Corentino

Soumis par HashtagCeline le jeu 08/07/2021 - 22:07

"Entre fantasmes et désillusions, un jeune colombien part à la conquête de ses rêves."

#BenjaminLesage

Je connaissais déjà Benjamin Lesage en débutant Corentino. Son précédent roman, son premier pour les ados, Les étoiles qui meurent dans le ciel (Editions Courtes et longues, 2020) m’avait laissé une très bonne impression.

J’avais trouvé beaucoup de sensibilité, de poésie et d’originalité mêlées à une fluidité, une certaine simplicité à la plume de l'auteur. J’étais donc ravie de découvrir ce nouveau titre qui m’a embarquée tout autant que le premier.

#QuatrièmeDeCouv'

“L'incroyable périple d'un jeune colombien à la conquête de ses rêves.
Corentino vit à Milcoco, un paradis qu'il veut quitter pour tenter l'impossible et accomplir sa destinée.
Mais en France, la réalité n'est pas celle qu'il avait imaginée…
Le nouveau roman de Benjamin Lesage, inspiré d'une histoire vraie.”
 

#UneAutreVie

Je suis rentrée extrêmement facilement dans ce roman et l’écriture de Benjamin Lesage a encore fait son effet. On a un peu le sentiment qu’il nous raconte une histoire rien qu’à nous. Et celle de Corentino est assez palpitante. Parce qu’il a fait un choix, celui de ne pas suivre la voie toute tracée qui l’attendait : être cueilleur de noix de coco. Son grand-père avait voyagé, Corentino a cette envie d’ailleurs dans le sang.
Il fait alors le choix d’une expédition très risquée.
Ce passage, ce récit de la traversée est terrible. Au milieu des noix de coco et de ses propres excréments, Corentino va vivre l’enfer. C’est extrêmement réaliste et on tremble littéralement pour le jeune homme. Va-t-il revoir la lumière du jour? Et où va le mener ce voyage à l'aveugle? J’avoue que la claustrophobie m’a peu à peu gagnée. 

Ce que j’ai beaucoup aimé également dans ce roman, c’est que l’immigration y est décrite différemment de ce que j’ai pu lire jusqu’à présent. Corentino n’est pas un immigré comme les autres. Son départ est motivé par une envie d’ailleurs et non pas par des problèmes dans son pays d’origine.

Il y a un double regard sur le sujet. Le notre mais aussi celui de Corentino qui ne comprend pas les rouages de l’administration française. 
En effet, lui, ne fuit pas un pays en guerre et n’est finalement pas malheureux dans sa terre natale.
Il voudrait juste vivre en France, découvrir cet endroit qui le fait tant rêver et dont est originaire son grand-père qu’il n’a pas connu.
Et une fois débarqué, Corentino se retrouve empêtré dans des procédures dont il ne comprend pas le sens. Avec lui, on rencontre d’autres hommes qui ont décidé de venir tenter leur chance en France. On est plongé au coeur d’un autre monde : celui des déracinés. J’ai beaucoup aimé aussi tout ce pan qui sensibilise à la question du traitement des immigrés.

Ce roman a été une belle surprise, douce et amère en même temps. Il y a en effet,  la douceur de vivre mais aussi l’ennui en Colombie, le pays de Corentino qui s’oppose aux difficultés rencontrées pour une vie en France. 
Corentino va-t-il vraiment avoir le choix de son destin ? 

C’est un texte qui pose des questions importantes à travers l'histoire surprenante d’un garçon courageux, épris de voyages et de découvertes. 
Un roman qui fait du bien malgré des passages difficiles et un sujet délicat.
 

#PourQui?

Pour ceux et celles qui rêvent d’ailleurs.
Pour ceux et celles qui n’ont pas le mal de mer.
Pour ceux et celles qui aiment les personnages courageux.
Pour ceux et celles qui aiment les noix de coco.
Pour tous et toutes à partir de 13-14 ans.
 

Collection
Public
Date de sortie
Nombre de pages
176
Prix
14.90 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Himboo Humboo Himboo Humboo

"Éloignez votre lecture de vos yeux. Vous y verrez mieux et ça vous permettra accessoirement de prendre un peu de recul sur l'actualité.

Et si les symptômes persistent il faudra voir un…
#himboohumboo, #christophepernaudet, #laurentsanguinetti, #seuiljeunesse, #album

On habitera la forêt
"Je regarde le chemin qui mène à la forêt. Toute cette boue ! Moi qui voulais avoir des pensées profondes, la seule qui me vient en tête c'est "Toute cette boue!" C'est quand même un peu décevant…
#onhabiteralaforet, #esmeplanchon, #casterman
Catch, tournevis et lutins-robots
"Je m'appelle Pénélope et des lutins-robots sont en train de kidnapper mon petit frère. Non : je commence mal mon histoire. Il faut que je raconte les choses dans l'ordre, sinon vous n'allez rien…
#catchtournevisetlutinsrobots, #hlenoir, #mariemorelle, #sarbacane, #pepix
Les Enquêtes de la fourmi n°7707
"La fourmi n°7707 mène l'enquête pour résoudre les énigmes de la nature. Jusqu'à ce jour, aucune ne lui a résisté."
#lesenquetesdelafourmin7707, #thierrydedieu, #lemaridelamantereligieuseadisparu, #maisquiacrachesurlamaisonduherisson, #saltimbanqueeditions
Les maux bleus
Un des deux titres de la nouvelle collection Echos chez Gulf Stream.
#lesmauxbleus, #gulfstream, #christineferetfleury, #echos
Ma vie moisie, Dieu et moi, Shirley Banana
Après La fourmi rouge et Le génie de la lampe de poche, je retrouve avec une joie non dissimulée Emilie Chazerand et son humour explosif.
#maviemoisiedieuetmoishirleybanana, #shirleybanana, #pepix, #emiliechazerand, #joelledreidemy, #sarbacane
L'imagier toc-toc
"Il est complètement toqué du toc-toc, cet imagier !"
#l'imagiertoctoc, #edouardmanceau, #milan, #humour, #rire
La Meute La Meute

"Comment j'ai pu en arriver là? Moi, la cool, la gentille, la tranquille, la bonne élève.

Dans le bureau de ce flic, tout est flippant, la couleur des murs, les uniformes... J'imagine les…
#lameute, #adeletariel, #magnardjeunesse, #presto

Même pas en rêve
"Jusqu'à la veille de sa mort,on croit toujours que ça ira mieux demain."
#memepasenreve, #vivienbessieres, #lerouerguejeunesse, #doado
C'était un accident
"Mon corps me lâche, mes jambes se dérobent sous moi, je me retrouve assise tandis que l'information se fraie un chemin jusqu'à mon cerveau avec peine car celui-ci la refuse en bloc."
#cetaitunaccident, #isabellelagarrigue, #librinova