Comment j'ai changé ma soeur en huître ( et une huître en ma soeur)

Soumis par HashtagCeline le lun 17/08/2020 - 11:53

"Ça titillait ma curiosité alors je me suis approché et, je sais pas si t'as déjà côtoyé ces machins, les huîtres, c'est mou, c'est beurk, c'est moite et ça schmoute. Un peu comme Judith, j'ai pensé et ça m'a fait ricané."

#ToutEstDansLeTitre...OuDansL'Huître!

 

J’adore ce titre. Tout est dit, enfin pas tout, mais en tout cas, le ton est donné !
Car oui, qui d’autre qu’Emilie Chazerand peut imaginer ce genre de délire ? Je ne sais pas mais en plus d’avoir l’idée, elle la développe à la perfection dans une intrigue toute aussi folle que l’intitulé le laisse présager à grands renforts de blagues en tout genre (le sien que j’aime tant) qui font rire les plus jeunes (si, si !) mais aussi les plus grands (oui, aussi!).
Je ne le dirai jamais assez : elle est forte Emilie Chazerand et je l’adore.

Encore une fois, elle m’a vraiment bien fait marrer (je n’ai pas d’autre terme, désolée). Et après coup, je me suis aperçue que la lire m’avait énormément manqué.
Ici, elle revient avec sa complice Joëlle Dreidemy au dessin pour un Pépix d’anthologie !

Et c’est aussi l’un des premiers titres que je reçois dans le cadre du renouvellement de mon partenariat avec les éditions Sarbacane que je remercie.
 

 

Intérieur

#RésumonsUnPeu

Germain déteste sa soeur. Il faut dire que Judith le lui rend bien.
C’est le nouvel an. Toute la famille du garçon doit se rendre pour le réveillon (le récit du trajet en voiture est tout simplement grandiose vous verrez) chez la grand-mère avec qui les rapports ne sont pas particulièrement au beau fixe. 
Là-bas, Germain s’apprête à passer une soirée ennuyeuse avec, entre autres, son cousin assez agaçant, Edmond. Ce qu’il ne pouvait imaginer en revanche , c’est la rencontre inattendue qu’il va y faire avec ... une huître.
Quand celle-ci (qui parle et a l’air plutôt sympathique) lui demande de l’aider -comprenez prendre possession d’un corps humain parmi l’assistance présente - Germain, par vengeance, propose que l'huître prenne celui de sa soeur. 
Judith va donc devenir une huître et l’huître...Juduître !
Un peu tard, Germain réalise que ce transfert corporel n’était peut-être pas la meilleure des idées.
Réussira-t-il à empêcher les huîtres de prendre le contrôle de la Terre?
 

Intérieur

#HaHaHaHaHaHaHa

Le dernier livre d'Emilie Chazerand que j’ai lu c’était Falalalala. Il y a huit long mois… Je me rends compte aujourd’hui que j’étais clairement en manque. Que ce soit en Pépix ou en Exprim, j’adore lire ses textes.
Dans chaque univers, pour les plus jeunes ou les plus grands, elle parvient toujours à disséminer des blagues, des clins d’oeil qui me font mourir de rire (façon de parler car sinon, je serais déjà décédée pendant ma lecture de La fourmi rouge).

Bref, revenons-en à nos huîtres.
Ici, c'est une véritable aventure complètement inimaginable (enfin à part par Emilie Chazerand) qui mêle humour, péripéties à gogo et différents familiaux.

Grâce au dessin de Joëlle Dreidemy, comme à chaque fois, on rentre encore mieux dans l’univers farfelu de l’autrice. C’est un complément essentiel qui s’accorde parfaitement au texte. J’imagine que c’est pour cela qu’elles continuent toutes deux à collaborer !

Et si l’autrice nous sert un thème largement traité dans la littérature de jeunesse (la rivalité frère et soeur), ici, ça ne ressemble pourtant à rien d’autre. Derrière tout ce déferlement de drôleries, on a Germain et Judith qui se sont un peu perdus et qui vont, grâce à un plateau de fruits de mer, se retrouver. C’est beau dit comme ça, non?

Et tout ça pendant que les parents profitent d’un “temps de qualité” (je crois que cette expression sera maintenant pour moi celle consacrée pour parler de la chose).

Plus on avance dans l’histoire, plus tout part en cacahuètes… Les huîtres prennent le contrôle mais pas comme on l’imagine. Arrivent des renforts comme Younès, le meilleur ami de Germain mais aussi Knack, le chien aux problèmes gastriques récurrents. Ça part en vrille et on se demande bien comment tout cela va finir. Pas trop mal je vous rassure. Mais en attendant le dénouement, qu'est-ce qu'on rit !

J’aime ce mélange de suspense (il y en beaucoup !), d’action (il y en a beaucoup aussi même si on parle de mollusques) et d’humour (ça, c’est l’essence même de ce pépix).
Les personnages sont tous tellement à la fois fous mais aussi vraiment très réalistes.
Emilie Chazerand s’en est encore donné à coeur joie : la "Mère-Grand" coincée, le cousin gourmand et pédant, Jocelyne-Jonine-Anémone, la concierge-domestique un peu trop gentille, Knack bien sûr mais aussi Juduître… La façon qu'Emilie Chazerand a de nous les présenter, les mettre en scène couplée aux illustrations de Joëlle Dreidemy, c'est juste parfait.

