Oscar Goupil : A London mystery

Soumis par HashtagCeline le mer 07/12/2022 - 18:30

"- Attendez ! Vous vous voulez dire que les autres tableaux...parlent aussi ?

Je me sentis défaillir (...)...je n'y comprenais rien.

- Cher ami, je vais finir par croire que vous êtes sot ! Évidemment que nous parlons ! C'est le miracle de l'art !

- Mais...mais...

- Maimai-maimai, singea la femme. nous parlons mais pas à tout le monde. Rares sont ceux à qui nous révélons notre secret."

#DeBonAugure

Il y a certains romans qui s’annoncent bien…avant même que l’on ait débuté la lecture.
C’est le cas pour Oscar Goupil : A London mystery de Camille Guénot. Deux éléments m’ont mis dans l’ambiance et dans de très bonnes dispositions :
- la magnifique couverture réalisée par Christel Espié qui est parfaitement adaptée (ça, je l’ai encore plus mesuré après l’avoir lu et de fait, je l'ai encore plus aimée)
- les remerciements au début du livre :
"Merci Harry, Nicolas, les Jean-Quelque-Chose, Lyra, Ophélie, Obélix, Archibald, Enid, Hortense, Bettina, Geneviève et Charlie d’être les compagnons fidèles de ma vie."
Je ne sais pas si vous avez toutes les références mais je peux vous garantir qu’elles sont excellentes ! (Si vous ne les avez pas, jetez un oeil PAR ICI ;-)

Et puis, côté perso, je suis allée à Londres il y a deux ans de ça et je me suis replongée dans l’ambiance londonienne et de ses musées avec un plaisir fou.

Vous me direz, malgré tout ça, j’aurais pu être déçue. Eh bien non, je suis complètement tombée sous le charme d'Oscar et de ce roman et je suis sûre que vous allez, vous aussi, craquer.
Explications et petit résumé de ce texte fantastique à côté duquel il ne faut surtout pas passer !

 

#DeQuoiÇaParle?

Oscar est un jeune garçon “ordinaire”. Sauf qu’il va bientôt être plongé dans une aventure qui, elle, ne l’est pas. En effet, en rentrant chez lui,  le premier soir des vacances de Noël, il découvre un mot de ses parents qui ont dû partir précipitamment, c'est le moins que l'on puisse dire. Ne voulant pas le laisser seul (ce qu’ils ont quand même fait sans le prévenir…), ces derniers l’envoient chez sa tante. Soit.

Sauf que :
1) Oscar ne connaît pas vraiment cette tante.
2) Elle habite à Londres.
3) Son train part dans… une heure ?!

Oscar, obéissant mais un peu (beaucoup) contrarié, file à la gare. Là-bas, il va passer des “vacances” (enfin il va devoir travailler à la National Gallery) complètement hallucinantes qui vont changer sa vie à tout jamais (et vont, nous, lecteurs et lectrices, beaucoup nous amuser).

 

Intérieur

#UneOmbreAuTableau

Ce que j’ai aimé d’entrée de jeu avec ce livre c’est qu’il démarre sur les chapeaux de roue. Comme Oscar, qui n’a pas le temps de réagir, nous voilà envoyés avec lui à Londres pour vivre chez cette tante qui n’inspire pas forcément du bien au héros. Pas le temps de réfléchir, on plonge ! J’aime quand les histoires débutent comme ça. De fait, on se met à l’heure londonienne avec Oscar et on découvre les lieux dans lesquels il va évoluer pour les jours qui viennent, notamment la National Gallery, lieu mystérieux et chargé d'histoires.

Ce qui m’a séduit aussi, c’est que Camille Guénot a su créer une véritable ambiance qui nous enveloppe immédiatement. Est-ce le plaisir de déambuler dans le musée ? Est-ce cette atmosphère de Noël ? Est-ce le charme de Londres ? Est-ce la galerie de personnages fantasques et attachants (enfin pas tous) que l’on va rencontrer ? Est-ce l’humour qui pointe derrière chaque dialogue ? Est-ce la magie qui plane sur l’ensemble ? Je crois bien que c’est le savant mélange de tout cela qui fait que ce roman enchante tant.

Camille Guénot a été bien inspirée car si on repère des clins d’oeil, des références aux grands textes de littérature jeunesse, c’est assez malin pour ne pas donner l’impression de relire une copie d’un Harry Potter ou autre héros bien connu. Oscar Goupil a sa propre personnalité (j’ai adoré passé du temps avec lui) et le roman dont il est le héros a une véritable originalité et un ton bien à lui.

