Hanté

Soumis par HashtagCeline le sam 31/10/2020 - 16:05

À ne surtout pas lire la nuit... Vous êtes prévenus.

#MonArticlePageDesLibraires

 

« Pire que vos pires cauchemars. » Voilà la promesse faite par la nouvelle collection « Hanté » des éditions Casterman. Pas de doute, c’est un véritable plongeon dans l’horreur que vous allez faire en lisant l’un ou l’autre de ces deux premiers titres. Êtes-vous réellement prêts pour ça?

Des romans qui font vraiment peur. Voilà ce que vous avez entre les mains. Ici, pas de petites histoires qui font semblant, qui effleurent le frisson, qui font rire et peur en même temps. Non, là, c’est l’angoisse. La vraie. La collection joue le jeu de l’horreur sans demi-mesure. Elle le revendique et l’assume.

Dans La Maison sans sommeil, dès le prologue, le ton est donné et l’on comprend que l’auteur va tout s’autoriser pour nous faire trembler. Son histoire? Celle de bien des récits du genre : un héros qui vient d’emménager dans une nouvelle maison aux phénomènes inquiétants. Des bruits, la nuit. Des voix, des grincements, des frottements… Et puis des cauchemars qui le réveillent non pas dans son lit mais dans la cave. Il y a quelqu’un ici. Ou quelque chose. Benoît Malewicz, plus connu sous le nom de Thibault Vermot [ Colorado Train, La route froide, parus chez Sarbacane], tire les bonnes ficelles pour faire monter la peur. Certaines scènes, très cinématographiques, sont glaçantes. Résultat : on s’y croirait et c’est terriblement efficace.

Dans L’Amie du sous-sol, les ressorts de l’épouvante ne sont pas les mêmes mais fonctionnent tout aussi parfaitement. Ici, le jeune héros est soucieux de ne plus voir une de ses camarades en classe. Il s’aventure jusque chez elle, dans un logement attenant à une miroiterie désaffectée, et la retrouve quelque peu différente de d’habitude. Peu importe, il est heureux de passer du temps avec elle. Mais l’état mental de son amie et ses propos vont progressivement le déstabiliser. Doit-il la croire? Quelle vérité va-t-il finalement découvrir? Une chose est sûre, elle sera terrible et difficile à digérer. Rolland Auda, avec un ton faussement léger, nous entraîne différemment sur le chemin de l’horreur mais avec un résultat similaire au premier : la peur et de quoi alimenter quelques nuits de cauchemars.

Mon amie du sous-sol

#EncorePlusDeFrissons...

Deux nouveaux titres sont parus en septembre 2020 : 

- Le dernier petit singe de Sarah Cohen-Scali (autrice de Gingo paru chez Gulf Stream - gros coup de coeur)

- Les élèves de l'ombre d'Anaïs Vachez

Je n'ai pas encore eu l'occasion de les lire mais c'est prévu. Je ne me lasse pas de ce genre d'histoires à frissons.

Collection
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
120
Prix
4.95 €
Langue
Français
Paru dans Page des Libraires
Parution dans Page n°
201

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Les soeurs Hiroshima
Un roman court mais très intense qui nous relate la journée de deux soeurs à Hiroshima le 6 août 1945...
#lessoeurshiroshima, #bayard, #marikoyamamoto, #japon, #hiroshima
Le Jeu D'Hiroki Le Jeu d'Hiroki

"Hiroki n'y croyait toujours pas : Kogen avait fini par se lancer. Mais comment ? C'était, en théorie, parfaitement impossible."


#lejeudhiroki, #ericsenabre, #didierjeunesse, #monmarquepageplus
Un été à Sommerby
"Tout a commencé par une terrible nouvelle. Il en va parfois ainsi : il arrive quelque chose d'épouvantable, mais quand on y repense quelques années plus tard, on se rend compte que c'est par là,…
#uneteasommerby, #kirstenboie, #fleurus, #lireengrand
Des sauvages et des hommes Des sauvages et des hommes

"Edou avait passé plusieurs nuits à ne pas dormir, essayant de discipliner ses pensées. Dans le monde que cette pancarte et ce programme venaient de créer, tout semblait s'être écroulé pour être…
#dessauvagesetdeshommes, #anneliseheurtier, #casterman

Signe particulier : Transparente
Je me suis totalement laissée prendre "par le frisson de la transparence" !
#signeparticuliertransparente, #nathaliestragier, #syros
Lettre à toi qui m'aimes Lettre à toi qui m'aimes

"On a laissé flotter un long moment sans rien dire, à regarder le plafond et à se repasser la conversation. Là-dessus, tu as murmuré l’une de tes citations préférées :

“C’est comme ça qu’…
#lettreatoiquimaimes, #juliathevenot, #sarbacane

C'était un accident
"Mon corps me lâche, mes jambes se dérobent sous moi, je me retrouve assise tandis que l'information se fraie un chemin jusqu'à mon cerveau avec peine car celui-ci la refuse en bloc."
#cetaitunaccident, #isabellelagarrigue, #librinova
Plein gris Plein gris

“Quand je me retourne, le visage de Victor est blême. Il a posé une main sur sa bouche, ses yeux sont agrandis d’horreur, comme dans un film.
- C’est ma faute ! J’ai laissé ouvert quand je…
#pleingris, #marionbrunet, #pocketjeunesse, #agencecomj

Cassandre Lambert Entretien avec... Cassandre Lambert

L'Antidote Mortel est un énorme coup de coeur ! Tout au long de ma lecture, je ne cessais de me dire "Mais c'est tellement bien !" Et je voyais les pages défiler avec appréhension, sentant la fin…
#lantidotemortel, #cassandrelambert, #didierjeunesse

Le Gang des Vieux Schnocks Le Gang des Vieux Schnocks

"- Victor, vous avez quelque chose contre les vieux. Ca tourne à l'idée fixe ! lança Gisèle, agacée.
- Moi? s'indigna Victor. Vous n'avez rien compris ! C'est cette société pourrie qui est…
#legangdesvieuxschnocks, #florencethinard, #gallimardjeunesse, #scripto