Dis ours, tu m'aimes ?

Soumis par HashtagCeline le mer 21/02/2018 - 21:21
Moi oui vraiment, sans aucun doute, Canard et Ours je vous aime...
#DisOurs....?

Cet album fait suite à Dis Ours, tu dors ? paru en mars 2017 chez Little Urban (j’adore Little Urban) Nous retrouvons donc Ours (celui qui aimerait être tranquille) et Canard (celui qui cherche de la compagnie) pour une nouvelle aventure plus tendre mais toujours aussi amusante.
 

#UneHistoireQuiSeRépète

Dans Dis Ours, tu m’aimes ?, la journée s’annonce bien pour Ours. Il fait beau, il est seul et il a décidé de se reposer. Sauf que pas très loin de chez lui, il y a Canard qui aimerait bien partir se promener, mais pas tout seul ! Alors Canard vient frapper chez Ours et essaie de le persuader de l’accompagner. Canard n’aime décidément pas être seul. Et ce que l’on peut dire, c’est qu’il va encore une fois être très très insistant… sans doute trop pour le pauvre Ours.

Pour rappel, dans Dis Ours, tu dors ?, Ours ne rêvait que d’une chose : dormir. Quand Canard, lui, avait de l’énergie à revendre. Il avait envie de faire tout un tas d’activités comme jouer aux cartes ou faire des cookies. Pourtant, la nuit, on dort, non ? 

#OursEtCanardForever

C’est avec un grand plaisir que l’on retrouve Ours et Canard.
Ce deuxième album reprend le même schéma d’histoire, la même construction que le premier. 
Ours qui voudrait être tranquille et Canard (bien innocemment)  qui ne peut définitivement pas s’empêcher de l’embêter.
Ce décalage entre l’envie de l’un et celle de l’autre donne lieu à des scènes très drôles. Surtout quand Canard vient proposer des activités à Ours. Dans Dis Ours tu dors ?, il y a notamment ce moment où Canard propose à Ours de faire des cookies. Mais il lui manque de la farine, du beurre, des œufs… Il veut lui emprunter tout ça. Il lui demandera finalement s’il ne peut pas lui emprunter des cookies. Les scènes de dialogues sont vraiment réussies.
Et puis, Canard est toujours là où on ne l’attend pas, avec sa tête de gentil bêta. C’est drôle ! 
On a un peu l’impression que l’un et l’autre nous jouent un sketch pour nous amuser…

Pour ces deux albums, un duo d’enfer est aux commandes : au dessin Benji Davies (L’enfant et la baleine, Capitaine Papy…) et au texte Jory John (Banquise Blues
Cela explique sans doute aussi la réussite de ces histoires. Les textes et dialogues sont vraiment parfaits et le dessin rend les deux héros très expressifs. 

Pour avoir lu à haute voix Dis Ours tu dors ? à de nombreuses classes, je peux confirmer que ça marche, que ça fait rire et que les enfants en redemandent. Pour le coup, je vais pouvoir varier avec Dis Ours tu m’aimes ? 

On s’amuse follement que ce soit l’un ou l’autre.
Même si je dois bien avouer que j'ai une petite préférence pour le premier ;-)

Cependant, Dis Ours tu m’aimes ? apporte une dimension un peu différente à la relation des deux personnages. S’ils font connaissance dans Dis Ours tu dors ? , Ours et Canard (et surtout Canard) vont s’avouer leurs sentiments. Finalement, si l’un énerve l’autre, ils s’aiment bien. Ours va sans doute regretter de l’avoir avoué…

Et pour finir, en faisant des petites recherches, j’ai découvert quelque chose qui me fait bien plaisir : en mai prochain, Ours et Canard reprennent du service en version originale. J’imagine que Little Urban ne passera pas à côté de cette troisième aventure des deux amis et nous offrira prochainement la traduction française de Come Home Already ! 

Longues vies à Ours et Canard ! 
 

Auteur
Illustrateur
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
32
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Wonder
Depuis 2013, j’ai tenu Wonder dans mes mains à de nombreuses reprises... pour le vendre à d’autres. Et puis il y a quelques temps, j’ai enfin pris ce livre…pour moi. J'ai bien fait.
#difference, #tolerance, #amitié, #famille, #handicap, #college, #emotion
Le labyrinthe vers la liberté
Chez Hélium, à chaque fois que j'ai ouvert un roman, cela a été une belle découverte. Comme avec Le labyrinthe de la liberté...
#lelabyrinthedelaliberte, #deliasherman, #helium, #voyagedansletemps, #esclavage, #fantastique
Cendres Cendres

"Des rues sombres de la capitale en passant par un manoir victorien luxueux... De soirées mondaines où le diamant est roi aux tavernes miteuses où l'opium circule dans les veines... Prenez garde,…
#cendres, #johannamarines, #snagfiction, #mecaniquedesombres

Annie au milieu Annie au milieu

"L'infirmière Sylvie de l'UAT, elle dit souvent : "Le monde est une soupe. Et toi, Annie, tu es une fourchette. C'est aussi simple que ça." Ça veut dire on va pas ensemble, le monde et moi. Velma…
#annieaumilieu, #emiliechazerand, #exprim, #sarbacane

Les maux du coeur
"Mentir pour pas faire de mal à ceux qu'on aime, ça devrait être une obligation morale."
#lesmauxducoeur, #axlcendres, #sarbacane, #miniromans
Tortues à l'infini
Je ne vais pas faire un article de dix pages (non, non) sur ce dernier John Green. Mais comme c’est un coup de cœur, j’avais envie d’en parler.
#amitié, #troublesobsessionnels, #disparition, #adolescence, #amour, #enquete, #johngreen
Un été à Sommerby
"Tout a commencé par une terrible nouvelle. Il en va parfois ainsi : il arrive quelque chose d'épouvantable, mais quand on y repense quelques années plus tard, on se rend compte que c'est par là,…
#uneteasommerby, #kirstenboie, #fleurus, #lireengrand
Hamaïka et le poisson
Quand je pars en Polynie, je sais désormais que je reviendrai ravie de mon voyage.
#hamaikaetlepoisson, #pierrezapolarrua, #anastasiaparrotto, #petitepolynie, #memo
Billy cherche un trésor
Les nouvelles aventures du plus grand cow-boy de tous les temps et de son acolyte de choc...
#billychercheuntrésor, #catharinavalckx, #pastel, #ecoledesloisirs, #billy, #jeanclaude
Refuges
En attendant son prochain roman, j'ai enfin découvert Refuges que je n'avais jamais pris le temps de lire alors que je suis une fan inconditionnelle d'Annelise Heurtier !
#refuges, #anneliseheurtier, #casterman