Les Éblouis

Soumis par HashtagCeline le ven 18/11/2022 - 13:54

"La suite ?

Eh bien. Ils s'amusent. Ils parlent. Oublié, le fantôme. Oubliées, les funérailles de la Fondatrice. Oubliée, la chute de Justin. (...)

Ils se demandent en riant ce qui arrivera ensuite, dans cet internat de fous où on peut se réveiller un matin avec des pouvoirs magiques. Un frisson d'excitation s'empare d'eux, chez ceux qui savent déjà faire quelque chose comme chez ceux qui attendent encore. Pourquoi lui? Pourquoi elle ? Et moi ? Est-ce qu'à moi aussi, ça m'arrivera ?"

#LePouvoird’AylinManço

J’attendais avec impatience ce nouveau roman d’Aylin Manço. Pour rappel, c’est elle qui a écrit le déroutant La dernière marée (Talents Hauts, 2019) et le mordant Ogresse (Sarbacane, 2020).

La voilà qui emprunte à nouveau un chemin non balisé en nous proposant un roman protéiforme au croisement de la magie, de l’adolescence et de l’érotisme.Ce texte original et captivant risque bien d’exercer l’un de ses pouvoirs sur vous : celui de vous rendre dépendant.

 

#DeQuoiÇaParle?

Luce vient d’arriver à Jamet. L’internat, elle en rêvait. C’est la promesse d’une nouvelle vie, de nouvelles rencontres et de nouvelles expériences. Là-bas, elle se retrouve co-douche d’Alex, une jeune fille sur qui elle va exercer une attirance immédiate.
Et puis, il y a aussi Nolan, Justin, Elise, Sara, Nour et Timo… Des rapprochements se font et se défont alors que plane sur Jamet une histoire passée de fantômes et que certains membres du groupe se découvrent d’étonnantes capacités.
Entre émois amoureux et désirs naissants, il va s'agir maintenant de gérer des phénomènes de plus en plus envahissants et perturbants.

 

#ÀJamais…

Aylin Manço a dit qu’elle aurait aimé lire un roman comme Les Éblouis quand elle était ado : une sorte de Harry Potter version plus débridée. C’est cela qui a motivé, nourri l’écriture de ce texte.
Et j’avoue que j’aurais aussi adoré lire un tel livre ado mais que je me suis vraiment éclatée à le lire adulte.
Comme je le disais plus haut, ce roman est assez inclassable car il est un mélange savamment dosé de magie, de mystères, de tensions multiples (narrative, dramatique et sexuelle) et de problématiques adolescentes.
Nous suivons alternativement les personnages avec un petit focus sur Luce, solaire, autour de laquelle gravitent un certain nombre des autres protagonistes.

Il y a aussi ce récit avec Gus, Augustin, que l’on découvre au fur et à mesure, intercalé dans l’histoire principale. Petit à petit, une autre intrigue se dessine et qui a certainement eu des conséquences sur les événements qui préoccupent nos héros aujourd'hui. Cette construction ménage le suspense et accentue l’effet de trouble. Que s’est-il passé dans cet internat ? Y-a-t-il vraiment un fantôme qui rôde dans les couloirs ?
Ces pouvoirs qui se développent, d’où viennent-ils ?
J’ai beaucoup aimé la façon dont l’autrice amenait ce côté fantastique avec l’apparition de pouvoirs étonnants et de plus en plus incontrôlables. Chaque personnage a le sien. L’amusement est de mise au départ puis la peur prend le pas. Il y a un joli parallèle avec l’adolescence. Enfin, c'est ce que j’y ai vu mais peut-être que je me trompe. En effet, en grandissant, on acquiert une liberté de mouvement, de notre corps, une autonomie… tout un tas de choses qui sont en quelque sorte des pouvoirs qu’il nous faut aussi maîtriser. De fait, le mélange magie et passage à l’âge adulte avec tout ce que cela implique fonctionne parfaitement.

