Le coeur des louves

Soumis par HashtagCeline le jeu 15/02/2018 - 14:30
Il est difficile de résumer en quelques lignes Le Cœur des louves. Ce roman dense et rythmé raconte l’histoire d’un village et de ses habitants confrontés à des choix lourds de conséquences. C’est aussi une histoire de femmes fortes et faibles à la fois.
#MonArticle

Célia est une jeune fille timide, écrasée par les extravagances de sa mère et rongée par la culpabilité. Elle se sent responsable du départ de son père qui a plongé Catherine, sa mère, dans un état maniaco-dépressif. Écrivain célèbre en mal d’inspiration, celle-ci noie son mal-être dans l’alcool et entre les bras d’hommes de passage. Confrontée à ce tourbillon, Célia essaie de faire face.

En proie à des soucis financiers, la jeune fille et sa mère partent s’installer dans l’ancienne maison d’enfance de Catherine. Là-bas, la grand-mère de Célia, Tina, décédée depuis quelques années, a longtemps vécu recluse. Soupçonnée de sorcellerie par les gens du village, la vieille femme était crainte autant que respectée pour sa connaissance de la nature et ses qualités de guérisseuse.

C’est dans un climat tendu, alourdi par de vieilles rancunes, que les deux femmes rejoignent cet endroit niché au cœur des montagnes, marqué par la guerre et encore hanté de nombreuses légendes. Alice et Andréas, les enfants de Thomas, homme violent et alcoolique secrètement lié à Catherine par le passé, sont les seuls à ne pas rejeter les deux arrivantes. En compagnie d’Alice, qui se réjouit peut-être un peu trop de ces retrouvailles, Célia sombre et se perd peu à peu entre imaginaire et réalité. La nuit, elle devient une louve libre et sauvage, courant dans les montagnes à la recherche d’elle-même…

On découvre aussi la terrible histoire de Tina qui, pour sauver Catherine, s’est battue comme une louve jusqu’à finir seule et incomprise, même des siens. Sur trois générations, des liens complexes unissent les personnages de ce roman fiévreux. Mais au fil des pages et des révélations, les éléments s’imbriquent parfaitement pour mettre au jour des secrets enfouis depuis trop longtemps.

Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
544
Langue
Français
Paru dans Page des Libraires

#VosCommentaires

#OnContinue ?

1 million de vues
"Nathan. Jade. Axl. Dan. Connor. Cinq noms, cinq personnalités, cinq facettes de l'adolescence. Arpenteurs inclassables de l'atmosphère suburbain, les pieds enfoncés jusqu'aux chevilles dans les…
#1milliondevus, #jeremybehm, #syrosjeunesse
Barricades
Après Mots Rumeurs, mots cutter ou Invisible, Barricades aborde aussi un sujet sensible.
#barricades, #charlottebousquet, #jaypee, #gulfstream
Le génie de la lampe de poche
Un excellent Pépix servi par une excellente auteure : Emilie Chazerand (La fourmi rouge chez Sarbacane)
#humour, #vacances, #magie
Vol au vent
Cap sur Rob Biddulph, un auteur-illustrateur que j'adore.
#volauvent, #robbiddulph, #pingouin, #voyage
Dis au revoir à ton poisson rouge !
"La vie est parfois surprenante. Voire carrément époustouflante."
#disaurevoiratonpoissonrouge, #pascalruter, #didierjeunesse
Grand Chat Petit Chat
Une histoire de chats pour apprendre à grandir à tous les petits chatons...
#grandchatpetitchat, #silviaborando, #littleurban, #album
Lulu et le Brontosaure
Les brontosaures, les serpents bavards, les tigresses coquettes et les ours gentils, ça n’existe pas. Mais dans l’histoire que nous raconte Judith Viorst, si ! Et tant mieux !
#humour, #dinosaure, #animaux, #chipie, #aventure
Hugo de la nuit
« - Vous vous êtes fait mal, maman ? - Oui ! C’est affreux ! C’est piquant ! C’est glacé ! C’est brûlant ! - C’est la vie ! répliqua son fils d’un ton fataliste et subtilement satisfait. »
#fantome, #esprit, #aventure, #hugodelanuit, #bertrandsantini, #grassetjeunesse
Rattrapage
"Il est toujours là. Et il me regarde. Il détourne les yeux dès qu'il voit que moi aussi, je le regarde, mais oui, oui, il m'a vue. Il se souvient de moi. Bien sûr qu'il se souvient de moi. Au fond,…
#rattrapage, #vincentmondiot, #actessudjunior, #duneseulevoix
Sous ta peau, le feu Sous ta peau, le feu

"- C'est... C'est un baiser dangereux.

- Alors je veux ce danger, cette brûlure-là. Ange, je vous aime ; je n'aime rien d'autre. J'ai l'impression d'avoir trop bu, vous êtes partout, dans…
#soustapeaulefeu, #severinevidal, #nathan, #cecilebecq