Passionnément...à ma folie

Soumis par HashtagCeline le ven 05/01/2018 - 18:17
"Les histoires d'amour finissent mal...en général." Enfin, je dis ça, je dis rien.
#MonArticlePageDesLibraires

 

« La tragédie, c’est bien connu, est une machine que rien n’arrête une fois lancée. » Et l’histoire de Gwenaëlle, en est une pure, de tragédie. Pour elle, le hasard a mal fait les choses. Hasard d’une rencontre, avec William V, un garçon populaire et prétentieux. Gwenaëlle et son côté « Bisounours » voit en lui un prince charmant qui lui donne l’impression d’être importante. L’impression seulement. Bien vite, une relation malsaine s’instaure, rendant Gwenaëlle chaque jour un peu plus mal dans sa peau. Jusqu’au drame. Et cette lente descente aux enfers, elle nous la raconte alors qu’elle est internée. Écrire son histoire fait partie de sa thérapie. Mais comment s’en sortir quand l’amour vous a détruit ?

Passionnément à ma folie est un roman sur la manipulation. Gwenaëlle a été et est encore sous influence. Le lecteur, contrairement à elle, s’en rend bien compte. La structure du récit alternant passé et présent rend le mal-être de l’héroïne palpable et sa confession d’autant plus touchante.

#SurLeMêmeThème

 

A lire aussi sur le thème de la manipulation : L'échappée d'Alan Stratton chez Milan (2016)

Bienôt sur le blog.

Collection
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
148
Langue
Français
Paru dans Page des Libraires

#VosCommentaires

#OnContinue ?

La théorie de l'iceberg
J’aime les surprises. La théorie de l’iceberg en est une belle.
#latheoriedeliceberg, #christopherbouix, #scripto, #gallimardjeunesse, #onlitplusfort
La Sourcière La Sourcière

"- Te voilà avec une soeur... dit Gallou à l'enfant, en les contemplant. C'est vrai qu'elles se ressemblent, la fillette et la renarde...

Même pelage roux, même regard noir, même…
#lasourciere, #elisefontenaille, #rouerguejeunesse, #epik

Le dernier sur la plaine
" Ses lèvres s'entrouvrent, elle avale un peu d'air pour dire à voix haute cette vérité qu'elle a entendu bien des fois de la bouche des anciens : - Dire le nom, c'est commencer l'histoire..."
#lederniersurlaplaine, #nathaliebernard, #thierrymagnier, #tomhaugomat
L'Agence Pendergast
"Des monstres menacent la ville? Une solution : l'Agence Pendergast !"
#lagencependergast, #leprincedestenebres, #lemonstredesegouts, #christophelambert, #didierjeunesse
Cumulus
"Salut! T'as l'air pas mal seul toi aussi. C'est rare de voir un seul nuage dans le ciel."
#cumulus, #guillaumeoerreault, #les400coups
Sous ta peau, le feu Sous ta peau, le feu

"- C'est... C'est un baiser dangereux.

- Alors je veux ce danger, cette brûlure-là. Ange, je vous aime ; je n'aime rien d'autre. J'ai l'impression d'avoir trop bu, vous êtes partout, dans…
#soustapeaulefeu, #severinevidal, #nathan, #cecilebecq

La révolte des animaux moches
"La mocheté est une question de perspective : tout dépend comment on regarde."
#larevoltedesanimauxmoches, #lerouergue, #collinepierre, #annelisecombeaud, #dacodac
Qui veut la peau de Barack et Angela ?
"L’aventure surgit souvent quand on s’y attend le moins..."
#quiveutlapeaudebaracketangela, #guillaumenail, #rouerguejeunesse, #dacodac
Dix-huit ans, pas trop con Dix-huit ans, pas trop con

"Nous vois pas comme des paumés de la vie : on est des gars normaux, on a des familles bien. J'ai deux parents et trois frère et soeurs en or. Le pilon, c'est juste pour manger, mieux vivre."


#dixhuitanspastropcon, #quentinleseigneur, #beauetcourt, #sarbacane
L'héritage de Judith Blackwood L'héritage de Judith Blackwood

“Elle poussa le battant, remercia une dernière fois le cocher et s’aventura sur le chemin. Très vite, elle fut avalée par l’obscurité. Pourtant le cocher resta de longues minutes sans bouger,…
#lheritagedejudithblackwood, #nathaliesomers, #didierjeunesse