L'horloge à l'envers - Livre I - Le Diable Noir

Soumis par HashtagCeline le jeu 29/04/2021 - 07:15

"Le Diable Noir attrapa un pot vide, qu'il posa devant lui.

- Je veux que tu attrapes trois mouches.

La demande était à ce point incongrue que Samuel ânonna :

- Trois mouches?

- Tu as bien compris alors ne me fais pas répéter. Et je les veux vivantes, entières et en bon état !

Le commis bougonna mais, lisant dans le regard de son nouveau maître qu'il valait mieux ne pas protester, il s'exécuta..."

#AnnePouget

Avez-vous déjà lu des romans d’Anne Pouget? Moi non. J’avais déjà vu passer un certain nombre de ces livres mais bizarrement, je n’avais rien lu d’elle. Je dis bizarrement car elle écrit beaucoup d’intrigues sur fond historique, ce qui, en général, m’attire irrésistiblement.
Me voilà donc, grâce au partenariat Scrineo, à lire L’horloge à l’envers, le premier tome d’une série Le Diable Noir.

Ce livre n’a pas fait long feu une fois commencé. Fluide, efficace et passionnante, cette enquête policière au coeur du XIIIe siècle m’a fait passer un excellent moment de lecture.
 

#QuatrièmeDeCouv'

"XIIIe siècle, France.
Condamné à tort pour un vol au cours d’un procès expéditif, Samuel est sauvé in extremis par le Diable Noir, un étrange personnage (alchimiste ou sorcier selon la croyance), qui le prend sous son aile.
Que penser de cet homme énigmatique, qui lui fait des demandes invraisemblables, comme celle d'attraper trois
mouches ? Prenant son nouveau maître pour un fou, le jeune homme s'exécute pourtant.
Mais, porté par sa curiosité, il va braver l'interdit sans comprendre le destin qui lui est à présent réservé..."

#LesExpertsMoyenâgeux

Si j’aime parfois lire sans me poser de questions, j’aime aussi, à l’inverse, apprendre des choses, me plonger dans d’autres époques, m’ouvrir à des domaines inconnus.
C’est clairement ce qu’il s’est passé ici. Anne Pouget, au travers de l’histoire de Samuel et de son sauveur, Gédéon, surnommé le Diable Noir, nous éclaire sur les origines de la médecine légale. J’avoue avoir beaucoup regardé des séries sur le sujet (hum, hum, oui...maintenant c’est fini) pour lequel j’ai fatalement conservé un intérêt.

Comme Samuel qui devient l’apprenti-homme de maison du Diable Noir, on va suivre les enseignements de cet homme, Gédéon, véritable puits de savoir. Les expériences que font les deux hommes, les pratiques déjà élaborées, cela semble assez fou pour l’époque! Mais Anne Pouget s’est appuyée sur des faits réels et des documents prouvant que les expérimentations décrites ne sont pas une invention.
(Il y a d’ailleurs un riche cahier documentaire à la fin du roman)
Si je me suis particulièrement intéressée à l’aspect scientifique, l’enquête en elle-même ainsi que l’histoire des protagonistes - Samuel, Gédéon mais aussi Ambrine - m’ont aussi beaucoup plu. Samuel et Gédéon sont deux personnages mis au ban de la société, l’un parce qu’il est juif, l’autre parce qu’il est musulman. L’autrice nous montre combien il est compliqué pour l’un comme pour l’autre de s’intégrer à la société. Le racisme a malheureusement toujours existé, sous différentes formes, quelle que soit l’époque.
Par ailleurs, on y découvre aussi les conditions de vie difficiles de l’époque avec Ambrine notamment. Le meurtre de la soeur de la jeune fille, pauvre et de modeste condition, sans l’aide de Samuel et Gédéon, n’aurait jamais été examiné… C’est assez terrible mais les petites gens n’avaient bien souvent pas droit à la justice.
Ce texte est très noir mais cette obscurité est contrebalancée par l’amour, pur et innocent, qui va surgir dans un environnement pourtant peu propice, empli de mouches et de corps en décomposition (oui, dit comme ça, c’est un peu bizarre).
Il y a finalement beaucoup de choses à dire sur ce roman policier passionnant (je ne vous ai pas tout dévoilé, loin de là) qui se lit très facilement.
Vivement la suite !

#PourQui?

Pour ceux et celles qui aiment les séries où des experts cherchent des indices sur des scènes de crimes…
Pour ceux et celles qui aiment les romans policiers.
Pour ceux et celles qui aiment les romans historiques.

Pour tous et toutes à partir de 13-14 ans.
 

Auteur
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
240
Prix
14.90 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Emerveillements
"Un jour incertain. On se réveille. Aujourd'hui semble pareil qu'hier. Pourtant..."
#emerveillements, #sandrinekao, #grassetjeunesse
La fille sans nom La fille sans nom

"Je me déteste moi. Oh, qu'est-ce que je me déteste ! Je ne suis qu'une fille sans nom, une esclave sans maître. Je manque de tout, même de courage et je n'ai rien. Je ne suis rien."…
#lafillesansnom, #maellefierpied, #lecoledsloisirs, #mediumplus

L'âge des possibles L'âge des possibles

"J'ai fermé les yeux pour me concentrer, pour visualiser le fil sur lequel je me tenais en équilibre. Le moindre coup de vent et je tomberais. Rachel savait que j'étais près du bord. Ou alors c'…
#lagedespossibles, #mariechartres, #emmanuelpolanco, #mediumplus, #edlromans, #ecoledesloisirs

Hilda et le peuple caché
"Le vent soufflait et les woffs volaient tranquillement dans le ciel. Au loin, le soleil se couchait. Assise sur un rocher contre le flanc sud du mont Botte, une petite fille aux cheveux bleus tirait…
#hildaetlepeuplecache, #stephendavies, #lukepearson, #casterman, #netflix
Les Enquêtes de la fourmi n°7707
"La fourmi n°7707 mène l'enquête pour résoudre les énigmes de la nature. Jusqu'à ce jour, aucune ne lui a résisté."
#lesenquetesdelafourmin7707, #thierrydedieu, #lemaridelamantereligieuseadisparu, #maisquiacrachesurlamaisonduherisson, #saltimbanqueeditions
Les derniers des branleurs Les derniers des branleurs

“Il est quelle heure? C’est quoi la date? Il fait nuit ou jour? Tout ça n’a plus de sens. N’en a jamais eu, n’en aura jamais. Les mêmes choses en boucle.”


#lesderniersdesbranleurs, #vincentmondiot, #lddb, #actessudjunior
L'autre soeur
Un roman dont le résumé m'a tout de suite fait penser à Perdue et retrouvée de Cat Clarke mais aussi à La double vie de Cassiel Roadnight de Jenny Valentine...
#lautresoeur, #cylinbusby, #milan, #disparition
Dis ours, tu m'aimes ?
Moi oui vraiment, sans aucun doute, Canard et Ours je vous aime...
#disours, #johnjory, #benjidavies, #littleurban
Gustave et les âmes de fer
Un nouveau Flore Vesco? J'en ai rêvé, Didier Jeunesse l'a fait !
#gustaveetlesamesdefer, #florevesco, #didierjeunesse, #mystère, #paris, #fantastique
Butter
Quand le mal-être est trop grand, il arrive que des décisions complètement déraisonnables soient prises. Butter va nous le prouver.
#butter, #erinlange, #ecoledesloisirs, #mediumplus