Noblesse oblige

Soumis par HashtagCeline le dim 25/02/2024 - 16:16

"Ma mâchoire se décroche. Moi, au sein de Noblesse oblige ? A papillonner dans le parc de Versailles en robe vive à la recherche d'un mari ? C'est une plaisanterie ?"

#SilenceOnTourne...

Dans une société où la monarchie n'a pas été abolie et où la téléréalité subjugue les foules (ça, ça ne nous change pas), Maïwenn Alix nous plonge au coeur d'un récit sombre et déroutant sur fond de jeu télévisé malsain complètement téléguidé et de jeux de pouvoirs tout aussi sombres.

Noblesse oblige est un roman qui interpelle, qui étonne et dont les pages se tournent et se tournent à une vitesse folle non sans quelques bouffées d'angoisse.

Et puis, petit truc en plus, il faut noter le soin apporté à la finition de ce livre. Il est décoré d'un magnifique jaspage (la tranche est parée de marbrures). Je suis fan ! Mais ne vous fiez pas à la délicatesse de sa couverture. Sous toute cette beauté se cachent de terribles secrets.

#SlalomRésume

"La révolution de 1789 n’ayant pas abouti, la France est dirigée par le Roi Louis XXI. La monarchie autoritaire s’assure néanmoins le soutien du peuple en mettant en scène son faste et sa cour dans des émissions de téléréalité. « Noblesse oblige » est la plus regardée d’entre elles. On y suit chaque année une poignée de jeunes roturières élues, à qui l’on offre la chance de rencontrer de grands héritiers et de faire un mariage avantageux.
Gabrielle, secrètement antiroyaliste, apprend qu’elle fait partie des candidates. Une occasion rêvée d’infiltrer la monarchie et de dénoncer ce qui se cache sous le vernis de la cour. Or ce qu’elle va découvrir va bien au-delà de ce qu’elle pouvait imaginer…"

#DerrièreLesImages...

Maïwenn Alix nous plonge dans un récit vraiment atypique qui, de plus évolue, de façon tout à fait inattendue. Elle ne s'interdit rien. Et c'est à la fois génial et super angoissant.
Cela m'a plu car à la lecture du résumé, je pensais tomber sur une histoire un peu plus classique avec des intrigues de cour et de coeur. Alors il y en a certes,  mais cela reste en surface. En dessous, il y a plus complexe et tordu. Bref. Je n'en dis pas plus (en ai-je déjà trop dit ?)

Toujours est-il qu'après l’installation du contexte (il m'a fallu un petit temps), j'ai ensuite eu du mal à m'arrêter. L'ambiance, le suspense, la tension… tout s’est imbriqué pour me donner l'envie de découvrir le fin mot de cette histoire même si tout n'allait pas me réjouir. Plus on avance, plus on sombre.

Il faut dire aussi que le récit est porté par un personnage hors du commun. Gabrielle est une héroïne forte dont j'ai admiré le courage et l'abnégation tout du long. Elle sait prendre sur elle pour défendre la cause qui lui tient à cœur : renverser le pouvoir en place. Et pour cela, elle va se mettre en danger. De plus en plus au fur et à mesure que le jeu (qui en est de moins en moins un) avance…

J’ai également adoré l’univers mis en place tout en le trouvant très dérangeant. L’autrice a su recréer un monde entre deux époques qui nous happe très vite. J’imagine très bien une adaptation de ce livre en film ! Ou en série ;-)

Je me suis doutée de certaines révélations mais cela n'a en rien gâché ma lecture. 
Maïwenn Alix, en jouant sur les codes d'aujourd'hui (les réseaux sociaux, la téléréalité, le contrôle de l'image, la manipulation par celle-ci entre autres) mêlés à ceux d'hier (cour et noblesse toute puissante), offre un récit qui se démarque de beaucoup d'autres. Son originalité m’a séduite.

Et de plus, j'ai beaucoup aimé que cette histoire ne repose pas sur une intrigue amoureuse. Ça fait du bien parfois aussi. L’héroïne ne se laisse (presque) pas détourner de son objectif.

