À l'école ! Sur les petits chemins de terre...

Soumis par HashtagCeline le ven 01/10/2021 - 18:37

"L'écureuil s'agite sous sa feuille de chêne molletonnée, au point que la limace assoupie au-dessus de lui en a le tournis.

-Dis, tu veux bien dormir maintenant?

-Mais je suis sûr d'avoir oublié quelque chose pour demain, se désole l'écureuil.

Demain, c'est son premier jour d'école."

#MoiAussi!MoiAussi!

Oui, moi aussi je veux aller à l’école avec l’écureuil et sa limace doudou, avec le blaireau et ses miettes de tartines à la confiture de trèfle étoilé, avec la jolie belette un peu intimidée, avec le ver de terre à bouclettes bien préparé mais aussi cette petite crevette qui a fait un grand trajet pour arriver…
Franchement, dans une école comme celle-ci, aucune envie de pleurer, pas de stress, juste l’excitation avant que la journée commence et l’envie d’apprendre mais aussi celle de se faire des amis et s’amuser.

Venez avec moi sur les petits chemins de terre...

 

Intérieur

#AttentionMignonnerie!

Mais comment cet album fait-il pour être aussi mignon? Ce n’est pas seulement dû au graphisme ou au contenu. Non. Les deux sont très réussis et fonctionnent très bien. L'ensemble est tout simplement parfait et délicieux.
Un mélange fameux entre “texte tout doux” et “illustrations vraiment croquignolettes”.
Karen Hottois m’avait déjà largement prouvé tout son talent de conteuse d’histoires ( Laurent le flamboyant, Le grand voyage, Un thé à l’eau de parapluie ou encore Magda la souris minuscule) et j'avais précédemment été charmée par le l'univers graphique de Clémence Paldacci (Pombo courage).

Découpé en cinq courtes parties, ce livre nous emmène auprès de cinq adorables créatures (celles citées plus haut) qui se préparent pour le grand jour : la rentrée. Inquiets, faussement désinvoltes ou prévoyants, chacun aborde cet événement différemment et chaque petite histoire fait appel aux préoccupations que les enfants, petits et grands, peuvent avoir à la veille de retourner à l'école.
Dans chaque chapitre, on découvre un univers différent grâce aux multiples personnages : le tronc d’un arbre, sous la terre ou plus étonnant, le bord de mer ! Les nouveaux élèves, tous attachants, sont très différents comme on peut le constater sur l’illustration de la salle de classe (voir ci-dessous). C’est d’ailleurs une de mes préférées. Elle est très rassurante. Et il y a tout un tas de détails à observer.
La place de l'illustration n’est pas figée. Les dessins entourent le texte, se posent à côté ou sont parfois pleine page (du haut de l’arbre avec l’écureuil, sur le chemin dans la forêt, dans la cour ou la fameuse salle de classe, elles sont splendides !). Ils accompagnent le texte et nous font vivre ces moments importants. Le côté cotonneux des couleurs renforce l'impression de douceur. Et rassure le lecteur. Pas de quoi s'inquiéter. Tout va bien se passer.
C’est vraiment d’une grande tendresse avec une touche de fantaisie.
Et c’est pour moi (et mes enfants) un immense coup de coeur. Ce livre pourra se lire à la rentrée (se faisant une place parmi les incontournables à proposer en cette période si spéciale) mais aussi à d’autres moments de l’année.

Une petite douceur de lecture à découvrir et à partager en famille.

 

Ver de terre à bouclettes

#TousEnClasse!

Ma photo ne rend pas justice mais bon.

Allez, avouez-le, vous aussi vous avez envie d'aller en classe avec tous ces petits animaux trop mignons ?!

Intérieur

#PourQui?

Pour les enfants qui ont un peu peur de l'inconnu.

Pour les enfants qui aiment les histoires d'animaux.

Pour les enfants mai aussi les parents...

Pour tous et toutes à partir de 3-4 ans.

Intérieur
Coup de cœur !
Auteur
Illustrateur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
56
Prix
12.90 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Comment on fait les bébés?
"Qui saura répondre à cette question?" Euh... Pas les parents de cette histoire apparemment.
#commentonfaitlesbebes, #isabellejameson, #maudlegrand, #les400coups, #grimace
Boo
"Thelma me serre le bras et dit : T'en fais pas, Oliver. Tout va être au poil. Esther grommelle : -A ta place, je ne parierais pas ma vie dans l'au-delà là-dessus."
#boo, #neilsmith, #ecoledesloisirs, #mediumplus
Lumière
Carole Trébor est passionnée par la Russie et son Histoire. Après sa série Nina Volkovitch (Gulf Stream), Lumière, son nouveau roman, en est encore une fois la preuve. Magique et envoûtant.
#russie, #magie, #identité
Le plongeon Le plongeon

"J'ai horreur de ce genre de couvre-lit. Tissu rêche, couleur moche, poussière, cendre. Couleur mort, on dirait qu'ils le font exprès.

Je déteste ce papier peint, cette peinture écaillée,…
#leplongeon, #severinevidal, #victorlpinel, #grandangle, #babelio

Celle que je suis
“J’ai fermé les yeux et serré très fort les paupières, pour que le destin que j’entrevoyais, et auquel j’aspirais tant, ne puisse jamais s’échapper.”
#cellequejesuis, #anneloyer, #slalom
Le canard le plus paresseux du monde et autres incroyables records
"Au cours de la rédaction de ce livre, [les auteurs] ont consommé 4978 sandwichs au bacon et bu 9983 bols de chocolat chaud."
#lecanardleplusparesseuxdumondeetautresincroyablesrecords, #johnyeoman, #queninblake, #littleurban, #premiersromans
Je te plumerai la tête
"Tous savent mon attachement à Papa Lou - j'appelle ainsi mon père. Ils pourraient me charrier : " La fille à son Papa ! La tit'princesse, gâtée, pourrie, a son daddy adôôôôôré!" Mais pas du tout."
#jeteplumerailatete, #clairemazard, #syros
L'épouvantable bibliothécaire
"-LA BIBLIOTHÈQUE EST FERMÉE ! Suzanne se retourna. Une vieille femme lui faisait face. Elle était voûtée et faisait peur à voir, avec ses cheveux gris noués en chignon serré et ses verrues plein le…
#lepouvantablebibliothecaire, #annegaellebalpe, #ronanbadel, #pepix, #sarbacane
Virgile & Bloom Virgile & Bloom

"- Désolée.

- T'inquiète.

- C'est particulier la colère, pas vrai? Ca fait comme des insectes dans…
#virgileetbloom, #joannerichoux, #actessudjunior

Phalaina -Phalaina-

“Cette gamine, il faut bien le dire, avait tout du Malin.
Ses yeux rouges, déjà, étaient une étrangeté qui avait plusieurs fois fait frissonner Monsieur l’abbé… Le fait qu’elle ne parle pas…
#phalaina, #rouerguejeunesse, #alicebrierehaquet