Le rocher tombé du ciel

Soumis par HashtagCeline le mer 12/04/2023 - 15:57

"J'aime bien rester à cet endroit.

C'est mon endroit préféré.

D'ailleurs, je n'irai jamais nulle part ailleurs."

#FanDeKlassen

 

Jon Klassen… C’est l’humour tel que je l’aime. Avec très peu de mots, des jeux de regards qui disent tout et des situations absurdes qui font mouche.
Il y en a eu des albums de l’auteur qui m’ont fait rire comme l’excellentissime Je veux mon chapeau ou la série des formes avec notamment l’impayable Triangle.
Mais alors là, je crois que Le rocher tombé du ciel écrase (sans mauvais jeu de mots) tous les autres. Il est juste génial ! Et complètement différent alors que l’on a l’impression avec la couverture (et les deux zigotos avec leurs têtes blasées) que ça va être pareil.
Mais méfiez-vous des apparences, avec Jon Klassen, on n’est jamais au bout de nos surprises.

 

Intérieur

#DeQuoiÇaParle?

Tortue a un endroit préféré. Elle veut y rester. C’est vraiment son endroit préféré. Arrive un autre animal non identifié - a priori c’est un tatou donc va pour un tatou - qui a un mauvais pressentiment sur l’endroit préféré de Tortue. Commence une discussion que l’on pourrait qualifier d’assez plate entre les deux protagonistes. Sauf qu’évidemment, un élément donne du piment à leurs échanges. Un rocher en train de filer droit vers… vers quoi d’ailleurs ?

Intérieur

#WaitForIt...

Cet album est complètement déjanté. Pour la petite histoire, je l’ai lu une première fois avec ma fille qui est en CP. C’était assez drôle de voir sa réaction une fois le texte déchiffré et le comique de situation assimilé. Pour ma part, j’avais juste envie de me marrer et de découvrir la suite des aventures des deux animaux un peu barrés apparemment mal barrés.
De fait, je me suis dit que ce livre était parfait pour une lecture en duo à voix haute. Il va falloir que j’organise des petites séances de lecture à la bibliothèque avec ce texte. C’est trop drôle !

Bref. Si on retrouve des éléments familiers à Jon Klassen comme les couleurs, les animaux chapeautés, les regards lourds de sens, des personnages dans des décors très épurés, des phrases courtes mais efficaces, il y a ici une nouveauté : les “chapitres” !
En effet, l’album est découpé en 5 parties :

1 Le rocher
2 La chute
3 Le futur
4 Le coucher de soleil
5 Plus de place

Et si tout semble partir dans tous les sens, en fait non, tout est lié. Et au final, la boucle est bouclée.
Ainsi, vous allez assister à des scènes surréalistes (oui !) et des dialogues à couper le souffle... En fait non, je l’ai dit, les dialogues sont simples mais ils fonctionnent du tonnerre. Comment fait-il pour faire du si drôle avec si peu de mots ! C’est du génie.
Jouant avec la typo, il impose un rythme. Les personnages se parlent et s’interpellent. Les phrases en majuscules indiquent leurs haussements de voix. Car tout cela a vraiment une importance dans l’histoire. Les déplacements aussi sont un point essentiel. les personnages vont et viennent sur la page. Doucement mais sûrement. Et cela ajoute au comique de situation. Tout est calculé. Tout est là pour ajouter à l’absurdité ambiante.
Difficile de donner trop de détails sur cet album atypique. Tout ce que je peux vous dire, c’est qu’il faut se laisser porter. On ne sait pas ni où on est ni d’où vient ce rocher ou encore qui est cet oeil géant sur pattes mais tout ce que l’on sait c’est qu’on ne veut être nulle part ailleurs qu’en train de lire et de rire devant cet album qui est pour moi le meilleur de l’auteur.

 

Intérieur

#PourQui?

Pour les enfants qui aiment rire.
Pour les enfants qui aiment l’histoire d’animaux à chapeaux.
Pour les enfants qui aiment les histoires un peu bizarres qui finalement font réfléchir.

Pour les enfants à partir de 6 ans.

 

Intérieur
Coup de cœur !
Auteur
Illustrateur
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
90
Prix
16.00 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

L'été où j'ai vu le tueur
" La lumière de la cave s'est éteinte, me plongeant dans des ténèbres épaisses et glacées. J'ai lâché ma lampe en poussant un cri."
#leteoujaivuletueur, #clairegratias, #lerouerguejeunesse, #doadonoir
A l'Ombre Du Grand Arbre
Vous connaissez le blog A l'Ombre Du Grand Arbre (ALODGA pour les intimes) ? Non? Eh bien, je vous en parle aujourd'hui. Pourquoi? Parce que je trouve que c'est un chouette endroit et aussi parce qu'…
#alombredugrandarbre, #alodga, #copinautes
L'horloge à l'envers L'horloge à l'envers - Livre I - Le Diable Noir

"Le Diable Noir attrapa un pot vide, qu'il posa devant lui.

- Je veux que tu attrapes trois mouches.

La demande était à ce point incongrue que Samuel ânonna :…
#lhorlogealenvers, #lediablenoir, #annepouget, #scrineo

C'est bien ! C'est affreux !
"Sanji était assis sur une pierre, au milieu de la jungle, quand Java le tigre surgit. - Cours ! ordonna Java. Cours et je te chasserai. Je t'attraperai et je te mangerai."
#cestbiencestaffreux, #joanmlexau, #aliki, #saltimbanqueeditions
Catch, tournevis et lutins-robots
"Je m'appelle Pénélope et des lutins-robots sont en train de kidnapper mon petit frère. Non : je commence mal mon histoire. Il faut que je raconte les choses dans l'ordre, sinon vous n'allez rien…
#catchtournevisetlutinsrobots, #hlenoir, #mariemorelle, #sarbacane, #pepix
Là où naissent les nuages Là où naissent les nuages

Encore un très beau texte de l'autrice qui nous emmène en Mongolie...


#laounaissentlesnuages, #anneliseheurtier, #casterman
Juste avant que Juste avant que


#justeavantque, #joannerichoux, #thierrymagnier, #lardeur

109 rue des Soupirs 109 rue des Soupirs - Tome 1 Fantômes à domicile

"Belle-en-Joie est une ville où il fait bon vivre... Vous aimerez ses commerces, ses habitants, ses rues foisonnantes d'étals colorés... Et même sa spécialité locale, la terrine de…
#109ruedessoupirs, #mrtan, #yomguidumont, #casterman

Où sont les filles?
Où sont les filles? est le 33e Pépix. Déjà! Il y a eu du chemin de parcouru depuis l'excellent titre de Marion Brunet L’ogre au pull vert moutarde (premier de cette collection se voulant « Un grand…
#humour, #amitié, #filles, #garçons, #magie
Le rocher tombé du ciel Le rocher tombé du ciel

"J'aime bien rester à cet endroit.

C'est mon endroit préféré.

D'ailleurs, je n'irai jamais nulle part ailleurs."


#lerochertombeduciel, #jonklassen