L'épouvantable bibliothécaire

Soumis par HashtagCeline le dim 01/03/2020 - 20:58
"-LA BIBLIOTHÈQUE EST FERMÉE ! Suzanne se retourna. Une vieille femme lui faisait face. Elle était voûtée et faisait peur à voir, avec ses cheveux gris noués en chignon serré et ses verrues plein le visage..."
#TouteRessemblance...

 

Bibliothécaire moi-même, j'avais hâte de voir quel portrait serait fait de ma consoeur dans ce roman. Bon, je ne me faisais pas trop d'illusions... Vu la couverture et le titre, et je me doutais bien que la dame des livres de ce Pépix ne serait pas particulièrement sympathique. Mais ce n'est pas grave, je suis bonne joueuse. Parce que si elle est horrible, elle donne beaucoup d'humour, de danger et de piquant à cette aventure !

J'ai adoré L'épouvantable bibliothécaire !

 

#QuatrièmeDeCouv'

 

Pour Suzanne, les vacances s'annoncent catastrophiques : deux semaines chez sa tante, en pleine campagne, loin de ses livres chéris...

L'horreur !

Heureusement, une fois sur place, elle découvre qu’un vieux manoir abrite une bibliothèque. Mais on la met en garde : l'endroit est hanté et, surtout, la bibliothécaire déteste être dérangée ! 

D'ailleurs, c'est simple, personne n'y va jamais !

 

 

#MonPrécieuxMonPépix

 

Je dis ça à chaque fois mais je crois que ce Pépix est devenu l'un de mes préférés. Il faut dire que Suzanne, l'héroïne, plongée dans ses livres à longueur de journées m'a un peu rappelé quelqu'un que je connais. Du coup, elle m'a été, malgré son côté sauvage, tout de suite fort sympathique.

Au départ, rien de bien original : une petite fille, envoyée en vacances chez sa tante qu'elle connaît mal et qui plus est, vit à la campagne, ne se réjouit pas de ce séjour forcé. Vous allez me dire : quoi de neuf sous le soleil?

Eh bien plein de choses ! Mais attention, c'est sous le nuage gris qu'il faudra jeter un coup d'oeil. En effet, quel est donc cet étrange bâtiment que Suzanne aperçoit de sa fenêtre et sur lequel planent les ténèbres? Une bibliothèque?! Quelle aubaine pour la jeune fille qui n'a pas eu le droit d'emporter une valise pleine de romans (vous vous rendez compte! Deux semaines et sa mère a décidé qu'elle ne prendrait qu'un seul livre!! Quel drame!) ! Oui mais en fait non. Car des livres, il y en a mais ils tombent en poussière. Et la bibliothécaire? Euh, comment dire... Elle est très peu avenante.

Vous voyez, l'histoire prend un tour assez intéressant.

Rajoutez à cela Marin, un gamin hypocondriaque obsédé de l'hygiène et des microbes ( vous verrez que ce personnage apparaît toujours de façon surprenante et amusante), Mo, une fille au caractère bien trempé ( je l'ai beaucoup aimé aussi car elle met un coup de pied à Suzanne et Marin, les poussant l'une et l'autre à dépasser leur peur) mais aussi une vieille légende oubliée (c'est l'histoire d'un vieux scientifique qui avait un fils qui a disparu...), quelques moutons (eux aussi vont avoir un rôle à jouer dans l'aventure) et un peu de magie (des boules de feu, des procédés d'édition révolutionnaires!) et vous voilà avec une histoire qui décoiffe !

Franchement, je vous assure que vous allez adorer !

Et puis, il faut que je vous parle des illustrations qui sont encore une fois vraiment chouettes. Pourquoi? Parce que c'est Ronan Badel ! Et alors, à part vous dire que je suis fan, je pense que je n'ai pas besoin d'en dire plus, si? C'est Ronan Badel quand même !!! Les méchants ont l'air méchant, les rigolos ont l'air rigolo et les moutons ont l'air cotonneux, sauf Tintin sur son fil à linge... C'est parfait !

Je n'ai pas lu le précédent roman du duo L'écrivain abominable mais du coup, maintenant, j'en ai très envie ! J'espère que tous deux ne s'arrêteront pas en si bon chemin et qu'ils s'attaqueront à d'autres personnages : le libraire maléfique, l'insupportable éditeur ou le lecteur apocalyptique...

Je dis ça, je dis rien.

Enfin si, juste une chose : LISEZ L'épouvantable bibliothécaire !

 

#PourQui?

 

Pour les enfants qui aiment passer des heures à bouquiner.

Pour les enfants qui aiment les mystères mystérieux...

Pour les enfants qui aiment l'aventure.

Pour les enfants qui aiment rire.

Pour tous les enfants à partir de 8-9 ans.

 

Coup de cœur !
Illustrateur
Collection
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
176
Prix
10.90 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Très vite ou jamais
“Ce que j’ai sur le coeur, c’est simple, je ne peux en parler à personne. Alors il faut que je l’écrive. Il faut que j’évacue ce trop-plein de désespoir et de colère qui m’étouffe. Une colère de…
#tresviteoujamais, #ritafalk, #mlesromans, #magnardjeunesse
Pëppo
Un coup de coeur pour ce roman qui allie humour, émotion et système D !
#peppo, #severinevidal, #bayardjeunesse
Ensemble à minuit
Est-ce la fin d'année? L'hiver? Le froid? L'envie de me pelotonner sous un plaid ? Toujours est-il que malgré quelques a priori sur ce titre que j'imaginais bien plus léger, je me suis trouvée prise…
#ensembleaminuit, #jennifercastle, #casterman, #letsread
Silhouette
À la croisée des littératures jeunesse et adulte, voici un recueil de nouvelles qui, c’est certain, ne laissera personne indifférent. Jean-Claude Mourlevat propose des histoires qui nous renvoient à…
#humournoir, #viequotidienne, #nouvelles, #pagedeslibraires
Le génie de la lampe de poche
Un excellent Pépix servi par une excellente auteure : Emilie Chazerand (La fourmi rouge chez Sarbacane)
#humour, #vacances, #magie
La Grande Parade des animaux
Approchez, approchez ! Venez assister à La Grande Parade des animaux !
#lagrandeparadedesanimaux, #danielegneus, #littleurban
Il était deux fois dans l'Ouest
Une grande aventure et une histoire d'amour façon Pépix.
#iletaitdeuxfoisdanslouest, #severinevidal, #sarbacane, #pepix
Chaque chose en son temps
Ouvrir ce nouveau roman de Lorris Murail, c’est faire un grand voyage dans le passé pour revenir sur l'une des périodes les plus noires du XXe siècle. Aux côtés de Reine, l’héroïne courageuse de…
#chaquechoseensontemps, #lorrismurail, #echos, #gulfstream, #sciencefiction, #histoire
Les enfants des Feuillantines Les enfants des Feuillantines

“- Combien d’enfants avez-vous à votre charge?

Désirée plissa les yeux. Elle détestait cette question. La réponse suscitait toujours des exclamations d’horreur et…
#lesenfantsdesfeuillantines, #celiagarino, #sarbacane, #exprim

La seizième clé
"Seize, seize, seize... Du jour où il s'était mis à compter, Oswald avait su que le seize serait pour lui un nombre à part. Un talisman? Une malédiction? Après toutes ces années, il hésitait encore."
#laseiziemecle, #ericsenabre, #didierjeunesse