Alice

Soumis par HashtagCeline le jeu 12/03/2020 - 20:53
"Après l'inquiétude, puis l'exaspération, c'est le doute qui s'installe en moi. Comment Arnaud peut-il me faire ça? Cela ne lui ressemble pas. Il y a forcément une explication. Et je suis bien résolue à la découvrir..."
#DavidMoitet

 

Les secrets de Tharanis, Les Mondes de l'alliance, Le dossier Handle... Ca vous dit quelque chose?

Ce sont tous des romans de David Moitet et je vous en ai parlé par ici.

Pourquoi? Parce que je les ai beaucoup aimés.

Il y a quelques mois, Alice est paru aux éditions du Rocher. Et tout naturellement, après l'avoir lu, j'ai eu envie de vous le présenter.

One shot écrit dans le cadre du Feuilleton des Incos, ce roman, efficace et accessible, comme la plupart de ceux de l'auteur, ne vous laissera pas trop le temps de vous ennuyer.

 

#QuatrièmeDeCouv'

 

Sam est une ado comme les autres, enfin presque…

Depuis qu'Arnaud, son meilleur – et unique ami – a été accepté à l'institut Alice, une école pour surdoués, il ne donne plus aucune nouvelle. L'a-t-il déjà oubliée ou se passe-t-il quelque chose d'étrange dans cette école qui ne ressemble à aucune autre ? Sam est bien décidée à le découvrir…

Des tours de la Défense aux Alpes Mancelles, ce polar technologique combine astucieusement trame technologique, enquête « policière » et récit d'aventure sous le patronage singulier de Lewis Carroll.

 

#SousContrôle

 

Je l'ai déjà dit mais David Moitet sait mener ses histoires. Mise en place rapide de l'intrigue, dialogues énergiques et amusants, personnages sympathiques, bon dosage de mystère, rebondissements multiples et retournements de situation... Si j'ai, depuis le temps ( à force de lire ses romans) repéré quelques ficelles, j'avoue que je trouve toujours autant de plaisir à lire les aventures imaginées par David Moitet. Et Alice n'échappe pas à la règle.

Et pourtant, de base, le résumé ne m'avait pas particulièrement emballée. Comme quoi. Le terme "polar technologique" m'avait mis dans l'embarras. J'aime les polars mais je suis moins enthousiaste quand on tourne autour des nouvelles technologies (alors qu'au final, si j'y réfléchis bien, je suis souvent agréablement surprise...)

Bref.

Ce roman est assez court alors je me suis lancée, pleine de bonne volonté. Et comme à chaque fois, je me suis fait avoir : j'ai tout de suite accroché !

Dès les premières pages, le suspense est de mise et on a qu'une envie : découvrir comment Sam, Arnaud et Axel vont se dépêtrer de cette sale affaire. En compagnie de ces trois héros sympathiques, on ne voit pas le temps passer. J'ai vraiment trouvé que le groupe fonctionnait bien malgré leurs différences. Soudés dans l'adversité, des rapports forts s'installent entre eux : complicité et amitié.

Il y a une bonne dose d'humour dans ce véritable jeu de piste qui promène nos héros et va pourtant les mettre en grand danger... Ils ne se laissent pas démonter et vont faire preuve d'ingéniosité (et de courage) pour tenter d'empêcher le pire d'arriver. Si parfois les choses semblent un peu trop bien s'enchaîner, avec un peu (trop?) de facilité, cela ne fait que rendre l'aventure plus rythmée et prenante. 

Ecrit dans le cadre du feuilleton des Incos (comme je le disais plus haut) avec le concours de collégiens, ce roman est clairement pour eux. Accessible et entraînant, il permettra aux petits comme aux grands lecteurs d'y trouver leur compte.

Ce roman a peut-être quelques faiblesses mais honnêtement, il est quand même vraiment efficace. Ça, c'est l'effet David Moitet !

Et petit plus, habitant proche du Mans, j'ai apprécié la promenade dans les Alpes Mancelles. Bon, ça effectivement, ça n'est pas un argument qui parlera à tout le monde mais bon ça fait toujours plaisir quand on connaît les lieux de l'action d'un roman, quels qu'ils soient, non?

 

#PourQui?

 

Pour ceux et celles qui aiment les romans d'aventure.

Pour ceux et celles qui aiment les jeux de piste.

Pour ceux et celles qui aiment les polars technologiques... ou pas :-)

 

Pour tous et toutes à partir de 12 ans.

 

Auteur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
168
Prix
12.90 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Miss Charity
"Charity est une fille. Une petite fille. Elle est comme tous les enfants : débordante de curiosité, assoiffée de contacts humains, de paroles et d’échanges, impatiente de créer et de participer à la…
#misscharity, #marieaudemurail, #philippedumas, #ecoledesloisirs
Héros 1/2 Le Réveil
Quand la réalité dépasse la fiction... cela donne le roman dense et inspiré de Benoît Minville.
#heros, #benoitminville, #sarbacane, #exprim
Refuges
En attendant son prochain roman, j'ai enfin découvert Refuges que je n'avais jamais pris le temps de lire alors que je suis une fan inconditionnelle d'Annelise Heurtier !
#refuges, #anneliseheurtier, #casterman
Pombo Courage
"Pombo était d'un naturel paresseux. Il passait son temps à rêvasser, les pieds bien au chaud dans ses pantoufles."
#pombocourage, #emilecucherousset, #clemencepaldacci, #memo, #petitepolynie
Tout plutôt qu'être moi
Un texte sur la dépression contre laquelle l'auteur a essayé de se battre. Malheureusement, en vain...
#toutplutotquetremoi, #nedvizzini, #depression, #internement
J'ai suivi un nuage
Maëlle Fierpied nous propose un très joli roman tout en délicatesse et subtilité sur un sujet assez lourd : la maladie mentale. A travers le regard d'un enfant, elle nous montre les hauts et les bas…
#jaisuiviunnuage, #maellefierpied, #julieguillem, #ecoledesloisirs, #neuf
Félines
"Depuis que le monde est monde, il a toujours la même tête et elle n'est pas très jolie. D'autres que moi diraient même qu'il a franchement une sale gueule."
#felines, #stephaneservant, #epik, #lerouerguejeunesse
Proxima du centaure
“En plus, il était huit heures sept, l’heure de sa naissance à six minutes près". Ma mère est appliquée, patiente, généreuse. Elle précise l’horaire de ma chute à chaque visiteur. Je n’ai pourtant…
#proximaducentaure, #clairecastillon, #flammarionjeunesse, #amour, #hopital, #accident, #famille
Très vite ou jamais
“Ce que j’ai sur le coeur, c’est simple, je ne peux en parler à personne. Alors il faut que je l’écrive. Il faut que j’évacue ce trop-plein de désespoir et de colère qui m’étouffe. Une colère de…
#tresviteoujamais, #ritafalk, #mlesromans, #magnardjeunesse
L'âge des possibles L'âge des possibles

"J'ai fermé les yeux pour me concentrer, pour visualiser le fil sur lequel je me tenais en équilibre. Le moindre coup de vent et je tomberais. Rachel savait que j'étais près du bord. Ou alors c'…
#lagedespossibles, #mariechartres, #emmanuelpolanco, #mediumplus, #edlromans, #ecoledesloisirs