chacun va rapporter un élément naturel différent. Aline, l'hermine, récupère des pommes de pins, Aldo, le renardeau, des baies, Julie, la perdrix, des brindilles et Lucien, le lapin, une grande carotte.

Rien de spécial si on prend tout cela séparément. Oui, mais si on les rassemble sur deux boules de neige de taille différente... Oh! Voilà de quoi réaliser un joli bonhomme de neige.
Sous ses airs d'histoire toute simple sur le passage de l'automne à l'hiver, cet album introduit habilement d'autres notions intéressantes.
L'enfant va, au fil des pages, découvrir comment le paysage change sous la neige qui, peu à peu, recouvre tout. Il va aussi s'apercevoir que les animaux eux-mêmes changent de couleur. De brun ou gris, ils deviennent blancs. C'est une façon simple de montrer qu'avec les saisons, le pelage des animaux ne reste pas, pour certaines espèces, identique. Cette caractéristique est ici présentée avec subtilité. J'avoue d'ailleurs que je ne m'en étais pas aperçue au départ. Il m'a fallu plusieurs lectures (et l'aide de ma fille) pour le réaliser.
Oh ! Il neige... est aussi un cherche et trouve. L'image, avec ce plan fixe, invite à chercher les éléments qui se modifient au fil des pages. Le texte, lui, nous interpelle et nous interroge sur ce que font les uns et les autres. Où est le lapin? Que fait-il? Où est le renard pendant que la perdrix est occupée?
Il y a, malgré le dénuement de l'environnement présenté, une grande richesse de détails qui permet de parler et surtout de faire parler l'enfant avec qui on lit cet album.
Le texte qui joue sur la répétition de "Oh!" permet de s'émerveiller de tous ces flocons qui tombent et de la blancheur qui prend peu à peu toute la place sur les pages. C'est très agréable à lire et c'est à portée des tout-petits.
C'est beau, c'est rythmé, c'est joyeux et en même temps très apaisant, comme la neige qui tombe.

Un très bel album !

 

#PourQui?

 

Pour les enfants qui aiment observer.
Pour les enfants qui aiment la neige ( tout le monde aime la neige, non?)
Pour les enfants qui aiment les histoires toutes douces et apaisantes.

Pour tous les enfants à partir de 18 mois - 2 ans. 
 

Coup de cœur !
Illustrateur
Collection
Public
Date de sortie
Nombre de pages
24
Prix
12.50 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Passé minuit Passé minuit

"Ma vie est un livre à trous. Au beau milieu d'une phrase, soudain un grand vide. L'histoire reprend trois feuillets plus tard. Si je tombais sur un bouquin pareil, j'appellerais l'éditeur pour me…
#passeminuit, #emmanuellecosso, #sarbacane, #exprim

Tu reverras ton frère Tu reverras ton frère

“Jules est de tous leurs rêves ; il comble le vide. A leur réveil, ça leur revient comme un coup dans le ventre, d’ailleurs, ça les cisaille.
Jules a disparu et il disparaît encore, chaque…
#tureverrastonfrere, #severinevidal, #nathan, #lireenlivre, #courttoujours

C'est bien ! C'est affreux !
"Sanji était assis sur une pierre, au milieu de la jungle, quand Java le tigre surgit. - Cours ! ordonna Java. Cours et je te chasserai. Je t'attraperai et je te mangerai."
#cestbiencestaffreux, #joanmlexau, #aliki, #saltimbanqueeditions
Ce que diraient nos pères
"-Dis, tu me dirais si ça n'allait pas? demande soudain la jeune fille. Il sourit mécaniquement. Tout se fissure en lui. Il n'a qu'une envie : se lover contre elle. Il oublierait tout. - Pourquoi ça…
#cequediraientnosperes, #pascalruter, #didierjeunesse
Les quatre gars
Claire Renaud, en plus de son Pépix, nous propose un roman pour les (un peu) plus grands dans la collection Exprim. UNE REUSSITE !
#famille, #père, #grand-père, #frère, #absence, #femme, #quotidien, #humour
Le canard le plus paresseux du monde et autres incroyables records
"Au cours de la rédaction de ce livre, [les auteurs] ont consommé 4978 sandwichs au bacon et bu 9983 bols de chocolat chaud."
#lecanardleplusparesseuxdumondeetautresincroyablesrecords, #johnyeoman, #queninblake, #littleurban, #premiersromans
Oeuf Oeuf

"Au moins une fois par soirée, David déclarait à Primrose :

- Je t’aime pas.

- Pareil, lui répondait-elle.”


#oeuf, #jeffspinelli, #neuf, #ecoledesloisirs
Les Cendres du Serpent-Monde Les Cendres du Serpent-Monde

"- Les Natii pensent que leurs cendres gagnent les cieux et, plus haut encore, la lune où ils se réincarnent sous la protection du Serpent-Monde. Chaque nuit, le grand serpent quitte sa tanière…
#lescendresduserpentmonde, #marinesivan, #tiphs, #scrineo, #partenariat

Kidnapping à la confiture
"Tout comme moi avec ma surdité et mon fichu caractère, tout comme Christophe-Eudes avec ses lunettes de taupe et son look bizarre, Darian a un handicap. En l'occurrence : sa mère."
#kidnappingalaconfiture, #marielennefouquet, #eglantineceulemans, #pepix, #sarbacane
Cassandre Lambert Entretien avec... Cassandre Lambert

L'Antidote Mortel est un énorme coup de coeur ! Tout au long de ma lecture, je ne cessais de me dire "Mais c'est tellement bien !" Et je voyais les pages défiler avec appréhension, sentant la fin…
#lantidotemortel, #cassandrelambert, #didierjeunesse