Dear Evan Hansen

Soumis par HashtagCeline le lun 26/04/2021 - 21:07

"Je sais que j'ai un truc qui cloche. Croyez-moi, j'en suis parfaitement conscient.

*Cette journée va être géniale*

Peut-être que ce sera le cas... si je reste enfermé dans ma chambre.

*Sois juste toi-même*

Ouais. Bien sûr. Facile."

#ToutPourPlaire

Ce roman me tentait beaucoup, je dois bien l’avouer. La personnalité du héros et l’intrigue m’avaient interpellée. Le fait que cela soit l’adaptation d’une comédie musicale à succès outre-Atlantique avait également attisé ma curiosité. 
Sans être complètement déçue, je suis malheureusement passée un peu à côté de ce roman et je vous explique pourquoi.

#QuatrièmeDeCouv'

"Le lycée, de base, c’est l’angoisse. Et pour quelqu’un comme Evan, qui souffre d’anxiété sociale, c’est même carrément l’enfer.
Sur les conseils de son psy, il s’écrit des lettres à lui-même. Mais lorsque Connor, la brute du lycée, lui en vole une, la vie d’Evan bascule. Car, quelques heures plus tard, Connor est retrouvé mort avec la lettre sur lui.
Dès lors, tout le monde est persuadé qu’ils étaient meilleurs amis et Evan se retrouve au centre de l’attention du lycée… et de Zoé, la soeur de Connor, qu’il aime en secret. Pour la première fois, Evan se sent compris, apprécié, il se sent exister. Tout ce qu’il a à faire, c’est maintenir l’illusion.

Et vous, que choisiriez-vous : la vérité ou une nouvelle vie rêvée ?"

#OnVaPasSeMentir

Alors que j’aime beaucoup les héros comme Evan Hansen - névrosé, perturbé et avec des problèmes à régler - là, je n’ai pas vraiment réussi à m’attacher à lui. Il ne m’a pas agacée mais je n’ai pas réussi à éprouver de l’empathie pour lui.
De plus, tout ce qui lui arrive, dès le départ, l’enchaînement d’événements qui le conduisent au mensonge, tout cela m’a semblé trop peu crédible. 
Alors oui, parfois, ça ne me dérange pas mais ici, vu le sujet, j’ai trouvé ça bizarre et finalement un peu trop improbable. Et dérangeant. Je me suis plus positionnée du côté de Zoé, de ses parents et surtout du principal intéressé : Connor.
Alors j’ai continué, pour voir où le mensonge, énorme, terrible, allait mener Evan. Et au final, tout m’a semblé un peu surfait. Evan est seul mais finalement, il va se trouver des alliés et même entamer une relation amoureuse (un peu étonnante elle aussi) qui ne semble pas lui poser tant de difficultés que ça, lui qui est pourtant très maladroit quand il s’agit d'interactions sociales.
Bref, je n’ai pas réussi à faire abstraction des invraisemblances, ce qui m’a empêchée d’apprécier cette lecture.
Les thèmes abordés sont pourtant intéressants ! Le suicide chez les adolescents entre autres. Mais de fait, c’est un peu mis de côté au profit des états d’âme d’Evan. Lui aussi semble y avoir songé (même si je trouve que cela n’est pas très clair non plus) mais ses préoccupations personnelles font presque oublier celui qui a vraiment disparu, Connor, toujours lui. J’ai beaucoup aimé découvrir l'histoire de ce personnage, par bribes. Même si finalement, la façon dont il intervient est également un peu bizarre. En revanche, il m'a beaucoup touchée, plus qu'Evan.

J’ai trouvé, par moments, qu’il y avait certaines longueurs et le dénouement m’a semblé un peu confus.
Par ailleurs, je n’y ai pas trouvé une certaine forme d’humour qui aurait pu me faire accrocher. Je pense notamment à Susin Nielsen qui excelle dans ce genre d’exercice, raconter des drames et réussir à nous faire sourire.

Bref, je ne suis clairement pas convaincue par ce roman et j’en suis la première déçue. Je l’ai lu en attendant un déclic, une émotion. Ca n’a pas été le cas pour moi mais cela fonctionnera peut-être pour vous.
 

#PourQui?

Pour ceux et celles qui parfois mentent un peu trop…
Pour ceux et celles qui aiment les héros torturés et atypiques.
Pour ceux et celles qui aiment les romans aux thématiques fortes.

Pour tous et toutes à partir de 14 ans.

Auteur
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
350
Prix
16.90 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Emerveillements
"Un jour incertain. On se réveille. Aujourd'hui semble pareil qu'hier. Pourtant..."
#emerveillements, #sandrinekao, #grassetjeunesse
La fille sans nom La fille sans nom

"Je me déteste moi. Oh, qu'est-ce que je me déteste ! Je ne suis qu'une fille sans nom, une esclave sans maître. Je manque de tout, même de courage et je n'ai rien. Je ne suis rien."…
#lafillesansnom, #maellefierpied, #lecoledsloisirs, #mediumplus

L'âge des possibles L'âge des possibles

"J'ai fermé les yeux pour me concentrer, pour visualiser le fil sur lequel je me tenais en équilibre. Le moindre coup de vent et je tomberais. Rachel savait que j'étais près du bord. Ou alors c'…
#lagedespossibles, #mariechartres, #emmanuelpolanco, #mediumplus, #edlromans, #ecoledesloisirs

Hilda et le peuple caché
"Le vent soufflait et les woffs volaient tranquillement dans le ciel. Au loin, le soleil se couchait. Assise sur un rocher contre le flanc sud du mont Botte, une petite fille aux cheveux bleus tirait…
#hildaetlepeuplecache, #stephendavies, #lukepearson, #casterman, #netflix
Les Enquêtes de la fourmi n°7707
"La fourmi n°7707 mène l'enquête pour résoudre les énigmes de la nature. Jusqu'à ce jour, aucune ne lui a résisté."
#lesenquetesdelafourmin7707, #thierrydedieu, #lemaridelamantereligieuseadisparu, #maisquiacrachesurlamaisonduherisson, #saltimbanqueeditions
Les derniers des branleurs Les derniers des branleurs

“Il est quelle heure? C’est quoi la date? Il fait nuit ou jour? Tout ça n’a plus de sens. N’en a jamais eu, n’en aura jamais. Les mêmes choses en boucle.”


#lesderniersdesbranleurs, #vincentmondiot, #lddb, #actessudjunior
L'autre soeur
Un roman dont le résumé m'a tout de suite fait penser à Perdue et retrouvée de Cat Clarke mais aussi à La double vie de Cassiel Roadnight de Jenny Valentine...
#lautresoeur, #cylinbusby, #milan, #disparition
Dis ours, tu m'aimes ?
Moi oui vraiment, sans aucun doute, Canard et Ours je vous aime...
#disours, #johnjory, #benjidavies, #littleurban
Gustave et les âmes de fer
Un nouveau Flore Vesco? J'en ai rêvé, Didier Jeunesse l'a fait !
#gustaveetlesamesdefer, #florevesco, #didierjeunesse, #mystère, #paris, #fantastique
Butter
Quand le mal-être est trop grand, il arrive que des décisions complètement déraisonnables soient prises. Butter va nous le prouver.
#butter, #erinlange, #ecoledesloisirs, #mediumplus