Anna Caritas T1 Le Sacrilège

Soumis par HashtagCeline le sam 20/03/2021 - 22:25

"M-A-L-M-A-L-M-A-L-M-A-L

- Mal? s'est exclamée Sabrina. Mais qui nous veut du mal ? C'est Marianne, c'est ça?

La planchette s'est dirigée droit sur le NON, si abruptement que Sab, poussant un petit cri aigu, a dû se plier vers l'avant.

C'est à cet instant précis que j'ai vu que Laurie avait cessé de rire nerveusement. Elle observait la planche, les yeux écarquillés, les lèvres serrées. Une larme coulait le long de sa joue. Visiblement, elle ne s'amusait plus, elle non plus.

-Ok, on arrête maintenant, que j'ai dit à Sabrina. C'est plus drôle.

-Non!

Elle m'a fusillé du regard avec une telle haine qu'elle en était presque méconnaissable."

#HorrorTime

Cela faisait bien longtemps que j'avais lu des romans d'horreur après une certaine frénésie pour le genre en 2019.
J'avais vu passer des avis pour ce titre un peu partout et ceux-ci, ajoutés à la couverture vraiment réussie, m'avait convaincue de le lire à un moment ou un autre.
C'est chose faite (depuis l'été dernier- j'ai un sérieux retard dans la publication de mes chroniques) grâce aux éditions Kennes que je remercie.
Maintenant, ce n'est pas le tout mais qu'en ai-je pensé?

Intérieur

#KennesPrésente

"Le retour de Marianne Roberts au prestigieux collège Anna Caritas semble avoir enclenché une série d’événements bizarres dans la petite ville de Saint-Hector. William Walker n’a jamais cru à ce genre de phénomènes. Pourtant, lorsque lui et ses amis décident d’interroger l’au-delà, ils réveillent quelque chose d’étrange dans la maison de Sabrina Viau, et bientôt, cette force surnaturelle semble s’attaquer à eux sans répit. Forcé d’admettre son impuissance face à l’ennemi invisible, William, accompagné de ses fidèles complices Anthony et Gabrielle, n’aura pas d’autre choix que de se tourner vers celle qu’il essayait d’éviter à tout prix: Marianne."

Intérieur

#OuijAdore...

J'ai passé un excellent moment à la lecture de ce premier tome d'Anna Caritas (car oui, il y trois tomes parus en France ainsi qu'un quatrième à paraître très prochainement au Québec).

Patrick Isabelle a su glisser dans son roman tous les ingrédients pour instiller la peur. J'avoue que les séances de spiritisme et de possession démoniaque me font vraiment peur. Alors forcément, cette histoire a bien fonctionné sur moi.
J'ai trouvé que l'auteur plantait plutôt bien son décor, parfait pour les terribles événements qui vont s'y produire tout du long. Les héros sont sympathiques et l'intrigue bien menée. Et puis il y cette fameuse Marianne Roberts qui inquiète et qui jette le trouble sur la petite ville. Le héros est à la fois attiré et effrayé par la jeune fille dont on n'arrive pas trop à déterminer les véritables intentions. Est-celle aussi mauvaise que tout le monde le dit? J'ai trouvé tout cet aspect autour de la rumeur la concernant très intéressant. Les gens parlent de Marianne Roberts et de ce qu'elle aurait fait mais finalement personne ne sait vraiment qui elle est ni ce qui s'est réellement passé.

De fait, l'auteur joue beaucoup sur cette dualité des personnages, dualité renforcée par l'intervention du fantastique. 
On se laisse prendre au jeu de cette séance de Ouija (jamais je ne toucherai à un de ces trucs !!) qui tourne mal. Les drames surviennent et on a peur, vraiment.
Après, pour tout dire, je n'ai pas l'habitude de lire des auteurs québécois, spécificité des éditions Kennes.
Alors j'avoue que parfois certaines tournures de phrases ou expressions m'ont un peu déroutée. Mais au final, ça fait aussi partie du charme de ce roman.

Il y a une vraie ambiance, beaucoup de tension et de suspense dans ce livre et je vous garantis quelques sueurs froides...

Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
336
Prix
14.90 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

La course dans les nuages La course dans les nuages

"Edgar but une gorgée et se balança quelques secondes sur sa chaise de bar. Puis il se décida :

- Je vous la fais courte. Faut que ça…
#lacoursedanslesnuages, #thibaultvermot, #sarbacane, #exprim

Scrineo Mythologie Scrineo Mythologie

"Et si les monstres avaient aussi une part d'humanité?

Et si, en chacun d'entre nous, se cachait un coin d'ombre, que nous ne voulons pas forcément voir?"


#moimeduse, #moipolyphemecyclope, #sylviebaussier, #tristangion, #scrineo, #scrineomythologie
Summer Kids
En cette rentrée, parmi toutes mes lectures, j'ai fait une belle rencontre : Mathieu Pierloot.
#summerkids, #mathieupierloot, #ecoledesloisirs, #mediumplus
Comment j'ai changé ma soeur en huître (et une huître en ma soeur) Comment j'ai changé ma soeur en huître ( et une huître en ma soeur)

"Ça titillait ma curiosité alors je me suis approché et, je sais pas si t'as déjà côtoyé ces machins, les huîtres, c'est mou, c'est beurk, c'est moite et ça schmoute. Un peu comme Judith…
#commentjaichangemasoeurenhuître, #emiliechazerand, #joelledreidemy, #pepix, #sarbacane

Kintsugi Kintsugi Le fil doré de ma vie

“Je voudrais qu’il y ait des ficelles accrochées aux extrémités de mes lèvres pour qu’elles se lèvent et me permettent de sourire. Devenir un pantin qu’un marionnettiste ferait vivre. Mais je ne…
#kintsugi, #kintsugilefildoredemavie, #mathildeparis, #auzouromans, #auzou

Nos bombes sont douces
"Qu'est-ce qui me motive dans la vie? Le foot et les filles. D'un cliché... Mon coeur n'a jamais battu plus fort pour autre chose, mais rien ne me paraît plus ridicule, maintenant que j'y réfléchis."
#nosbombessontdouces, #fredericvinclere, #lecalicot
La nuit parfois je rêve
"Parfois, dans mes rêves, j'apprends à voler. Parfois, je tombe. Parfois, au réveil je ne me souviens plus de rien."
#lanuitparfoisjerêve, #stephaniedemassepottier, #clemencepollet, #delamartinierejeunesse, #album
Le bizarre incident du chien pendant la nuit Le bizarre incident du chien pendant la nuit

"Il était 0 h 7. Le chien était allongé dans l'herbe au milieu de la pelouse, devant chez Mme Shears. Il avait les yeux fermés. On aurait dit qu'il courait couché sur le flanc, comme font les…
#lebizarreincidentduchienpendantlanuit, #markhaddon, #pocket

Sillage Sillage

“Quand on est inspiré, on n’a pas le temps d’être poli. L’impolitesse est le moteur de
la création. Sers-toi de ça pour Sillage, tu en feras un chef- d’œuvre.
Jade s’humecta les lèvres…
#sillage, #joannerichoux, #pkj, #pocketjeunesse

Un bal d'enfer
"Un petit fantôme marche tout seul. Il est déjà grand pour un petit fantôme, mais la route est longue quand on est tout seul."
#unbaldender, #cecileemeraud, andreaespier, #voceverso