Une histoire

Soumis par HashtagCeline le lun 01/05/2023 - 18:24


“Pour faire une histoire, il faut toujours un point de départ.”

#SensDessusDessous

L’album d’Edouard Manceau Une histoire est l’un des premiers albums édités par une toute nouvelle maison : Sens dessus dessous.
Comme son nom l’indique, cet éditeur est bien décidé à bousculer les codes, remuer l'esprit des petits lecteurs et surtout les amuser.
Ainsi, parmi une offre plutôt documentaire, Une histoire propose un récit qui se construit sous nos yeux.
Comment naît une histoire ? Quelles en sont les étapes ? Les personnages ? Les ressorts ? 
Ici, tout nous semble plus clair grâce au talent de l’auteur-illustrateur qui, en quelques coups de crayons, de façon apparemment simple, nous donne une belle leçon d'écriture et de création.

Un album efficace et amusant qui invite à penser, inventer et à tout imaginer.
 

#Patience...

Comme l’affirme l’auteur sur la couverture : “Pour faire une histoire, il faut toujours un point de départ.” Alors allons-y, dessinons, tiens…deux points !
Un vert et un bleu. Maintenant, il faut choisir lequel des deux sera le point de départ de notre histoire.
Allons-y pour le vert.
Mais ne soyez pas trop pressés, une histoire, ça ne vient pas comme ça, tout de suite. Cela prend du temps et demande de la patience. Comme une graine, elle va germer et grandir. Voilà. L’histoire commence. Une histoire spéciale et à la fois comme tant d’autres.
 

Intérieur

#EtImagination

On connaît tout le talent d’Edouard Manceau pour jouer avec son lecteur, l’interpeller, casser les codes et s’en amuser. Ici encore, il nous surprend et nous bluffe avec un album qui raconte une histoire qui raconte une histoire. Fort, non ?
Edouard Manceau explique en parlant de ce livre qu’il s’est “fait embarquer, pris à son propre jeu, par ce récit qui est devenu vivant.”
Et c’est clairement ce que ressent le lecteur à la lecture de cet album.
Sur la page de gauche, le texte se déroule. Sur la page de droite, le point de départ se transforme en histoire et occupe peu à peu l’espace. Dessin et texte se répondent de façon très pertinente, poétique même. 
Avec son écriture bien reconnaissable, Edouard Manceau donne sa recette. On chemine avec l’auteur qui nous interpelle, nous invite à nous interroger sur ce qui fait qu’une histoire nous plaît, sur ce qu’il faut pour qu’elle prenne vie.
Ainsi tous les ingrédients, les moments clés sont présentés : la mise en place du décor, l’arrivée des personnages, la construction, l’arrivée d’un élément perturbateur (ici un méchant loup - on ne l’aime pas beaucoup mais en même temps, il permet de donner quelques frissons et ça, c’est bien dans une histoire…), la gestion des bouleversements et la fin ouverte… avec la possibilité d’imaginer ce que tout cela aurait donné en prenant un autre point de départ. Le bleu tiens, par exemple.
Avec les personnages aussi qui évoluent sous nos yeux, on comprend que la vie, comme les histoires, sont aussi ce que l’on en fait. Alors même si au départ, on ne parle que de fiction, on ne peut s’empêcher d’y trouver d'autres inspirations.
L’auteur s’interroge et nous interroge sur le processus de création. Ce qui a l’air simple ne l’est pas toujours et Une histoire nous aide à mettre des mots sur ce qui ne s’explique pas si facilement.
Franchement, cet album est un plaisir de lecture. Intelligent, stimulant, étonnant mais qui fonctionne, vraiment. 
Car comme toujours avec l’auteur, le plaisir est avant tout pour les enfants, même si en tant que parents, on y trouve aussi notre compte. 

Et juste, je n’en ai pas parlé mais côté graphisme, on retrouve les traits arrondis et les petits personnages souriants propres à l’auteur. Ici, les aplats de couleurs se mêlent à des illustrations texturées. Ainsi, l’arbre semble en tissu et les dessins, en relief. Et puis la couverture, la reliure et toute la maquette sont vraiment très soignées. 
Tout est étudié et cela en fait un très bel objet. Cadeau parfait ! 

Comme je ne peux rendre totalement justice à cet album sans pareil et vraiment épatant, je vous invite à aller le découvrir au plus vite.
 

Intérieur

#PourQui?

Pour les enfants qui aiment qu’on leur raconte des histoires.
Pour les enfants qui veulent un livre avec de l’aventure, une belle amitié mais aussi un méchant !
Pour les enfants qui veulent comprendre comment ça marche.

Pour tous les enfants à partir de 5-6 ans.
 

Coup de cœur !
Illustrateur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
54
Prix
14.90 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

L'espoir sous nos semelles
"Une aventure hors-norme, portée par une héroïne déterminée et prête à tout pour réussir, à travers un décor grandiose."
#lespoirsousnossemelles, #auroregomez, #magnard, #mlesromans
Roland Léléfan à la neige
"Aujourd'hui, c'est le premier jour de l'hiver. Chouette! Dehors, il neige."
#rolandlelefan, #louisemezel, #lajoiedelire
Ma vie moisie, Dieu et moi, Shirley Banana
Après La fourmi rouge et Le génie de la lampe de poche, je retrouve avec une joie non dissimulée Emilie Chazerand et son humour explosif.
#maviemoisiedieuetmoishirleybanana, #shirleybanana, #pepix, #emiliechazerand, #joelledreidemy, #sarbacane
Push Push

"Il y a des jours où je me sens d'une nullité consternante. Comme un brouillon."


#push, #anneliseheurtier, #casterman, #letsread
Magda La souris minuscule Magda La souris minuscule

"Magda trottine sur la pointe des pattes, le museau en l'air pour grandir un peu."


#madga, #magdalasoursiminuscule, #karenhottois, #anaismassini, #didierjeunesse
Les agents secrets de la cour de récré
" - Rouillard, au tableau. On va se distraire un peu. Voila là phrase toute bête qui a tout déclenché."
#lesagentssecretsdelacourderecre, #philippearnaud, #sarbacane, #pepix
Radio Désastre Radio Désastre

"Charity vint toucher le cou de Griff. Griff attrapa le bras de son frère. Liés ainsi, la chanson se faisait de plus en plus présente, et Thomas vint se joindre à eux, leur enveloppa les épaules…
#radiodesastre, #jcgeiger, #auzouromans

Ensemble à minuit
Est-ce la fin d'année? L'hiver? Le froid? L'envie de me pelotonner sous un plaid ? Toujours est-il que malgré quelques a priori sur ce titre que j'imaginais bien plus léger, je me suis trouvée prise…
#ensembleaminuit, #jennifercastle, #casterman, #letsread
Par le feu
"Ne sors pas de la Base. Ne parle pas aux Etrangers. Ne pense pas. Obéis. Car le Seigneur est Bon."
#parlefeu, #willhill, #casterman, #afterthefire
Le camping de la mort Le camping de la mort

“La brume venue du sol charriait des odeurs d’humidité et de moisissure, des odeurs de sous-bois. Je me dis que c’était étrange parce que, d’habitude, j’aimais bien ces odeurs. Si nous en…
#lecampingdelamort, #thibaultvermot, #hante, #casterman, #letsread