Camille contre les cauchemars

Soumis par HashtagCeline le jeu 18/04/2019 - 20:54
"Tu sais... Les adultes pensent que tu n'existes que dans ma tête."
#RésumonsUnPeu

 

Camille a un ami très spécial qu'elle seule peut voir : Monstre. Ses parents ne croient pas à l'existence de Monstre. Peu importe, au moins, le soir, elle s'amuse avec lui et se couche sereine. En effet, Monstre veille sur elle et fait fuir les mauvais rêves et autres créatures inquiétantes qui peuplent les nuits de Camille.

Jusqu'à ce qu'apparaisse un cauchemar plus effrayant que les autres. Tellement effrayant qu'il fait peur à Monstre....

 

#LeCauchemarDuMonstre

 

Je ne savais pas trop ce que j'allais trouver derrière cette couverture accrocheuse représentant ce petit tigre bagarreur (qui est en réalité une tigresse) debout sur son lit. En ouvrant cet album, sous forme de bande dessinée, j'ai pénétré dans un univers à la fois amusant et inquiétant mais j'ai surtout fait la connaissance de deux héros tout à fait charmants. J'ai été conquise par le traitement du sujet de cette histoire mais surtout par les dessins d'Emily Tetri. 

Camille contre les cauchemars, comme son titre le laisse présager, aborde un souci auquel chaque enfant est un jour confronté : les cauchemars. A travers les aventures de Camille et de Monstre, il est ici question d'affronter ses peurs, les pires, celles qui surgissent à la tombée de la nuit. Malgré toutes ses craintes, Camille va faire preuve d'un grand courage et faire face à ce qui la terrifie. Comme la couverture le suggère, telle une petite boxeuse qui entre sur le ring, Camille va se battre pour chasser ce monstre redoutable qui semble si réel. La petite tigresse, très sympathique, est un personnage auquel les enfants pourront très vite s'identifier. 

Il y est aussi question d'un phénomène bien connu de l'enfance : l'ami imaginaire. Même si ici, on peut douter que Monstre le soit. Camille entretient une relation privilégiée avec cette créature qui, contrairement à ce que pourrait laisser penser son nom, est bienveillante et rassurante. Il faut bien avouer que Monstre est franchement mignon et qu'on aimerait bien avoir le même à la maison ! Tout au long de l'album, Emily Tetri joue sur le doute concernant l'existence de ce personnage. Les parents ne sont pas dupes et se moquent gentiment. Camille, elle, y croit dur comme fer. Elle apporte même à manger à Monstre. Et chose étonnante, il aime la même chose qu'elle ! Au final, Monstre, réel ou pas ? Peu importe, car il existe pour Camille. Alors, on arrête de réfléchir et on se laisse porter. 

Le dessin d'Emily Tetri, au crayon et à l'aquarelle, offre à cet album un univers graphique unique. C'est très immersif. On plonge aussi bien dans l'ombre que dans la lumière. C'est vraiment très beau. Et puis, je trouve les deux héros de cette aventure vraiment attendrissants. Difficile de ne pas craquer pour Camille et Monstre.

Le format de cet album est plus petit qu'une BD classique. La finition en est soignée tout comme la mise en page. L'ensemble est très dynamique avec des cases qui disparaissent, qui grandissent ou rapetissent pour laisser place à tous les protagonistes de l'histoire. Cela contribue vraiment à nous faire rentrer dans le récit. 

C'est la première BD de l'illustratrice, issue du milieu de l'animation. Et j'espère que ça ne sera pas la dernière car cet album démontre qu'elle a beaucoup de talent.
 

#PourQui?

 

Pour les enfants qui n'ont pas peur d'avoir peur.

Pour les enfants qui aiment les histoires d'amitié imaginaire ou non.

Pour tous les enfants à partir de 6 ans.

 

Auteur
Illustrateur
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
66
Prix
12.95 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Mon école de Aïe à Zut Mon école de Aïe à Zut

“Aïe, aïe, aïe, affreux asticots

Vous m’assommez ! aboie la maîtresse à bout…”


#monecoledeaieazut, #elisabethbrami, #popymatigot, #saltimbanqueeditions, #album
Rattrapage
"Il est toujours là. Et il me regarde. Il détourne les yeux dès qu'il voit que moi aussi, je le regarde, mais oui, oui, il m'a vue. Il se souvient de moi. Bien sûr qu'il se souvient de moi. Au fond,…
#rattrapage, #vincentmondiot, #actessudjunior, #duneseulevoix
Claude et Morino
« - Bonjour. Je m’appelle Claude et je crois que vous m’avez fait pipi dessus. - Haaan, pardon je suis désolé. - Non non, c’est rien. C’est juste que ça m’a réveillé. »
#claudeetmorino, #adrienalbert, #ecoledesloisirs
Little Urban
Little Urban a fait un sacré chemin depuis ses débuts. L'éditeur a su imposé sa patte dans le secteur jeunesse grâce à des albums bien originaux. Moi, je suis littéralement fan.
#littleurban, #123onesttousdescats, #lelivreblanc
Abécédaire des métiers imaginaires
"-Gardien de flocons de neige- Observer, attraper, comparer, numéroter, classifier, congeler. Les gardiens travaillent par -5 degrés et rêvent d'une grande tasse de chocolat chaud."
#abecedairedesmetiersimaginaires, #annemontel, #littleurban
Colorado Train
C’est un premier roman déroutant que nous livre Thibault Vermot. Tout en explorant nos peurs les plus sombres, Colorado Train nous remet sur les rails d’une certaine nostalgie de l’enfance et de ses…
#coloradotrain, #thibaultvermot, #sarbacane
Journal d'un amnésique
"Pour l'instant, ma tête est comme une grande maison vide aux murs lisses. Chacune de mes pensées , une balle super rebondissante lancée par un champion de baseball. Ça jaillit, ça percute, ça s'…
#journaldunamnesique, #nathaliesomers, #didierjeunesse
Tous emmitouflés Tous emmitouflés

Impossible de perdre le fil de l'histoire. Il est rouge et nous entraîne au fil des pages à la rencontre d'animaux drôlement emmitouflés...


#tousemmitoufkes, #marienoellehorvath, #lajoiedelire
L'homme qui voulut peindre la mer et autres nouvelles
Sept nouvelles qui nous plongent au coeur d'histoires comme je les aime : fantastiques et déconcertantes.
#lhommequivoulutpeindrelamer, #tristankoegel, #didierjeunesse, #mer, #nouvelles
L'Estrange Malaventure de Mirella
"Soyez sages et pieux, et jamais vous ne poserez les pieds sur les pavés brûlants qui mènent aux portes du Diable. L'enfer est réservé aux meurtriers, aux voleurs, aux assassins et aux femmes…
#lestrangemalaventuredemirella, #florevesco, #mediumplus, #ecoledesloisirs