L’aventure est au rendez-vous et la magie aussi. Pendant ce séjour, on va découvrir les petits secrets de la famille d’Oscar ainsi que ceux, plus grands, du musée. On navigue aux côtés d’artistes fantasques qui ne sont pas sans rappeler des noms connus qui, même si on ne les connaît pas, nous amusent. C’est passionnant et on se laisse surprendre. C’est drôle, touchant et vraiment captivant. Et on apprend quelques notions d’anglais car il y a des phrases et expressions qui ne sont pas traduites ! Bref, on s’immerge et on profite.

Vous l’aurez compris, j’ai vraiment été conquise par ce livre et je ne doute pas un instant que vous le soyez aussi.

 

#PourQui?

Pour ceux et celles qui aiment la magie.
Pour ceux et celles qui rêvent de partir en voyage à Londres.
Pour ceux et celles qui aiment les héros “ordinaires”.
Pour ceux et celles qui veulent une histoire pleine d’aventures et de secrets.

Pour tous et toutes à partir de 11 ans.

 

#Entretien

Si je ne vous ai pas convaincu.es de lire Oscar Goupil : A London mystery de Camille Guénot paru dans la collection Médium de l'école des loisirs, un entretien de l’autrice est à découvrir sur le blog et vous permettra, je l'espère, d'attiser votre curiosité.

L'entretien, c'est PAR ICI ;-)

Je remercie Camille Guénot d’avoir accepté ma proposition et surtout d’avoir pris de son temps pour répondre à mes quelques questions.

Bonne lecture !

Coup de cœur !
Illustrateur
Collection
Public
Date de sortie
Nombre de pages
240
Prix
14.00 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Miss Charity
"Charity est une fille. Une petite fille. Elle est comme tous les enfants : débordante de curiosité, assoiffée de contacts humains, de paroles et d’échanges, impatiente de créer et de participer à la…
#misscharity, #marieaudemurail, #philippedumas, #ecoledesloisirs
La maison aux 36 clés La maison aux 36 clés

"- Quand y en a plus, y en a encore...ai-je dit.

Suspendues à des clous, il y avait là une douzaine de clés. Il ne nous restait plus qu'à remplir le trousseau et à refaire le tour des…
#lamaisonaux36cles, #nadinedebertolis, #antoninfaure, #magnardjeunesse

L'épouvantable bibliothécaire
"-LA BIBLIOTHÈQUE EST FERMÉE ! Suzanne se retourna. Une vieille femme lui faisait face. Elle était voûtée et faisait peur à voir, avec ses cheveux gris noués en chignon serré et ses verrues plein le…
#lepouvantablebibliothecaire, #annegaellebalpe, #ronanbadel, #pepix, #sarbacane
L'Antidote Mortel L'Antidote Mortel

"J'entendis le claquement d'un fouet, le hennissement réprobateur d'une monture, puis les roues s'ébranlèrent.

Je fus propulsée d'un côté à un autre sans ménagement.

L'espace…
#lantidotemortel, #cassandrelambert, #didierjeunesse

Dans l'oeuf
"Tout était sombre et silencieux. Chaud et confortable. Mais ça n'est pas resté comme ça très longtemps."
#dansloeuf, #emmalidiasquillari, #seuiljeunesse, #album
Chère Fubuki Katana
Je l'attends chaque année (ou presque) avec fébrilité. Quoi donc? Le nouveau roman d'Annelise Heurtier.
#cherefubukikatana, #anneliseheurtier, #casterman, #letsread
Hôtel Heartwood
"Là où est le cœur, là est le foyer." Mona la souris connaissait le proverbe, mais elle n'avait jamais eu de foyer, ou pas depuis longtemps."
#hotelheartwood, #kalliegeorge, #stephaniegraegin, #casterman
Pëppo
Un coup de coeur pour ce roman qui allie humour, émotion et système D !
#peppo, #severinevidal, #bayardjeunesse
Titan noir
Florence Aubry est une autrice que j'aime beaucoup. Titan noir, comme je m'y attendais, m'a beaucoup remuée.
#titannoir, #florenceaubry, #lerouergue, #orque, #mauvaistraitement, #parcaquatique
Le canard le plus paresseux du monde et autres incroyables records
"Au cours de la rédaction de ce livre, [les auteurs] ont consommé 4978 sandwichs au bacon et bu 9983 bols de chocolat chaud."
#lecanardleplusparesseuxdumondeetautresincroyablesrecords, #johnyeoman, #queninblake, #littleurban, #premiersromans