Abécédaire des métiers imaginaires

Soumis par HashtagCeline le lun 17/02/2020 - 15:24
"-Gardien de flocons de neige- Observer, attraper, comparer, numéroter, classifier, congeler. Les gardiens travaillent par -5 degrés et rêvent d'une grande tasse de chocolat chaud."
#AnneMontel

 

Il est assez étonnant que je n'ai pas encore eu l'occasion de parler de la talentueuse Anne Montel par ici. Si c'est la première fois, ça ne sera sûrement pas la dernière. 

En règle générale, elle travaille avec son complice, Loïc Clément. Pour cet album, elle s'est chargée seule du texte et de l'illustration. Et pour l'un comme pour l'autre, c'est une réussite, un pur enchantement.

Chaque métier qu'elle a imaginé est une véritable invitation à s'évader et aussi à s'amuser.

 

#QuatrièmeDeCouv'

 

Parfois, la quatrième de couverture ne donne pas particulièrement envie, en dit trop ou donne des fausses pistes.

Ici, le texte que l'on y découvre est aussi doux et beau que l'album qu'il nous invite à lire.

"Tourne carrousel.

Tourne tourne, à dos de licorne ou à bord d'un ballon, découvre ces métiers dont on ignorait les noms.

Au fil des lettres et au gré des mots, saleuse d'eau de mer ou cultivateur de coeurs d'artichauts...

Chaque métier imaginaire a son histoire extraordinaire.

Tourne tourne tourne les pages de cet abécédaire enchanté."

 

#ABCDExtraordinaire

 

Même si les apparences sont parfois trompeuses, je suis toujours très sensible à la couverture d'un livre. Et j'aime quand, déjà, rien qu'en prenant en main un album et en regardant sa couverture, le charme opère.

Ici, les éditions Little Urban ont apporté un grand soin aux finitions de ce livre. Il est magnifique ! Avec son dos toilé vert émeraude, son titre au lettres en partie dorées et son manège coloré, l'Abécédaire des métiers imaginaires d'Anne Montel donne le ton. On sait immédiatement qu'on s'apprête à rentrer dans un univers enfantin et un peu magique. 

Comme son titre l'indique, c'est un abécédaire. C'est donc sous cette forme que nous allons découvrir 26 métiers. Mais attention, ceux-ci n'ont rien de banal.

Jugez-par vous-mêmes : Démaquilleuse de panda, Empêcheur de tourner en rond, Inspecteur spécialisé en chaussettes perdues, Marchand de sable, Ondulateur de lacets de chaussures ou encore Saleuse d'eau de mer... 

Je ne connais pas les cursus scolaires qui permettraient de se former dans ces différentes spécialités. Et je dois dire que c'est bien dommage! Mais, les enfants (et les adultes) ont bien le droit de rêver et Anne Montel l'a compris.

Pour se faire, elle a imaginé, en plus de ses splendides dessins illustrant chaque métier, le portrait du professionnel en question. Evidemment, c'est souvent loufoque. Mais c'est aussi poétique.

Certains sont passionnés par leur job comme Cornélius, le cultivateur de coeurs d'artichauts qui "se lève aux aurores sans pester". D'autres reconnaissent parfois certaines petites difficultés comme le barbier de barbe à papa qui en a parfois "ras-le-bol d'avoir toujours les pattes qui collent". D'autres sont dépités comme Célia, la web-créatrice de nuages qui déteste son métier. Mais dans l'ensemble, chacun y trouve son compte et nous, aussi, en lisant les petites habitudes, les spécificités et les contraintes liés à leur quotidien. On tourne les pages avec le plaisir chaque fois renouvelé de rencontrer un nouveau personnage et surtout de pouvoir admirer le magnifique tableau qui le met en scène dans sa pratique professionnelle.

Car oui, revenons-en aux dessins. Je ne sais pas si vous connaissez ou non Anne Montel mais c'est toujours un plaisir de se plonger dans son univers graphique. Pour moi, ces dessins sont vraiment des petits bulles de douceur qui sont à la fois simples et très travaillées, douces et colorées. C'est l'enfance en concentré. Je suis fan !

Ici, le sujet est parfait et on sent que l'autrice-illustratrice s'y est beaucoup amusée. 

Pour ma part, je suis complètement séduite par cet album qui donne envie de changer de métier. Je me verrais bien "Retrouveuse de pain perdu"...

 

 

#PourQui?

 

Si le format abécédaire peut donner l'idée de proposer ce livre à des petits, ce n'est pas vraiment à eux qu'ils est destinés. Les textes seront effectivement pour eux, un peu compliqués. Néanmoins, pour les plus grands, à partir de 5 ans ( et sans limite d'âge, vraiment) lire cet album sera un plaisir assurément.

 

 

 

Auteur
Illustrateur
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
56
Prix
14.50 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Roland Léléfan se déguise Roland Léléfan se déguise

"Roland n'est pas un éléphant comme les autres...
Question déguisement, nul ne peut l'égaler !"


#rolandlelefansedeguise, #rolandlelefan, #louisemezel, #lajoiedelire
Les larmes
"Parfois, quand on a des bleus au coeur, ça déborde par les yeux, et on pleure."
#leslarmes, #sibylledelacroix, #bayardjeunesse
Les collisions
Après Marquise, voici Les collisions, le nouveau roman de Joanne Richoux. Une réussite !
#lescollisions, #joannerichoux, #sarbacane, #exprim, #lesliaisonsdangereuses
La fille sur le toit
"Deux mots, deux sifflements, deux crachats. (...) Bien articulés, bien pesés. Totalement déplacés dans sa bouche, totalement incongrus. (...) Mais ils jaillissent comme des poignards."
#lafillesurletoit, #anneloyer, #echos, #gulfstream
Sirius
En ouvrant un roman de Stéphane Servant, on sait que l’on s’aventure sur un chemin sombre, tortueux et que la forêt de pages que l’on va traverser sera dense. On sait que les rencontres que l’on fera…
#postapocalyptique, #survie, #animaux, #aventure, #nature
Adèle Tariel Entretien avec... Adèle Tariel

En commençant La Meute d'Adèle Tariel paru dans la collection Presto de chez Magnard, je ne pensais pas être autant touchée. Des romans sur le harcèlement, j'en ai lu quelques-uns déjà et…
#adeletariel, #lameute, #magnardjeunesse, #presto

Silence !
"Monsieur Martin aimait la tranquillité. Boire son café dans le calme... Lire son journal sans bruit... Faire une petite sieste en paix. Oui, monsieur Martin était un homme qui aimait avant tout le…
#silence, #celineclaire, #magalilehuche, #saltimbanqueeditions
J'aimerais
"Aux rêves qui permettent de changer le monde !"
#jaimerais, #stephaniedemassepottier, #gerarddubois, #letageredubas, #album
Le bizarre incident du chien pendant la nuit Le bizarre incident du chien pendant la nuit

"Il était 0 h 7. Le chien était allongé dans l'herbe au milieu de la pelouse, devant chez Mme Shears. Il avait les yeux fermés. On aurait dit qu'il courait couché sur le flanc, comme font les…
#lebizarreincidentduchienpendantlanuit, #markhaddon, #pocket

Nos éclats de miroir
"Grandir est un drôle de truc. Le regard bien droit se pose sur une ligne démarquée par soi seul. Ca peut être n'importe quoi : le bord d'un meuble, le sommet d'un muret, le coude d'un adulte,…
#noseclatsdemiroir, #florencehinckel, #nathan