L'Arcan

Soumis par HashtagCeline le ven 14/09/2018 - 22:22
Un roman qui m'a prise de court mais qui m'a fait passer un bon moment.
#Inattendu

 

En ouvrant L’Arcan de Thomas Villatte, je pensais plutôt me plonger dans une histoire fantastique. La couverture y est sûrement pour beaucoup. Au final, ce moment de lecture n’a pas été ce à quoi je m’attendais mais il a été plutôt agréable.
 

#RésumonsUnPeu

 

L’Arcan est une ville côtière où il ne se passe plus grand chose.

La vie de tous les habitants va pourtant changer le jour où un promeneur fait une étrange découverte.

En effet, si L’Arcan attirait autrefois les curieux pour ses menhirs, désormais, c’est l’Onyx qui est l'objet de tous les regards.

Cet œuf géant, tout lisse et semblant presque vivant, est une énigme. Comment est-il arrivé là ? En quelle matière est-il fait ? D’où vient-il ?
L’économie et le tourisme repartent alors. Des projets immobiliers fleurissent et le marché du travail est relancé, pas toujours de façon légale...

Un peu plus loin, du côté de Rennes, Coco l’ambitieux, Fanch, le musicien bohême, et Charlie, le volontaire, sont trois amis qui cherchent à se lancer dans la vie. Apprenant le regain d'activité sur place, ils décident de partir à L’Arcan pour tenter leur chance.

En parallèle, Louis, Ary et Maël, trois hommes originaires de L’Arcan, sont de retour dans leur ville natale pour redonner une seconde jeunesse à la vieille cidrerie du village.

Les secrets du passé et du présent vont chambouler la vie des uns et des autres. 

#UnPasséTropPrésent

 

L’Arcan est un roman que j’ai trouvé très original. 
En effet, l’auteur pose au départ une situation assez extraordinaire : l’apparition de cet œuf qui sera baptisé l’Onyx.

Est-ce un objet venu d’ailleurs ? De fait, ce roman sera-t-il fantastique ?

Finalement, très vite, cette découverte mystérieuse passe au second plan pour laisser place aux histoires des différents personnages et de la ville.
Il n’y a pas de héros dans cette histoire, il y en a plusieurs. 

J’ai beaucoup aimé l’ambiance avec ces conflits de générations, de points de vue mais aussi les enjeux politiques et les jeux de pouvoirs qui se mettent en place.

L’auteur réussit à aborder énormément de thématiques dans ce texte, comme le travail illégal ou la difficulté des jeunes d’aujourd’hui à se lancer dans la vie, au milieu d’un épais nuage de mystères et de non-dits.

Le suspense est bien dosé. Les secrets sont assez bien disséminés et dévoilés progressivement.
Je me suis doutée de certaines choses (notamment sur l’Onyx) mais cela n’a pas gâché mon plaisir.

J’ai également beaucoup aimé le trio Coco, Fanch et Charlie. J’ai trouvé leur relation intéressante. Tous trois si différents et pourtant amis. Comment passe t-on à l’âge adulte et qu'est-ce que cela induit? Peut-on garder ses amis d’enfance quand tout change et quand soi-même on change ?
Chacun, avec leurs aspirations propres et leurs caractères, ne vont pas réagir de la même façon quand l'heure de faire des choix aura sonné. Cette amitié permet d'amener plusieurs pistes de réflexions très pertinentes.

Ce roman est assez agréable à lire, ponctué d’extraits en anglais de chansons de Bob Dylan (traduites pour les pas trop bons en anglais comme moi).

C'est un texte qui souffle un vent de liberté et d’envie d’ailleurs dans une ville où les gens et les esprits semblent s’être figés. 

Même si ce n’est pas un coup de cœur, je conseillerai volontiers ce titre qui parle du passé, du présent et de la vie qu’on se choisit. 

#PourQui?

 

Pour ceux et celles qui aiment le mystère.

Pour ceux qui aiment les secrets.

Pour ceux et celles qui aiment les personnages qui s’engagent.

Pour ceux et celles qui veulent vivre leurs rêves.

Pour tous et toutes à partir de 13-14 ans.
 

Editeur
Public
Date de sortie
Prix
15.90 €
Note
6
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Classe de lune
Parfois, des images suffisent. Classe de lune, l'album sans texte de John Hare nous le prouve.
#classedelune, #johnhare, #pastel, #ecoledesloisirs
La montagne noire
Ce roman paraît dans la collection Mon Marque-Page + qui s’adresse à des enfants de fin de primaire. C’est le premier titre que je lis dans cette collection et je suis ravie de mon entrée en matière.
#lamontagnenoire, #mariajalibert, #didierjeunesse
Des astres
"Je veux et je veux pas. Ça, j'entends que ça puisse te rendre dingue. C'est compliqué. Seulement voilà, c'est bien le problème. Entre nous, ça ne sera jamais simple. Ça ne peut pas l'être, Pénélope."
#desastres, #severinevidal, #sarbacane, #exprim
Ce que diraient nos pères
"-Dis, tu me dirais si ça n'allait pas? demande soudain la jeune fille. Il sourit mécaniquement. Tout se fissure en lui. Il n'a qu'une envie : se lover contre elle. Il oublierait tout. - Pourquoi ça…
#cequediraientnosperes, #pascalruter, #didierjeunesse
Alice
"Après l'inquiétude, puis l'exaspération, c'est le doute qui s'installe en moi. Comment Arnaud peut-il me faire ça? Cela ne lui ressemble pas. Il y a forcément une explication. Et je suis bien…
#alice, #davidmoitet, #editionsdurocher
Mes vies à l'envers
Le héros de ce roman semble pris dans une spirale infernale. Pourra-t-il en sortir?
#mesviesalenvers, #echos, #gulfstream, #fantastique
Renversante
"D'accord! Je vais réfléchir à la place des filles et des garçons dans la société. Je vais le faire ! Mais tu verras que je ne vais rien découvrir de renversant..."
#renversante, #florencehinckel, #clothildedelacroix, #neuf, #ecoledesloisirs
Flora Banks
J’avais envie de lire Flora Banks depuis longtemps. Rien à voir mais j’avais aussi en tête de tester la box Mille et un livres. Au mois de décembre dernier ( Noël = bonne excuse), j’en ai enfin…
#florabanks, #emilybarr, #casterman
La maison aux 36 clés La maison aux 36 clés

"- Quand y en a plus, y en a encore...ai-je dit.

Suspendues à des clous, il y avait là une douzaine de clés. Il ne nous restait plus qu'à remplir le trousseau et à refaire le tour des…
#lamaisonaux36cles, #nadinedebertolis, #antoninfaure, #magnardjeunesse

Le garçon talisman
Un roman magnifique sur un sujet grave et original.
#legarcontalisman, #florenceaubry, #lerouergue, #albinos, #magienoire, #afrique