109 rue des Soupirs - Tome 1 Fantômes à domicile

Soumis par HashtagCeline le mar 14/07/2020 - 15:26

"Belle-en-Joie est une ville où il fait bon vivre... Vous aimerez ses commerces, ses habitants, ses rues foisonnantes d'étals colorés... Et même sa spécialité locale, la terrine de gencives de brochet, vous fera saliver. Absolument tout, à Belle-en-Joie, vous donnera envie de vous installer dans cette adorable ville...Enfin...sauf si vous deviez poser vos valises au 109 rue des Soupirs."

#BandeDeFantômesDessinée

Déjà, de base, j'aime beaucoup Antoine Dole, alias Mr Tan. Je lis plutôt ses romans ados même s'il connaît un immense succès avec sa série dont je n'ai même pas besoin de citer le nom tellement elle est célèbre (mon fils n'a pas encore mis le nez dans les aventures de cette fillette à l'humour noir).

Et j'ai découvert l'univers graphique de Yomgui Dumont grâce à l'excellente série La brigade des cauchemars (écrite par Franck Thilliez himself) paru chez Jungle. J'aime vraiment son coup de crayon.

Bref, on peut dire que cette BD à destination des plus jeunes s'annonçait plutôt prometteuse au vu de son auteur et de son illustrateur.

Et effectivement, j'ai passé un excellent moment en compagnie des habitants pas comme les autres du 109 rue des Soupirs. Mon fils aussi ! 

Intérieur

#QuatrièmeDeCouv'

"Lorsque Elliot et ses parents emménagent au 109 rue des Soupirs, à Belle-en-joie, ils ne peuvent se douter que cette maison sinistre est réellement hantée...
Enfin, surtout Elliot, car ses parents, accaparés par leur travail, l’abandonnent vite à son sort.
Il ne tarde pas à rencontrer ses colocataires plutôt spéciaux, tandis que débarque une baby-sitter pas très commode, qui semble chercher quelque chose…
Des fantômes, peut-être ?"

Intérieur

#SOSGentilsFantômes

Si la maison du 109 rue des Soupirs a mauvaise réputation et en effraie plus d'un, je peux vous assurer que vous allez fortement vous y amuser. Quel plaisir de faire la connaissance de tous les habitants humains ou non de cet endroit !

Mr Tan et Yomgui Dumont nous entraînent dans une aventure où les méchants ne sont pas ceux que l'on pourrait imaginer. Car ici, les fantômes sont extrêmement sympathiques et s'avèrent être aux petits soins pour notre jeune héros. Contrairement aux parents du garçon ou cette horrible nounou que ceux-ci lui ont trouvé...

Il y a beaucoup d'humour dans le texte (les fantômes sont très drôles) mais aussi dans les dessins qui donnent vraiment le bon ton à l'univers imaginé par l'auteur. Les illustrations explosent littéralement dans les pages avec des personnages qui sortent du cadre. Cela donne beaucoup de rythme et dynamise la lecture. Il y a décidément beaucoup de vie parmi les morts !

Avec Elliot, on apprend à connaître ces fantômes qui hantent les lieux. Rien de méchant chez eux ! Bien au contraire. Et très vite, c'est eux qu'il va falloir sauver d'une mort (la deuxième) certaine. Je les ai trouvés tous aussi attachants les uns que les autres. Ils viennent d'époques différentes et ont donc des points de vue divergents. Leurs échanges sont vraiment savoureux et donnent du piment à l'ensemble. J'ai beaucoup aimé également la nounou, personnage complètement déjanté et très amusant qui apporte un grain de folie supplémentaire. Elle est totalement hystérique !

Le seul élément qui nous attriste, c'est la solitude dans laquelle est plongé le pauvre Elliot. Ses parents ne se préoccupent pas vraiment de lui, tous deux trop obnubilés par leur travail et leur téléphone portable (Hum, hum...).

On sent une souffrance chez le jeune garçon qui aimerait parfois avoir la compagnie bien vivante... Heureusement, en attendant, il s'est trouvé une sacrée bande de copains, une deuxième famille. Tous et toutes un peu bizarres, certes, mais loyaux, prêts à tout pour lui et surtout présents.

Ce premier tome démarre sur les chapeaux de roue et je vais suivre avec grand plaisir la suite des aventures d'Elliot et de toute sa clique surnaturelle du 109 rue des soupirs. Le deuxième tome est annoncé pour début juin 2020. On l'attend avec une grande impatience ici.

Intérieur

#PourQui?

Pour ceux et celles qui aiment les histoires de maison hantée.

Pour ceux et celles qui n'ont pas peur des fantômes.

Pour ceux et celles qui aiment les aventures drôles et pleines de rebondissements.

Pour tous et toutes à partir de 8 ans.

Intérieur
Auteur
Illustrateur
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
128
Prix
10.90 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Roland Léléfan se déguise Roland Léléfan se déguise

"Roland n'est pas un éléphant comme les autres...
Question déguisement, nul ne peut l'égaler !"


#rolandlelefansedeguise, #rolandlelefan, #louisemezel, #lajoiedelire
Les larmes
"Parfois, quand on a des bleus au coeur, ça déborde par les yeux, et on pleure."
#leslarmes, #sibylledelacroix, #bayardjeunesse
Les collisions
Après Marquise, voici Les collisions, le nouveau roman de Joanne Richoux. Une réussite !
#lescollisions, #joannerichoux, #sarbacane, #exprim, #lesliaisonsdangereuses
La fille sur le toit
"Deux mots, deux sifflements, deux crachats. (...) Bien articulés, bien pesés. Totalement déplacés dans sa bouche, totalement incongrus. (...) Mais ils jaillissent comme des poignards."
#lafillesurletoit, #anneloyer, #echos, #gulfstream
Sirius
En ouvrant un roman de Stéphane Servant, on sait que l’on s’aventure sur un chemin sombre, tortueux et que la forêt de pages que l’on va traverser sera dense. On sait que les rencontres que l’on fera…
#postapocalyptique, #survie, #animaux, #aventure, #nature
Adèle Tariel Entretien avec... Adèle Tariel

En commençant La Meute d'Adèle Tariel paru dans la collection Presto de chez Magnard, je ne pensais pas être autant touchée. Des romans sur le harcèlement, j'en ai lu quelques-uns déjà et…
#adeletariel, #lameute, #magnardjeunesse, #presto

Silence !
"Monsieur Martin aimait la tranquillité. Boire son café dans le calme... Lire son journal sans bruit... Faire une petite sieste en paix. Oui, monsieur Martin était un homme qui aimait avant tout le…
#silence, #celineclaire, #magalilehuche, #saltimbanqueeditions
J'aimerais
"Aux rêves qui permettent de changer le monde !"
#jaimerais, #stephaniedemassepottier, #gerarddubois, #letageredubas, #album
Le bizarre incident du chien pendant la nuit Le bizarre incident du chien pendant la nuit

"Il était 0 h 7. Le chien était allongé dans l'herbe au milieu de la pelouse, devant chez Mme Shears. Il avait les yeux fermés. On aurait dit qu'il courait couché sur le flanc, comme font les…
#lebizarreincidentduchienpendantlanuit, #markhaddon, #pocket

Nos éclats de miroir
"Grandir est un drôle de truc. Le regard bien droit se pose sur une ligne démarquée par soi seul. Ca peut être n'importe quoi : le bord d'un meuble, le sommet d'un muret, le coude d'un adulte,…
#noseclatsdemiroir, #florencehinckel, #nathan