L'amour, c'est n'importe quoi !

Soumis par HashtagCeline le lun 02/12/2019 - 23:05
Est-ce qu'on pouvait être amoureux sans perdre la boule pour autant? Machinalement j'ai sorti le carnet que nous avait distribué Junon puis, sans trop savoir ce que je faisais, j'ai noté : "L'amour rend-il toujours stupide?"
#MathieuPierloot

 

J'ai découvert cet auteur, par hasard, en lisant Summer Kids (EDL 2018). Ce roman m'avait fait enchaîner avec le précédent de l'auteur (En grève, EDL, 2016) dans lequel j'avais retrouvé avec plaisir les personnages du premier.

Et puis voilà. J'en étais restée là. Et puis tiens, l'autre jour, à la médiathèque, sur qui je retombe ? Mathieu Pierloot ! Enfin pas au sens propre... Je suis tombée sur son autre roman paru à l'école des loisirs : Lamour, c'est n'importe quoi ! Je me suis dit que c'était un signe. De quoi? Je ne sais pas mais il fallait que je le lise. C'est fait et j'ai envie de dire que c'est vrai, "L'amour, c'est n'importe quoi!"

 

#QuatrièmeDeCouv'

 

Quand elle a fait ce rêve que parmi ses élèves se cachait un grand écrivain, mademoiselle Junon a distribué des carnets à spirale à chacun d’entre eux, pour y noter tout ce qui leur passait par la tête. À défaut d’écrire un roman, Sacha y prend des notes sur les êtres qui l’entourent et les questions qu’il se pose : Qu'est ce donc que l'amour? Y a-t-il une recette pour tomber amoureux? Et d'ailleurs, comment savoir que l'on est réellement amoureux?

 

#AmourDisséqué

 

Mathieu Pierloot s'attaque à un vaste sujet : l'amour ! Et j'avoue que j'ai trouvé la façon qu'il avait de l'aborder assez amusante. Car Sacha,le héros, décidé à trouver des réponses, va analyser toutes les histoires d'amour qu'il remarque autour de lui. Et effectivement, elles sont toutes différentes ! Il y a son camarade de classe qui est amoureux de sa prof de français (amour impossible), cette même prof de français qui l'est du prof de sport (amour caché mais visible). Mais il y a aussi sa soeur qui vient de vivre une rupture douloureuse (amour contrarié), ses parents qui semblent amoureux comme au premier jour (amour fou), son oncle avec son coeur d'artichaut (amour à sens unique). Sacha va vite comprendre que chacun, face au sentiment amoureux, réagit à sa façon, avec plus ou moins d'effets secondaires et de réactions apparemment complètement loufoques. C'est drôle, assez juste et cela nous donne un bel aperçu des cas les plus fréquents !

Mais clairement, Sacha, lui, ça ne l'intéresse pas. Il ne comprend pas comment on peut se mettre dans des états pareils! Lui, il a Juliette. Sa Juliette, sa meilleure amie de toujours avec qui il partage tout. Avec elle, pas d'ambiguïtés.

Sauf qu'à trop y réfléchir, tout s'embrouille pour Sacha qui après toutes ses observations, ne sera pas plus avancé. Enfin si, peut-être un peu.

Je trouve que ce roman permet d'aborder la question de ce sentiment compliqué, douloureux mais aussi formidable et exaltant. En prenant différents cas de figure, l'auteur relativise et explique beaucoup de choses.

C'est vrai qu'à l'âge du héros, la notion d'amour peut sembler floue (même après...) Mais après tout, l'amour quand il arrive, il chamboule tout et il n'y a plus vraiment de questions à se poser. Enfin, pas les mêmes en tout cas.

Un roman drôle, frais et plutôt pertinent pour en apprendre plus sur ce sentiment au coeur des préoccupations des petits et des grands !

 

#PourQui?

 

Pour les enfants qui se posent des questions sur l'amour.

Pour les enfants qui aiment les histoires de la vie quotidienne.

Pour les enfants qui aiment rire.

Pour tous les enfants à partir de 9 ans !

 

Collection
Public
Date de sortie
Nombre de pages
112
Prix
5.80 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Portrait ComJ HashtagCéline

Quelques articles plus tard (en fait plus de 400), je suis encore là...

 

Toffee Darling
"Notre amour est comme la houle. Il avance, il recule ; il efface les cicatrices du sable avec des bouquets d 'écume. Parfois il écrase le mauvais, parfois il le fait émerger. A nous de décider si on…
#toffeedarling, #joannerichoux, #sarbacane, #exprim
Direct du coeur Direct du coeur

Se confronter à la différence est enrichissant. Florence Medina nous invite à le faire dans Direct du cœur grâce à Tim, son jeune héros qui fait la sourde oreille au monde qui l’entoure. Pourtant…
#directducoeur, #florencemedina, #magnardjeunesse, #mlesromans

Tous différents tous pareils (dossier Page des Libraires)
Parler du handicap avec humour sans tomber dans le cliché, mettre en scène la différence avec décence et sans tabou, c’est le pari réussi de Nos cœurs tordus de Séverine Vidal et Manu Causse, et…
Trois petits mots
Voici un roman que je veux lire depuis longtemps. Merci aux éditions Magnard (M les Romans) qui m'ont enfin donné l'occasion de le faire.
#troispetitsmots, #sarahnharvey, #mlesromans, #magnard
Plein gris Plein gris

“Quand je me retourne, le visage de Victor est blême. Il a posé une main sur sa bouche, ses yeux sont agrandis d’horreur, comme dans un film.
- C’est ma faute ! J’ai laissé ouvert quand je…
#pleingris, #marionbrunet, #pocketjeunesse, #agencecomj

Éden
"(....) elle a l'air de me prendre pour une demi-folle, mais l'essentiel c'est qu'elle me croie sincère. Pas une complète mytho qui veut faire genre. Genre quoi, je n'en sais rien, mais je me…
#eden, #rebeccalighieri, #ecoledesloisirs, #mediumplus
La fille sans nom La fille sans nom

"Je me déteste moi. Oh, qu'est-ce que je me déteste ! Je ne suis qu'une fille sans nom, une esclave sans maître. Je manque de tout, même de courage et je n'ai rien. Je ne suis rien."…
#lafillesansnom, #maellefierpied, #lecoledsloisirs, #mediumplus

Speak
"Je n'ai ni la bonne coupe de cheveux, ni les bons vêtements, ni la bonne attitude et je ne sais pas à côté de qui m'asseoir. Je suis une paria."
#speak, #lauriehalseanderson, #emilycarroll, #ruedesevres, #labellecolere, #vousparlerdeca
Oeuf Oeuf

"Au moins une fois par soirée, David déclarait à Primrose :

- Je t’aime pas.

- Pareil, lui répondait-elle.”


#oeuf, #jeffspinelli, #neuf, #ecoledesloisirs