L'amour, c'est n'importe quoi !

Soumis par HashtagCeline le lun 02/12/2019 - 23:05
Est-ce qu'on pouvait être amoureux sans perdre la boule pour autant? Machinalement j'ai sorti le carnet que nous avait distribué Junon puis, sans trop savoir ce que je faisais, j'ai noté : "L'amour rend-il toujours stupide?"
#MathieuPierloot

 

J'ai découvert cet auteur, par hasard, en lisant Summer Kids (EDL 2018). Ce roman m'avait fait enchaîner avec le précédent de l'auteur (En grève, EDL, 2016) dans lequel j'avais retrouvé avec plaisir les personnages du premier.

Et puis voilà. J'en étais restée là. Et puis tiens, l'autre jour, à la médiathèque, sur qui je retombe ? Mathieu Pierloot ! Enfin pas au sens propre... Je suis tombée sur son autre roman paru à l'école des loisirs : Lamour, c'est n'importe quoi ! Je me suis dit que c'était un signe. De quoi? Je ne sais pas mais il fallait que je le lise. C'est fait et j'ai envie de dire que c'est vrai, "L'amour, c'est n'importe quoi!"

 

#QuatrièmeDeCouv'

 

Quand elle a fait ce rêve que parmi ses élèves se cachait un grand écrivain, mademoiselle Junon a distribué des carnets à spirale à chacun d’entre eux, pour y noter tout ce qui leur passait par la tête. À défaut d’écrire un roman, Sacha y prend des notes sur les êtres qui l’entourent et les questions qu’il se pose : Qu'est ce donc que l'amour? Y a-t-il une recette pour tomber amoureux? Et d'ailleurs, comment savoir que l'on est réellement amoureux?

 

#AmourDisséqué

 

Mathieu Pierloot s'attaque à un vaste sujet : l'amour ! Et j'avoue que j'ai trouvé la façon qu'il avait de l'aborder assez amusante. Car Sacha,le héros, décidé à trouver des réponses, va analyser toutes les histoires d'amour qu'il remarque autour de lui. Et effectivement, elles sont toutes différentes ! Il y a son camarade de classe qui est amoureux de sa prof de français (amour impossible), cette même prof de français qui l'est du prof de sport (amour caché mais visible). Mais il y a aussi sa soeur qui vient de vivre une rupture douloureuse (amour contrarié), ses parents qui semblent amoureux comme au premier jour (amour fou), son oncle avec son coeur d'artichaut (amour à sens unique). Sacha va vite comprendre que chacun, face au sentiment amoureux, réagit à sa façon, avec plus ou moins d'effets secondaires et de réactions apparemment complètement loufoques. C'est drôle, assez juste et cela nous donne un bel aperçu des cas les plus fréquents !

Mais clairement, Sacha, lui, ça ne l'intéresse pas. Il ne comprend pas comment on peut se mettre dans des états pareils! Lui, il a Juliette. Sa Juliette, sa meilleure amie de toujours avec qui il partage tout. Avec elle, pas d'ambiguïtés.

Sauf qu'à trop y réfléchir, tout s'embrouille pour Sacha qui après toutes ses observations, ne sera pas plus avancé. Enfin si, peut-être un peu.

Je trouve que ce roman permet d'aborder la question de ce sentiment compliqué, douloureux mais aussi formidable et exaltant. En prenant différents cas de figure, l'auteur relativise et explique beaucoup de choses.

C'est vrai qu'à l'âge du héros, la notion d'amour peut sembler floue (même après...) Mais après tout, l'amour quand il arrive, il chamboule tout et il n'y a plus vraiment de questions à se poser. Enfin, pas les mêmes en tout cas.

Un roman drôle, frais et plutôt pertinent pour en apprendre plus sur ce sentiment au coeur des préoccupations des petits et des grands !

 

#PourQui?

 

Pour les enfants qui se posent des questions sur l'amour.

Pour les enfants qui aiment les histoires de la vie quotidienne.

Pour les enfants qui aiment rire.

Pour tous les enfants à partir de 9 ans !

 

Collection
Public
Date de sortie
Nombre de pages
112
Prix
5.80 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

La maison abandonnée
Une maison abandonnée qui pourtant semble encore habitée. Quels terribles secrets vont découvrir les héros de cette histoire?
#lamaisonabandonnée, #actessudjunior, #joelasutherland, #terreur
Désaccordée Désaccordée

«J’aurais donné n’importe quoi pour qu’éclate un orage. Les gens s’agitent en vue d’échapper à la pluie; ils cavalent, déstabilisés. Ça ramène un peu d’égalité : moi, je me sens déstabilisée à…
#desaccordee, #joannerichoux, #echos, #gulfstream

L'invention du dimanche L'invention du dimanche

“Polly a le cafard. C’est normal, c’est dimanche après-midi.”


#linventiondudimanche, #colinepierre, #estellebillonspagnol, #minipoulpe, #poulpefictions
L'Antidote Mortel L'Antidote Mortel

"J'entendis le claquement d'un fouet, le hennissement réprobateur d'une monture, puis les roues s'ébranlèrent.

Je fus propulsée d'un côté à un autre sans ménagement.

L'espace…
#lantidotemortel, #cassandrelambert, #didierjeunesse

Claude et Morino
« - Bonjour. Je m’appelle Claude et je crois que vous m’avez fait pipi dessus. - Haaan, pardon je suis désolé. - Non non, c’est rien. C’est juste que ça m’a réveillé. »
#claudeetmorino, #adrienalbert, #ecoledesloisirs
21 printemps comme un million d'années
"Je voudrais que les étoiles filantes exaucent vraiment les voeux. Je voudrais avoir vu une étoile filante. Je voudrais avoir fait un voeu."
#21printempscommeunmilliondannees, #camillebrissot, #syros
Le dernier sur la plaine
" Ses lèvres s'entrouvrent, elle avale un peu d'air pour dire à voix haute cette vérité qu'elle a entendu bien des fois de la bouche des anciens : - Dire le nom, c'est commencer l'histoire..."
#lederniersurlaplaine, #nathaliebernard, #thierrymagnier, #tomhaugomat
Et le désert disparaîtra
"Les arbres ont mille visages. Hélas, nous sommes désormais incapables de les lire."
#etledesertdisparaitra, #mariepavlenko, #flammarionjeunesse
Le canard le plus paresseux du monde et autres incroyables records
"Au cours de la rédaction de ce livre, [les auteurs] ont consommé 4978 sandwichs au bacon et bu 9983 bols de chocolat chaud."
#lecanardleplusparesseuxdumondeetautresincroyablesrecords, #johnyeoman, #queninblake, #littleurban, #premiersromans
Hilda et le peuple caché
"Le vent soufflait et les woffs volaient tranquillement dans le ciel. Au loin, le soleil se couchait. Assise sur un rocher contre le flanc sud du mont Botte, une petite fille aux cheveux bleus tirait…
#hildaetlepeuplecache, #stephendavies, #lukepearson, #casterman, #netflix