Le plongeon

Soumis par HashtagCeline le dim 24/01/2021 - 22:19

"J'ai horreur de ce genre de couvre-lit. Tissu rêche, couleur moche, poussière, cendre. Couleur mort, on dirait qu'ils le font exprès.

Je déteste ce papier peint, cette peinture écaillée, cette odeur de vieillerie, de sang frais, de médicament.

Je hais le bruit de robinet qui fuit, ce ploc, ploc.

Oui, c'est à croire qu'ils le font exprès."

#LePlongeon

Après La maison de la plage paru en 2019 chez Marabulles, je retrouve avec un plaisir immense le duo Séverine Vidal et Victor L.Pinel pour un album sur un thème complètement différent mais tout aussi émouvant.
Comme elle sait si bien le faire, Séverine Vidal aborde ici encore un sujet difficile avec tendresse, sincérité et humour, malgré tout. Elle nous raconte la nouvelle vie d’Yvonne, 80 ans, veuve, au moment de quitter la maison de toute une vie pour vivre dans un EHPAD.
Yvonne est encore vive et le choc est rude. Elle rencontre là-bas d’autres résidents avec qui elle se lie d’amitié mais pas facile d’être confrontée à sa propre vieillesse, celle des autres, la démence ou la déchéance physique. Les journées d’Yvonne défilent, entre moments de bonheur volés et d’abattements…
C’est beau, émouvant, terriblement vrai. C’est tout le talent de Séverine Vidal qui sait toujours capter les petits et grands moments de la vie.
Et il faut bien avouer que les illustrations jouent un rôle très important dans cette BD. Ici, Victor L.Pinel a su saisir l’émotion du texte, la difficulté du sujet, la complexité des personnages. Les corps, les attitudes, tout est réaliste. La nudité s’affiche mais elle est naturelle et sans vulgarité.
Cet album nous montre aussi le rapport entre ces parents âgés placés et leurs enfants qui bien souvent ne sont pas forcément présents pour les accompagner une fois là-bas. Beaucoup des résidents de cette histoire, comme c’est le cas dans la vie réelle, sont seuls et ne reçoivent pas beaucoup de visite. On y voit aussi la difficulté du personnel en place, bien souvent en sous-effectif. Un véritable état des lieux derrière toute la beauté et la mélancolie de cette histoire.
En quelques pages, en quelques cases, Séverine Vidal et Victor L.Pinel frappent fort et juste.
Si l’humour, par la fantaisie d’Yvonne entre autres, pointe le bout de son nez, cet album m’a vraiment bouleversée. Je l’ai trouvé très triste, sans doute faisant écho à trop de souvenirs passés dans un lieu similaire…
Un très joli et un peu douloureux moment de lecture que je suis malgré tout heureuse d’avoir vécu.

Un bel hymne à la vie cependant à un âge où parfois on pense que tout est derrière soi.
 

Illustrateur
Collection
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
80
Prix
17.90 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Soixante-douze heures
Un très beau roman que j'ai pris plaisir à lire et qui m'a beaucoup émue.
#soixantedouzeheures, #mariesophievermot, #thierrymagnier
Refuges
En attendant son prochain roman, j'ai enfin découvert Refuges que je n'avais jamais pris le temps de lire alors que je suis une fan inconditionnelle d'Annelise Heurtier !
#refuges, #anneliseheurtier, #casterman
Bordeterre
"Mes agneaux, je veux pas me mêler de vos suicides collectifs, ça vous regarde, mais pour paraphraser Archimède, tout corps plongé dans la merde qui tenterait d’en sortir brutalement s’enfonce…
#bordeterre, #juliathevenot, #exprim, #sarbacane
Bardad le Gnome
Dans ce Pépix, l’humour est omniprésent. Pas toujours de manière très subtile mais c’est tout à fait normal puisque le héros est un gnome et que les gnomes ne sont pas réputés pour leur bon goût en…
#bardadlegnome, #brunolonchampt, #sarbacane, #pepix
Attends qu'Helen vienne
Un roman angoissant à souhait sur fond de conflit familial...
#attendsquhelenvienne, #marydowninghahn, #thierrymagnier, #famille, #fantome, #peur
Violette Hurlevent et les fantômes du jardin Violette Hurlevent et les fantômes du jardin

"Avec difficulté, elle s'assoit sur le rebord de la fenêtre.(...)

Le sol, un mètre plus bas, lui paraît aussi éloigné que si elle était en train de scruter un profond ravin.


#violettehurlevent, #violettehurleventetlesfantomesdujardin, #paulmartin, #jeanbaptistebourgeois, #sarbacane

Vous retiendrez mon nom Vous retiendrez mon nom

“J’arrivais pas à croire qu’elle était morte. Je pensais qu’en descendant la rue, j’allais la trouver dans la cage d’escalier de son immeuble, en train de bavarder avec Joyce et Khedima. Je lui…
#vouretiendrezmonnom, #fannyabadie, #syrosjeunesse

La Street Tome 1 En mode bolide
"Dans la vie, il y a ceux qui marchent et ceux qui courent. Moi, je roule."
#lastreet, #enmodebolide, #magnardjeunesse, #cecilealix, #dimitrizegboro
Où sont les filles?
Où sont les filles? est le 33e Pépix. Déjà! Il y a eu du chemin de parcouru depuis l'excellent titre de Marion Brunet L’ogre au pull vert moutarde (premier de cette collection se voulant « Un grand…
#humour, #amitié, #filles, #garçons, #magie
The Hate U Give
The Hate U Give ? LE roman dont tout le monde parle...
#thehateugive, #thug, #angiethomas, #nathan, #lireenlive