Le plongeon

Soumis par HashtagCeline le dim 24/01/2021 - 22:19

"J'ai horreur de ce genre de couvre-lit. Tissu rêche, couleur moche, poussière, cendre. Couleur mort, on dirait qu'ils le font exprès.

Je déteste ce papier peint, cette peinture écaillée, cette odeur de vieillerie, de sang frais, de médicament.

Je hais le bruit de robinet qui fuit, ce ploc, ploc.

Oui, c'est à croire qu'ils le font exprès."

#LePlongeon

Après La maison de la plage paru en 2019 chez Marabulles, je retrouve avec un plaisir immense le duo Séverine Vidal et Victor L.Pinel pour un album sur un thème complètement différent mais tout aussi émouvant.
Comme elle sait si bien le faire, Séverine Vidal aborde ici encore un sujet difficile avec tendresse, sincérité et humour, malgré tout. Elle nous raconte la nouvelle vie d’Yvonne, 80 ans, veuve, au moment de quitter la maison de toute une vie pour vivre dans un EHPAD.
Yvonne est encore vive et le choc est rude. Elle rencontre là-bas d’autres résidents avec qui elle se lie d’amitié mais pas facile d’être confrontée à sa propre vieillesse, celle des autres, la démence ou la déchéance physique. Les journées d’Yvonne défilent, entre moments de bonheur volés et d’abattements…
C’est beau, émouvant, terriblement vrai. C’est tout le talent de Séverine Vidal qui sait toujours capter les petits et grands moments de la vie.
Et il faut bien avouer que les illustrations jouent un rôle très important dans cette BD. Ici, Victor L.Pinel a su saisir l’émotion du texte, la difficulté du sujet, la complexité des personnages. Les corps, les attitudes, tout est réaliste. La nudité s’affiche mais elle est naturelle et sans vulgarité.
Cet album nous montre aussi le rapport entre ces parents âgés placés et leurs enfants qui bien souvent ne sont pas forcément présents pour les accompagner une fois là-bas. Beaucoup des résidents de cette histoire, comme c’est le cas dans la vie réelle, sont seuls et ne reçoivent pas beaucoup de visite. On y voit aussi la difficulté du personnel en place, bien souvent en sous-effectif. Un véritable état des lieux derrière toute la beauté et la mélancolie de cette histoire.
En quelques pages, en quelques cases, Séverine Vidal et Victor L.Pinel frappent fort et juste.
Si l’humour, par la fantaisie d’Yvonne entre autres, pointe le bout de son nez, cet album m’a vraiment bouleversée. Je l’ai trouvé très triste, sans doute faisant écho à trop de souvenirs passés dans un lieu similaire…
Un très joli et un peu douloureux moment de lecture que je suis malgré tout heureuse d’avoir vécu.

Un bel hymne à la vie cependant à un âge où parfois on pense que tout est derrière soi.
 

Illustrateur
Collection
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
80
Prix
17.90 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Hugo de la nuit
« - Vous vous êtes fait mal, maman ? - Oui ! C’est affreux ! C’est piquant ! C’est glacé ! C’est brûlant ! - C’est la vie ! répliqua son fils d’un ton fataliste et subtilement satisfait. »
#fantome, #esprit, #aventure, #hugodelanuit, #bertrandsantini, #grassetjeunesse
Libération ( Release )
Je l’attendais. Le voilà. Le nouveau roman de Patrick Ness.
#fantastique, #adolescence, #identité, #homosexualité, #release, #liberation, #patrickness, #gallimardjeunesse, #onlitplusfort
En émois En émois

"Des coups d'épaule et de poings sur ce foutu morceau de cuir.

Des larmes roulent. Il ne voit plus rien maintenant.

La sueur coule en ruisseaux le long de son corps fiévreux.…
#enemois, #annecortey, #cyrilpedrosa, ecoledesloisirs, #edlromans

Le coeur des louves
Il est difficile de résumer en quelques lignes Le Cœur des louves. Ce roman dense et rythmé raconte l’histoire d’un village et de ses habitants confrontés à des choix lourds de conséquences. C’est…
#secret, #famille, #nature, #louve, #animaux
Quand vient la vague
Je vous annonce une tempête d'émotions avec ce roman écrit à quatre mains.
#quandvientlavague, #manonfagetton, #jeanchristophetixier, #rageot
Et dans nos coeurs, un incendie Et dans nos coeurs, un incendie

"- Toi, t'es pas anormal, t'es différent. T'as une sorte de particularité unique, un signe distinctif. Comme moi. Et c'est pas une raison pour se foutre en l'air. C'est même plutôt quelque chose…
#etdansnoscoeursunincendie, #elodiechan, #exprim, #sarbacane

Cumulus
"Salut! T'as l'air pas mal seul toi aussi. C'est rare de voir un seul nuage dans le ciel."
#cumulus, #guillaumeoerreault, #les400coups
La maison abandonnée
Une maison abandonnée qui pourtant semble encore habitée. Quels terribles secrets vont découvrir les héros de cette histoire?
#lamaisonabandonnée, #actessudjunior, #joelasutherland, #terreur
Nos mains en l'air
"- Je n'ai jamais rencontré d'autres gangsters, mais je suis à peu près sûre que vous êtes le plus mauvais cambrioleur de l'univers."
#nosmainsenlair, #colinepierre, #lerouergue, #doado
Par le feu
"Ne sors pas de la Base. Ne parle pas aux Etrangers. Ne pense pas. Obéis. Car le Seigneur est Bon."
#parlefeu, #willhill, #casterman, #afterthefire