Corentino

Soumis par HashtagCeline le jeu 08/07/2021 - 22:07

"Entre fantasmes et désillusions, un jeune colombien part à la conquête de ses rêves."

#BenjaminLesage

Je connaissais déjà Benjamin Lesage en débutant Corentino. Son précédent roman, son premier pour les ados, Les étoiles qui meurent dans le ciel (Editions Courtes et longues, 2020) m’avait laissé une très bonne impression.

J’avais trouvé beaucoup de sensibilité, de poésie et d’originalité mêlées à une fluidité, une certaine simplicité à la plume de l'auteur. J’étais donc ravie de découvrir ce nouveau titre qui m’a embarquée tout autant que le premier.

#QuatrièmeDeCouv'

“L'incroyable périple d'un jeune colombien à la conquête de ses rêves.
Corentino vit à Milcoco, un paradis qu'il veut quitter pour tenter l'impossible et accomplir sa destinée.
Mais en France, la réalité n'est pas celle qu'il avait imaginée…
Le nouveau roman de Benjamin Lesage, inspiré d'une histoire vraie.”
 

#UneAutreVie

Je suis rentrée extrêmement facilement dans ce roman et l’écriture de Benjamin Lesage a encore fait son effet. On a un peu le sentiment qu’il nous raconte une histoire rien qu’à nous. Et celle de Corentino est assez palpitante. Parce qu’il a fait un choix, celui de ne pas suivre la voie toute tracée qui l’attendait : être cueilleur de noix de coco. Son grand-père avait voyagé, Corentino a cette envie d’ailleurs dans le sang.
Il fait alors le choix d’une expédition très risquée.
Ce passage, ce récit de la traversée est terrible. Au milieu des noix de coco et de ses propres excréments, Corentino va vivre l’enfer. C’est extrêmement réaliste et on tremble littéralement pour le jeune homme. Va-t-il revoir la lumière du jour? Et où va le mener ce voyage à l'aveugle? J’avoue que la claustrophobie m’a peu à peu gagnée. 

Ce que j’ai beaucoup aimé également dans ce roman, c’est que l’immigration y est décrite différemment de ce que j’ai pu lire jusqu’à présent. Corentino n’est pas un immigré comme les autres. Son départ est motivé par une envie d’ailleurs et non pas par des problèmes dans son pays d’origine.

Il y a un double regard sur le sujet. Le notre mais aussi celui de Corentino qui ne comprend pas les rouages de l’administration française. 
En effet, lui, ne fuit pas un pays en guerre et n’est finalement pas malheureux dans sa terre natale.
Il voudrait juste vivre en France, découvrir cet endroit qui le fait tant rêver et dont est originaire son grand-père qu’il n’a pas connu.
Et une fois débarqué, Corentino se retrouve empêtré dans des procédures dont il ne comprend pas le sens. Avec lui, on rencontre d’autres hommes qui ont décidé de venir tenter leur chance en France. On est plongé au coeur d’un autre monde : celui des déracinés. J’ai beaucoup aimé aussi tout ce pan qui sensibilise à la question du traitement des immigrés.

Ce roman a été une belle surprise, douce et amère en même temps. Il y a en effet,  la douceur de vivre mais aussi l’ennui en Colombie, le pays de Corentino qui s’oppose aux difficultés rencontrées pour une vie en France. 
Corentino va-t-il vraiment avoir le choix de son destin ? 

C’est un texte qui pose des questions importantes à travers l'histoire surprenante d’un garçon courageux, épris de voyages et de découvertes. 
Un roman qui fait du bien malgré des passages difficiles et un sujet délicat.
 

#PourQui?

Pour ceux et celles qui rêvent d’ailleurs.
Pour ceux et celles qui n’ont pas le mal de mer.
Pour ceux et celles qui aiment les personnages courageux.
Pour ceux et celles qui aiment les noix de coco.
Pour tous et toutes à partir de 13-14 ans.
 

Collection
Public
Date de sortie
Nombre de pages
176
Prix
14.90 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Loukoum Mayonnaise
"Cette histoire est inspirée de faits qui auraient pu être réels."
#loukoummayonnaise, #olivierka, #lerouergue, #doado
Le journal de Gurty Le Journal de Gurty - Le fantôme de Barbapuces (Tome 7)

"Plus tard, on est allées se promener. En chemin, j'ai remarqué que Fleur était préoccupée.

-Entre les fantômes qui font peur et les écureuils qui vous prennent…
#lejournaldegurty, #lefantomedebarbapuces, #bertrandsantini, #sarbacane, #pepix

Un bal d'enfer
"Un petit fantôme marche tout seul. Il est déjà grand pour un petit fantôme, mais la route est longue quand on est tout seul."
#unbaldender, #cecileemeraud, andreaespier, #voceverso
La fille qui jouait avec le feu La fille qui jouait avec le feu

Une enquête brûlante au coeur du froid islandais.


#lafillequijouaitaveclefeu, #sifsigmarsdottir, #casterman
Toutes petites histoires Toutes petites histoires

Il était une fois... de toutes petites histoires.


#toutespetiteshistoires, #migueltanco, #grassetjeunesse
L'arrêt du coeur ou comment Simon découvrit l'amour dans une cuisine
"Comment fait-on pour se porter comme un charme le mardi, démarrer sa journée du mercredi avec une bonne tartine de confiture aux framboises et s'effondrer dans son bol de café au lait quelques…
#larretducoeur, #agnesdebacker, #anaisbrunet, #memo, #polynie
L'été du changement L'été du changement

"Mylan et Cléa se regardent.

- On y va, non?

Cléa acquiesce. Son appartement donne sur la place Kléber, la plus grande de la ville. Les écolos viennent déjà assez souvent la soûler…
#leteduchangement, #sophieadriansen, #glenat, #onestpret

Le camping de la mort Le camping de la mort

“La brume venue du sol charriait des odeurs d’humidité et de moisissure, des odeurs de sous-bois. Je me dis que c’était étrange parce que, d’habitude, j’aimais bien ces odeurs. Si nous en…
#lecampingdelamort, #thibaultvermot, #hante, #casterman, #letsread

L'Agence Pendergast
"Des monstres menacent la ville? Une solution : l'Agence Pendergast !"
#lagencependergast, #leprincedestenebres, #lemonstredesegouts, #christophelambert, #didierjeunesse
Silence !
"Monsieur Martin aimait la tranquillité. Boire son café dans le calme... Lire son journal sans bruit... Faire une petite sieste en paix. Oui, monsieur Martin était un homme qui aimait avant tout le…
#silence, #celineclaire, #magalilehuche, #saltimbanqueeditions