Et avec elle, on découvre les coulisses de Noblesse oblige, ce jeu télévisé (qui n’est pas sans nous rappeler certaines émissions d’aujourd’hui) mais aussi celui du pouvoir en place, le tout mêlé à des manigances bien plus noires. C’est vraiment captivant. Et très bien trouvé !

Bref, c'est une belle découverte que je recommande à tous et toutes sauf peut-être aux âmes trop sensibles.

#PourQui?

Pour ceux et celles qui aiment les jeux et la téléréalité.

Pour ceux et celles qui aiment les romans historiques atypiques.

Pour ceux et celles qui veulent lire une enquête sombre et captivante.

Pour ceux et celles qui veulent lire un roman qui ne ressemble à aucun autre.

 

Pour tous et toutes à partir de 15-16 ans.

Coup de cœur !
Auteur
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
400
Prix
18.95 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Retrouvez-moi Retrouvez-moi

En attendant que je vous parle de Kintsugi, le nouveau roman de Mathilde Paris paru aux éditions Auzou, découvrez mon avis sur un de ses précédents livres, Retrouvez-moi (Auzou,2021), chroniqué…
#retrouvezmoi, #mathildeparis, #auzou

La fille d'avril
Annelise Heurtier... Une de mes autrices préférées dont je ne me lasse pas de vous parler.
#lafilledavril, #anneliseheurtier, #casterman, #letsread
Ourson et Pinson Le pique-nique et autres histoires Ourson et Pinson Le pique-nique et autres histoires

"DING DONG ! Pinson était en avance.

Ourson et elle avaient décidé de passer une journée formidable.

- J'arrive tout de suite! cria Ourson depuis son grand lit. Promis, je ne viens…
#oursonetpinson, #lecoledesloisirs, #jarvis, #lepiqueniqueetautreshistoires

Éden
"(....) elle a l'air de me prendre pour une demi-folle, mais l'essentiel c'est qu'elle me croie sincère. Pas une complète mytho qui veut faire genre. Genre quoi, je n'en sais rien, mais je me…
#eden, #rebeccalighieri, #ecoledesloisirs, #mediumplus
Les petits mots d'Amos
"La neige s'annonce. Ramasse du bois, protège tes citronniers et sors ta grosse pelle. Tu en auras besoin..."
#lespetitsmotsdamos, #annecortey, #janikcoat, #grassetjeunesse
Les Mystères de Larispem
Après La Passe-Miroir de Christelle Dabos, lauréate de la première édition du prix du Premier roman jeunesse Gallimard-RTL-Télérama, son successeur, Lucie Pierrat-Pajot, apparaît comme un choix…
#lesmysteresdelarispem, #gallimardjeunesse, #laureat, #luciepierratpajot, #paris, #dystopie, #amitié
Comment j'ai changé ma soeur en huître (et une huître en ma soeur) Comment j'ai changé ma soeur en huître ( et une huître en ma soeur)

"Ça titillait ma curiosité alors je me suis approché et, je sais pas si t'as déjà côtoyé ces machins, les huîtres, c'est mou, c'est beurk, c'est moite et ça schmoute. Un peu comme Judith…
#commentjaichangemasoeurenhuître, #emiliechazerand, #joelledreidemy, #pepix, #sarbacane

Un mois à l'Ouest
En ouvrant un roman de Claudine Desmarteau, il faut s’attendre à tout : au meilleur et parfois au pire.
#unmoisalouest, #claudinedesmarteau, #thierrymagnier, #roadtrip, #amour
Ogresse
"Il manque un mot dans la langue française, un mot pour qualifier les événements qui sont impossibles mais qui surviennent tout de même. Quelque chose de tellement inconcevable que, quand ça se…
#ogresse, #aylinmanco, #sarbacane, #exprim
Portrait ComJ HashtagCéline

Quelques articles plus tard (en fait plus de 400), je suis encore là...