Monsieur Nourse et la vie (mode d'emploi)

Soumis par HashtagCeline le mer 18/01/2023 - 08:40

"- JE DÉTESTE L’HIVER !

- Tu ne l’as jamais connu : tu hibernes tous les ans !

- ENCORE HEUREUX ! JE DÉTESTE L’HIVER…"

 

#LaVieDouce

Dans ce livre, à cheval entre l’album et la bande dessinée, on se questionne, on réfléchit et on sourit des échanges à la fois naïfs et très pertinents de Monsieur Nourse avec son amie l’abeille.

Ce livre très original m’a un peu fait penser aux très beaux albums de Sandrine Kao (édités chez Grasset Jeunesse également : Émerveillements, 2019 et Après les vagues, 2022) qui permettent de philosopher et d’interroger le monde.

Un vrai petit plaisir de lecture à partager en famille.

 

Intérieur

#LeBonheur

Monsieur Nourse et l’abeille discutent de tout mais aussi de rien. Ensemble, ils abordent des sujets très concrets comme la photo de classe, le journal intime, les chocolats (c’est une préoccupation très importante, le chocolat), le livre, les clefs ou des notions plus abstraites comme le vide, le temps perdu, la folie des grandeurs ou l’indécision.

S’enchaînent ainsi des petits strips de trois cases dans lesquelles apparaissent les deux amis. Pour la plupart, ils suivent le même schéma graphique : dans une case au fond beige clair au léger effet kraft, Monsieur Nourse à gauche et l’abeille volant à droite  discutent. Un élément apparaît parfois, prenant toute la place dans la case : un gros gâteau pour la gourmandise, un fantôme quand le sujet est abordé ou encore un cœur brisé quand il est question du journal intime…

Au premier coup d'œil, les strips semblent identiques ou presque. Et puis, en y regardant de plus près, on s’aperçoit que Monsieur Nourse change de chemise et de cravate !

Il y a aussi 4 grandes cases qui viennent rompre le rythme emplissant une page entière. Sur fond bleu, elle se joue cette fois-ci en une question et une réponse. Ça fonctionne tout aussi bien.

Le graphisme est simple mais terriblement efficace. J’adore la tête de Monsieur Nourse qui, avec son visage rond et expressif, nous amène sur le chemin du raisonnement et du bon sens. N’oublions pas l’abeille qui, quoique petite en taille, offre de bonnes réparties permettant à son ami de réagir, de comprendre, d’examiner, de dire sa façon de voir les choses.
 
Les pages défilent, les thèmes variés, simples et accessibles sont amenés avec malice, esprit et philosophie bien évidemment. On s’amuse vraiment des dialogues des deux personnages qui, bien que très différents, semblent aussi se compléter et se connaître parfaitement.

De plus, la plupart des strips fonctionnent ensemble et permettent d’avancer dans la réflexion avec une chute comme dans Le vol, Les ailes et Le vertige (les strips sont tous titrés) qui abordent le fait de voler. En effet, c’est un peu compliqué ( et fatigant) pour Monsieur Nourse qui n’a pas d’ailes et qui, de toute façon, a le vertige. Il y aussi une série sur la notion du temps : Le temps perdu, Le temps qui passe, Le temps qui manque. En plus d’être philosophique, c’est très poétique.

Ce livre insolite et étonnant permet de mettre des mots sur des concepts et des idées dont finalement on ne parle pas si souvent. Et de fait, il peut se lire avec les petits mais aussi les plus grands. La discussion est ouverte, la réflexion est stimulée mais sans mal de crâne à la clé.

Un vrai moment de récréation mais aussi d’enseignement.

 

Intérieur

#PourQui?

Pour les enfants qui s'interrogent sur tout et rien.

Pour les enfants qui aiment la bande dessinée.

Pour les enfants qui aiment rire et réfléchir.

Pour tous les enfants à partir de 6-7 ans.

Intérieur

#Citations

"- DE TEMPS EN TEMPS, J’AIME FAIRE DES TRUCS INUTILES.

ÇA ME FAIT PLAISIR.

- Donc, ils ne sont pas inutiles !"

 

"- CETTE FOIS, C'EST DÉCIDÉ, JE VAIS ENFIN VIVRE MA VIE §

- Ce n'est pas ce que tu fais depuis le début ?"

 

 

Intérieur
Coup de cœur !
Illustrateur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
32
Prix
18.90 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Entretien avec...Joanne Richoux
Si vous venez faire un tour de temps en temps par ici, vous savez tout le bien que je pense de Joanne Richoux. Je suis tombée sous le charme de tous ses romans qui m'ont tour à tour bouleversée,…
#joannerichoux, #desaccordee, #gulfstream, #echos
Occupé!
Avec Matthieu Maudet, quel que soit le sujet, c'est toujours un succès !
#occupe, #matthieumaudet, #lecoledesloisirs, #loulouetcompagnie
#Bleue
Dans le monde d’Astrid et Silas, tout doit être sous contrôle. Il n’est pas permis de manifester le moindre signe de douleur ou de tristesse qui trahirait une faiblesse intolérable aux yeux de la…
#amour, #courage, #manipulation, #réseauxsociaux, #sentiments
Manu et Nono Le dernier gâteau
"Coucou !Moi, c'est Manu. Et lui, c'est mon ami Nono."
#manuetnono, #catharinavalckx, #moucheron, #ecoledesloisirs
Mes vies à l'envers
Le héros de ce roman semble pris dans une spirale infernale. Pourra-t-il en sortir?
#mesviesalenvers, #echos, #gulfstream, #fantastique
Nos jours perdus Nos jours perdus

(...) ils marchent en silence. Ensemble mais chacun dans leur bulle. Gina ressent un malaise diffus s’emparer d’elle. Elle pense “Ce sera quoi nos souvenirs de nos…
#magnardjeunesse

Boo
"Thelma me serre le bras et dit : T'en fais pas, Oliver. Tout va être au poil. Esther grommelle : -A ta place, je ne parierais pas ma vie dans l'au-delà là-dessus."
#boo, #neilsmith, #ecoledesloisirs, #mediumplus
Kintsugi Kintsugi Le fil doré de ma vie

“Je voudrais qu’il y ait des ficelles accrochées aux extrémités de mes lèvres pour qu’elles se lèvent et me permettent de sourire. Devenir un pantin qu’un marionnettiste ferait vivre. Mais je ne…
#kintsugi, #kintsugilefildoredemavie, #mathildeparis, #auzouromans, #auzou

Le Grand Rêve Le Grand Rêve

Grand Ours regarda le ciel et renifla. Le Froid arrivait, et il était temps de se préparer pour le Sommeil, car les ours dorment tout l’hiver et ne se réveillent qu’au printemps.
Petit Ours…
#legrandreve, #michaelrosen, #danielegneus, #gautierlanguereau

Là où naissent les nuages Là où naissent les nuages

Encore un très beau texte de l'autrice qui nous emmène en Mongolie...


#laounaissentlesnuages, #anneliseheurtier, #casterman