Lionel et le perroquet

Soumis par HashtagCeline le dim 25/08/2019 - 05:34
"Ne pleure pas, Joubert. On t'aime même si tu parles comme un vieux camembert."
#WeLoveLionel

 

J'aurais pu vous parler de Lionel fait caca ou encore de Lionel mange tout seul ou bien encore du fameux Le sapin de Lionel ou encore de Lionel veut pas prêter... 

Depuis qu'on a découvert ce personnage d'Eric Veillé (dont les albums me font mourir de rire), on a toujours un Lionel à portée de main.

J'adore Lionel ! Mon fils Basile adore Lionel !  Et ma fille Ernestine adore Lionel ! Toute ma famille adore Lionel !

Qui n'aime pas Lionel ?

 

#DeQuoiÇaParle?

 

"Pour son anniversaire, Lionel a eu un perroquet. Il s'appelle Joubert. Il est mignon mais il ne parle pas.

C'est pas grave, Lionel va lui apprendre ! 

"Répète après moi, Joubert : POMME...DE...TERRE." 

PARACOUETTE !!"

Bon, on dirait bien que ce n'est pas gagné... 

En attendant, je vous garantis que vous allez bien vous amuser !

 

#VieuxCamembert

 

Je crois que Lionel et le perroquet est l'un des albums de la série qui a le plus de texte. Et c'est sans aucun doute celui qui nous fait le plus rire à la maison, aussi bien les grands que les petits (avec Lionel fait caca et Le sapin de Lionel qui arrivent en bonne position...)

On y retrouve tout l'humour décalé et détonnant d'Eric Veillé qui s'exprime pleinement dans son dessin mais aussi dans son texte hilarant. L'association des deux est parfaite. Durant l'improbable leçon que Lionel tente de donner à Joubert, on va vraiment bien s'amuser. En compagnie des fourmis et de Lionel, on se prend au jeu du ping-pong verbal exceptionnel qui s'installe entre le lionceau et son perroquet. Bien qu'il y mette du sien, Lionel peine à faire dire des mots basiques à Joubert  et on sent bien que ce dernier n'est pas forcément de mauvaise volonté... On aurait envie de pouvoir l'encourager (pas comme les fourmis qui enfonce un peu le clou ; "Mais n'importe quoi, Joubert!") 

Avec son trait en apparence simple, Eric Veillé nous fait passer toutes les émotions qui animent le duo : confiance (Lionel), enthousiasme (Joubert), puis léger agacement (Lionel), énervement (encore Lionel) et tristesse profonde (Joubert) puis joie partagée (Lionel, Joubert et les fourmis). Lionel est toujours aussi expressif et gentiment agaçant. Joubert a une bonne tête de... perroquet, un peu bêta mais vraiment sympathique.

Et puis surtout, il y a tous ces mots qu'on ne se lasse pas de répéter : Paracouette, Moutrinute, Kukénate, Papulle... Ils font désormais partie de notre vocabulaire. Car oui, à la maison, comme Joubert et Lionel, on parle désormais très régulièrement en Camembert. Ce n'est pas devenu notre langue officielle mais pas loin.

Franchement, au fil des albums, ce héros, au lieu de nous lasser, ne cesse de nous surprendre par sa spontanéité et son inventivité. Ses bons mots, ses mimiques, ses sautes d'humeur, ses petites manies... je suis à chaque fois contente de les retrouver.

 Eric Veillé, j'espère vraiment que ce n'est que le début des aventures Lionel car même quand plus personne n'aura l'âge de les lire dans notre foyer, je crois que c'est une collection que je vais me faire un plaisir de continuer.

 

#PourQui?

 

Pour les enfants qui aiment prononcer des mots rigolos.

Pour les enfants qui rêvent d'avoir un perroquet.

Pour ceux qui connaissent Lionel mais aussi pour ceux qui ne le connaissent pas !

Pour tous les enfants à partir de 2 ans.

 

#PassionLionel

 

Voici la liste complète des titres de la collection : 

- Lionel fait caca

- Lionel casse tout

- Lionel tape

- Lionel mange tout seul

- Lionel fait tout comme papa

- Lionel dit non

- Lionel veut pas prêter

- Lionel rêve en couleurs

- Le sapin de Lionel

- Lionel et le perroquet

 

Auteur
Illustrateur
Collection
Public
Date de sortie
Nombre de pages
26
Prix
8.50 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Très vite ou jamais
“Ce que j’ai sur le coeur, c’est simple, je ne peux en parler à personne. Alors il faut que je l’écrive. Il faut que j’évacue ce trop-plein de désespoir et de colère qui m’étouffe. Une colère de…
#tresviteoujamais, #ritafalk, #mlesromans, #magnardjeunesse
Pëppo
Un coup de coeur pour ce roman qui allie humour, émotion et système D !
#peppo, #severinevidal, #bayardjeunesse
Ensemble à minuit
Est-ce la fin d'année? L'hiver? Le froid? L'envie de me pelotonner sous un plaid ? Toujours est-il que malgré quelques a priori sur ce titre que j'imaginais bien plus léger, je me suis trouvée prise…
#ensembleaminuit, #jennifercastle, #casterman, #letsread
Silhouette
À la croisée des littératures jeunesse et adulte, voici un recueil de nouvelles qui, c’est certain, ne laissera personne indifférent. Jean-Claude Mourlevat propose des histoires qui nous renvoient à…
#humournoir, #viequotidienne, #nouvelles, #pagedeslibraires
Le génie de la lampe de poche
Un excellent Pépix servi par une excellente auteure : Emilie Chazerand (La fourmi rouge chez Sarbacane)
#humour, #vacances, #magie
La Grande Parade des animaux
Approchez, approchez ! Venez assister à La Grande Parade des animaux !
#lagrandeparadedesanimaux, #danielegneus, #littleurban
Il était deux fois dans l'Ouest
Une grande aventure et une histoire d'amour façon Pépix.
#iletaitdeuxfoisdanslouest, #severinevidal, #sarbacane, #pepix
Chaque chose en son temps
Ouvrir ce nouveau roman de Lorris Murail, c’est faire un grand voyage dans le passé pour revenir sur l'une des périodes les plus noires du XXe siècle. Aux côtés de Reine, l’héroïne courageuse de…
#chaquechoseensontemps, #lorrismurail, #echos, #gulfstream, #sciencefiction, #histoire
Les enfants des Feuillantines Les enfants des Feuillantines

“- Combien d’enfants avez-vous à votre charge?

Désirée plissa les yeux. Elle détestait cette question. La réponse suscitait toujours des exclamations d’horreur et…
#lesenfantsdesfeuillantines, #celiagarino, #sarbacane, #exprim

La seizième clé
"Seize, seize, seize... Du jour où il s'était mis à compter, Oswald avait su que le seize serait pour lui un nombre à part. Un talisman? Une malédiction? Après toutes ces années, il hésitait encore."
#laseiziemecle, #ericsenabre, #didierjeunesse