"Mère-Grand, son nom c'est Geneviève.

Elle voudrait qu'on l'appelle tous "Tatie Gene". Pour avoir l'air plus jeune.

Sauf que ça ne marche pas, ce genre de subterfuge nouillesque : c'est pas parce que j'appelle mes crottes de nez des petits pois que t'en voudrais dans ton riz cantonais, je me trompe?

Eh bah Mère-Grand, c'est pareil.

Elle a rien de jeune. Elle est tellement vieille qu'elle a sûrement été voisine de classe avec la mamie du Père-Noël et elle sent la boule à mites, la lavande moisie et la colle à dentier."

Bon, moi, vous l’aurez compris, ça me plaît. Sans dire non plus qu’elle pourrait bien raconter n’importe quoi, j’aime son humour, ses histoires et la façon dont elle les raconte. Je l'ai déjà dit dans mes autres chroniques mais au cas où, ça ne fait pas de mal de le redire.
Pour les plus jeunes, ça fonctionne aussi. J’ai beaucoup prêté et conseillé Le génie de la lampe de poche (2017), Ma vie moisie, Dieu et moi, Shirley Banana (2018-l’un de mes titres préférés ;-) et La Société des Pépés à adopter (2019). Et à chaque fois, je suis tombée juste.

Si vous ne connaissez pas Emilie Chazerand, je vous conseille donc d’aller jeter un oeil à sa bibliographie.
Vous allez rire, vous allez rire… Je vous le garantis !
 

Intérieur

#TrucEnPlus

A signaler, trois aventures inédites de Pâteman*, le héros de BD imaginé par Germain et Younès, jalonnent le récit. Hilarant !
(*Pâteman se transforme en plat de féculents dès qu’un danger le menace…)
 

Intérieur

#PourQui?

Pour ceux et celles qui aiment rire.
Pour ceux et celles qui ne mangent pas d’huîtres (comme moi) mais aussi pour les autres (vous ne regarderez plus un plateau de fruits de mer de la même façon)
Pour ceux et celles qui rêvent d’être quelqu’un d’autre, style, une huître.
Pour ceux et celles qui ne s’entendent pas bien avec leur frère ou leur soeur.
Pour tous et toutes à partir de 8-9 ans.
 

Coup de cœur !
Illustrateur
Collection
Editeur
Public
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Charlie est unique !
Chouette, chouette, chouette ! Un nouvel album de Rob Biddulph !
#charlieestunique, #robbiddulph, #milan, #difference, #chien
Traverser les orages
"J'avais décidé de faire l'autruche, plonger ma tête bien profondément dans le sable. Peut-être que pendant que je resterais là-dessous, tout s'arrangerait comme par magie. On pouvait toujours rêver…
#traverserlesorages, #lucilecaronboyer, #librinova
Le passeur Le passeur

“Le vieil homme hocha la tête. Il avait l’air vidé et un peu triste.
-Monsieur ? demanda Jonas timidement.
-Oui? Tu as une question à poser?
-C’est juste que je ne…
#lepasseur, #loislowry, #ecoledesloisirs, #medium

Marquise
"Au nom du Plaisir, de la Frivolité et de la Sainte Beauté!"
#marquise, #joannerichoux, #sarbacane, #exprim, #amour, #roisoleil, #mensonge, #cour
Eden fille de personne Eden fille de personne

"J'ai retenu mes larmes. Plus aucune ne coulerait devant eux. Ni devant personne d'autre d'ailleurs. J'ai fixé mes orteils salis par la poussière de ce chemin qui n'avait mené nulle part. Et je me…
#edenfilledepersonne, #mariecolot, #actessudjunior

Milly Vodovic
Remarquable, ce texte l’est pour moi à bien des égards. Ne serait-ce déjà que pour sa splendide couverture illustrée par Jeanne Macaigne et sa tranche bleue ciel… Mais le contenu est aussi à la…
#millyvodovic, #nastasiarugani, #editionsmemo, #grandepolynie
Dry
"Ce n'est pas que je veuille souffrir davantage, mais je suis déçue par les gens -leur faiblesse d'esprit et de caractère. Il aura suffi d'une pénurie d'eau pour les transformer en meurtriers…
#dry, #collectionr, #nealshusterman, #jarrodshusterman, #eau
T'as vrillé T'as vrillé

 

“J’ai vissé l’écouteur au creux de mon tympan.
Polly, de Nirvana. 
Illico j’ai craqué. Illico j’ai su.
Ce serait Florine et Danaël, point.…
#tasvrillé, #joannerichoux, #duneseulevoix, #actessudjunior

Où vont les racines des arbres?
"Les racines, tel un réseau internet végétal, permettent aux arbres...de communiquer entre eux." La vie secrète des arbres de Peter Wohlleben
#ouvontlesracinesdesarbres, #isabellecollioudmarichallot, #annederenne, #pileface, #a2mimo
Toffee Darling
"Notre amour est comme la houle. Il avance, il recule ; il efface les cicatrices du sable avec des bouquets d 'écume. Parfois il écrase le mauvais, parfois il le fait émerger. A nous de décider si on…
#toffeedarling, #joannerichoux, #sarbacane, #exprim