Roland Léléfan à la plage

Soumis par HashtagCeline le ven 08/07/2022 - 16:16

"Ca y est ! C'est l'été !

Roland va enfin pouvoir se baigner.

Après toute une année à travailler, rien de mieux que de se détendre au soleil, pas vrai ?"

#CherRoland

Mais qui revoilà prêt et paré ? Roland ! C’est vrai, ça, il ne nous avait pas encore raconté ses vacances à la mer !
Alors, vous imaginez bien, vous qui connaissez Roland, que ses journées sont faites de petits plaisirs et de grandes aventures. Et vous qui n’avez pas encore eu le bonheur de le rencontrer, je suis sûre que vous allez craquer. Suivez l'éléphant... 
 

intérieur

#CoquillagesEtCrèmeGlacée

J’aime beaucoup Roland et je vous en ai déjà parlé par ici (cf. Roland Léléfan se déguise et Roland Léléfan à la neige).
Cet album estival à la couverture éclatante tombe à point nommé ! Pour moi qui ne suis pas encore partie en vacances (en même temps il n'y a pas de retard et puis, partir n'est pas une obligation;-), grâce à Roland, j’ai déjà le goût du sel sur la langue et les pieds un peu sablés… 
Comme à son habitude, Roland fait sa star (lunettes de soleil en forme de coeur sur le nez) et nous détaille le programme de son été. Bien sûr, on a droit au rituel de la préparation et surtout de l’essayage. Le choix du maillot de bain est important pour avoir la classe (et se sentir bien) au bord de l'eau !
Une fois tout cela fait, Roland enfourche son vélo et c’est parti ! Il se pose sur la plage, à l’ombre d’un de ses imposants congénères et retrouve des copains dont Voltaire ( c'est le chien des voisins, il est trop mignon avec son pelage frisé). Roland écrit des cartes postales, mange une glace, joue aux cartes, ramasse des coquillages, se baigne bien évidemment… Basique. Tout ce qu’on aime faire en bord de mer, non ? Le temps s’écoule et il est déjà l’heure de rentrer. Mais heureusement, les vacances ne font que commencer et Roland va pouvoir encore en profiter.

Cet album nous emmène en voyage et nous fait prendre un gros coup de soleil (garanti sans brûlure ni insolation). Comme à son habitude, Louise Mézel saisit tous ces instants qui, ici, rendent les vacances à la plage si spéciales et inoubliables. Elle s’amuse (et nous aussi) avec son personnage le parant de lunettes, d’un poulpe sur la tête ou encore le faisant nager comme un fou. C’est amusant et attendrissant ! Il y a aussi de belles planches colorées au trait plus appuyé comme celle qui nous expose la collection de coquillages de Roland. Chaque nouvelle page offre une surprise, avec des plans différents, et nous réjouit quoi qu’on y observe. Crayon et peinture donnent un relief spécial aux jolies vacances de ce petit héros pas comme les autres si attachant.

Un nouvel album de Roland qui fait du bien et qui manquait dans la galerie d’aventures du fameux éléphant. Un livre qui, comme les autres de la "collection", fera écho au quotidien des enfants.

Vive l’été ! Et surtout, vive Roland Léléfan !

Intérieur

#PourQui?

Pour les enfants qui aiment les albums colorés et les histoires ensoleillées.

Pour les enfants qui aiment les éléphants (petits et grands)

Pour les enfants qui aiment les coquillages, le sable, la mer, les vacances...

Donc en fait, pour tous les enfants à partir de 4 ans.

Intérieur
Coup de cœur !
Auteur
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
40
Prix
9.90 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Flora Banks
J’avais envie de lire Flora Banks depuis longtemps. Rien à voir mais j’avais aussi en tête de tester la box Mille et un livres. Au mois de décembre dernier ( Noël = bonne excuse), j’en ai enfin…
#florabanks, #emilybarr, #casterman
Nos mains en l'air
"- Je n'ai jamais rencontré d'autres gangsters, mais je suis à peu près sûre que vous êtes le plus mauvais cambrioleur de l'univers."
#nosmainsenlair, #colinepierre, #lerouergue, #doado
Les enfants des Feuillantines Les enfants des Feuillantines

“- Combien d’enfants avez-vous à votre charge?

Désirée plissa les yeux. Elle détestait cette question. La réponse suscitait toujours des exclamations d’horreur et…
#lesenfantsdesfeuillantines, #celiagarino, #sarbacane, #exprim

Meurtre mode d'emploi (à l'usage des jeunes filles)
“Pip savait beaucoup de choses, (...) ; elle savait que “hippopotomonstrosesquipédaliophobie” était le terme technique pour désigner la peur des mots trop longs, elle savait réciter par coeur les…
#meurtremodedemploialusagedesjeunesfilles, #meurtremodedemploi, #hollyjackson, #casterman, #letsread
Boo
"Thelma me serre le bras et dit : T'en fais pas, Oliver. Tout va être au poil. Esther grommelle : -A ta place, je ne parierais pas ma vie dans l'au-delà là-dessus."
#boo, #neilsmith, #ecoledesloisirs, #mediumplus
Comment on fait les bébés?
"Qui saura répondre à cette question?" Euh... Pas les parents de cette histoire apparemment.
#commentonfaitlesbebes, #isabellejameson, #maudlegrand, #les400coups, #grimace
On habitera la forêt
"Je regarde le chemin qui mène à la forêt. Toute cette boue ! Moi qui voulais avoir des pensées profondes, la seule qui me vient en tête c'est "Toute cette boue!" C'est quand même un peu décevant…
#onhabiteralaforet, #esmeplanchon, #casterman
Les facétieuses Les facétieuses

“Il y a des idées parfois comme ça. Elles sont une évidence, même si on en sait pas tout de suite ce qu’on va en faire.
Ni ce qu’elles vont faire de nous.”


#lesfacetieuses, #clementinebeauvais, #sarbacane, #exprim
Les derniers des branleurs Les derniers des branleurs

“Il est quelle heure? C’est quoi la date? Il fait nuit ou jour? Tout ça n’a plus de sens. N’en a jamais eu, n’en aura jamais. Les mêmes choses en boucle.”


#lesderniersdesbranleurs, #vincentmondiot, #lddb, #actessudjunior
Soixante-douze heures
Un très beau roman que j'ai pris plaisir à lire et qui m'a beaucoup émue.
#soixantedouzeheures, #mariesophievermot, #thierrymagnier