J’ai trouvé les héros tous attachants, même s’ils sont plus ou moins sur le devant de la scène. Les relations qui les lient, les sentiments qu’ils développent les uns envers les autres, les expériences qu’ils font… tout semble très juste et offre un tableau de ce qui agite les adolescents au quotidien. Le temps du roman, j’ai eu parfois l’impression d’être dans l'enceinte de Jamet, assistant aux scènes jouées par la troupe. La façon dont Aylin Manço place son point de vue (omniscient par moments) renforce cet effet.
Et puis il y a tout ce qui tourne autour de la sexualité. C’est bien intégré. C’est vraiment chouette d’avoir un texte qui inclut, simplement et sans que cela tombe à plat, des scènes de sexe. Ce sujet, bien avant beaucoup d'autres, est au cœur des problématiques adolescentes.

Bref, j’ai vraiment été conquise par ce nouveau livre d’Aylin Manço qui a su encore une fois se renouveler en proposant quelque chose de très original et palpitant !

 

#PourQui?

Pour ceux et celles qui rêvent d’avoir des pouvoirs.
Pour ceux et celles qui rêvent d’aller dans un internat.
Pour ceux et celles qui aiment les histoires d’amour compliquées.

Pour tous et toutes à partir de 14 ans.

 

#PourEnSavoirPlus

Je vous invite à lire le super entretien réalisé par la libraire jeunesse Mélanie Blossier (mon ancienne collègue de la librairie Doucet) paru dans le numéro d’automne de Page des libraires.

PAR ICI !

Auteur
Collection
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
400
Prix
18.00 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Miettes (humour décalé) Miettes (humour décalé)

"Bonjour, euh... Bonsoir tout le monde...

Vous l'avez lu sur le programme, mon numéro s'appelle "Miettes".

Mais... si vous vous attentez à un truc sur les croissants, le pain, la…
#miettes(humourdecalé), #stephaneservant, #courttoujours, #nathan

Va chercher !
" Ben alors, t'étais passé où?" Mais oui, c'est vrai ! Il était où Pedro?
#vachercher, #michaelescoffier, #matthieumaudet, #loulouetcompagnie, #ecoledesloisirs
L'autre soeur
Un roman dont le résumé m'a tout de suite fait penser à Perdue et retrouvée de Cat Clarke mais aussi à La double vie de Cassiel Roadnight de Jenny Valentine...
#lautresoeur, #cylinbusby, #milan, #disparition
Double 6
"L"amour se murmure, On ne salit pas les murs, Avec des poèmes!"
#doublesix, #emmanueltredez, #monmarquepageplus, #didierjeunesse
Suzon
Après Gus le chevalier minus (2016), la collection « Mes petits héros », chez Gulf Stream, accueille une nouvelle héroïne plus ancrée dans le réel : Suzon, fillette pétillante et jamais à court d’…
#humour, #chipie, #ecole, #piquenique, #nature, #animaux
J'ai suivi un nuage
Maëlle Fierpied nous propose un très joli roman tout en délicatesse et subtilité sur un sujet assez lourd : la maladie mentale. A travers le regard d'un enfant, elle nous montre les hauts et les bas…
#jaisuiviunnuage, #maellefierpied, #julieguillem, #ecoledesloisirs, #neuf
La nuit tombe maman rêve La nuit tombe, maman rêve

“A peine sortie, elle se fait belle, avec du rouge sur les lèvres, dans les cheveux, et des paillettes un peu partout.
De toute façon, Maman a un soleil dans le coeur, elle resplendit, même…
#lanuittombemamanreve, #ceciledumoutier, #lunagranada, #evegentilhomme, #lateteailleurs

Solaire
Un joli Neuf Grand Format illustré par Camille Jourdy et écrit par Fanny Chartres.
#solaire, #camillejourdy, #fannychartres, #ecoledesloisirs, #neuf
On habitera la forêt
"Je regarde le chemin qui mène à la forêt. Toute cette boue ! Moi qui voulais avoir des pensées profondes, la seule qui me vient en tête c'est "Toute cette boue!" C'est quand même un peu décevant…
#onhabiteralaforet, #esmeplanchon, #casterman
Héros 1/2 Le Réveil
Quand la réalité dépasse la fiction... cela donne le roman dense et inspiré de Benoît Minville.
#heros, #benoitminville, #sarbacane, #exprim