Celle que je cherchais

Soumis par HashtagCeline le mar 12/03/2024 - 18:12

Noah et Armelle. Armelle et Noah.

Toute une histoire. Deux personnages inoubliables.

#CassandreLambert

Cassandre Lambert… cette fille est épatante. Je la suis sur les réseaux et je n'ai qu'un mot : litost.
Non sérieusement, je suis admirative de ses multiples talents et plus précisément celui qu'elle a pour l'écriture.
Elle m'avait bluffée avec L'antidote mortel et voilà qu'elle me souffle à nouveau avec Celle que je cherchais qui dans un genre différent (romance vs aventure fantastique) est extrêmement réussi.
Je vous explique plus bas pourquoi j'ai aimé ce nouveau roman de Cassandre Lambert qui est décidément une autrice à suivre.

( Si vous voulez, il y a un entretien par ICI)

 

#DeQuoiÇaParle?

Noah rentre à la fac en première année de droit. Cela va être le début d'une nouvelle vie… enfin il l'espère. Dans son 9m2 ou sur les bancs de la fac, il se sent toujours un peu à l'étroit, pas à sa place, mal à l'aise.
Et puis il va rencontrer Armelle. Une fille aux dents du bonheur craquantes, au sans-gêne charmant et à l'extravagance joyeuse, parfois.
Elle va donner à Noah un nouveau sens à sa vie. Et le coacher pour atteindre son rêve : écrire un roman.

 

#Noah&Armelle

Pour commencer, je dois dire que j'ai eu une chance folle car j'ai reçu ce livre dans une box magnifique et une édition exceptionnelle avec jaspage et surbrillance de couverture.
Rien qu'avoir le livre en main était un plaisir.
Ensuite, il ne m'a pas fallu longtemps (un chapitre à peine) pour me prendre d'affection pour Noah avec qui je me suis trouvée tout un tas de points communs.
Et j'ai poursuivi ma lecture avec un immense plaisir, avalant les 400 pages en un clin d'œil (bon oui, pas un petit clin d'œil :-)
Ce roman est une romance qui reprend tous les codes du genre mais dans laquelle on ne s'ennuie pas un instant.
Cassandre Lambert y met en scène deux personnages que tout oppose en termes de personnalités mais qui trouvent l'un et l'autre du réconfort en leur compagnie respective.
Cela semble bateau mais l'autrice sait y faire et grâce à la profondeur donnée aux deux héros, on s'attache et leur histoire nous passionne.
Noah est bouleversant, je vous l'ai dit. Avec sa timidité qu'il tente de cacher, son meilleur ami avec qui il tient une encyclopédie de mots et ses rêves d'écriture… c'est un garçon sensible. Cassandre Lambert parvient à nous le rendre très proche, très humain, très juste.
Et puis il y a Armelle, son double maléfique qui derrière son exubérance cache un mal-être profond qu'on devine, qui se dessine à travers les séances de thérapie qui jalonnent le récit. Elle aussi s'avère un personnage redoutable qui nous désarme par sa fragilité camouflée si visible malgré tous ses efforts. C'est une héroïne extrêmement émouvante.
Ensemble, cela fait des étincelles. Il faut juste qu'ils trouvent le bon dosage pour ne pas se consumer entièrement.

Et puis il y a tous les personnages “secondaires” qui ont aussi leur importance (tout a une importance) : Dario, Héloïse, Léon, Willan ou encore Roméo.
J'ai eu grand plaisir à les rencontrer.
J'ai vraiment aimé cette année passée en leur compagnie. Ça m'aurait presque donné envie de retourner à la fac (pour les soirées, pas pour les cours dans l'amphi D).

Celle que je cherchais, c'est une histoire d'amour compliquée comme il en existe beaucoup mais sous la plume de Cassandra Lambert, drôle, réaliste, originale et touchante, cette romance fait toute différence.
Et je suis sûre que vous aimerez Noah et Armelle autant que moi.

 

Celle que je cherchais

#BandeAnnonce

Et voici une petite bande-annonce pour vous donner envie...

C'est par ICI !

Coup de cœur !
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
416
Prix
18.90 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Rumeur
"Tout s'éclairait. On m'accusait d'une grande infamie. Qui avait pu...? Pourquoi?"
#rumeur, #thomaslavachery, #medium, #ecoledesloisirs
Le bungalow a des crocs
" Les vacances commençaient pourtant bien pour mon frère, mes cousins et moi. À la location d’été, il y avait même un bungalow rien que pour nous ! On allait pouvoir rigoler jusqu’à pas d’heure avec…
#lebungalowadescrocs, #annabellefati, #qinleng, #sarbacane, #exprim
Chaque chose en son temps
Ouvrir ce nouveau roman de Lorris Murail, c’est faire un grand voyage dans le passé pour revenir sur l'une des périodes les plus noires du XXe siècle. Aux côtés de Reine, l’héroïne courageuse de…
#chaquechoseensontemps, #lorrismurail, #echos, #gulfstream, #sciencefiction, #histoire
La loi du plus fort
"Les histoires policières parlent toujours de pièces de puzzle qui finissent par se mettre en place. Elle est nulle en puzzle. Sans compter que là, il doit y avoir plusieurs puzzles mélangés.…
#laloiduplusfort, #lucblanvillain, #casterman, #letsread, #icimaintenant, #vincentvilleminot
Le livre des qui fait quoi
"Maman, c'est qui qui fait le lait?" "Mais le pain des tartines comment on le fait?" "Mais le miel, d'où il vient?"
#lelivredesquifaitquoi, #soledadbravi, #herveeparvier, #ecoledesloisirs, #album
Lise et les hirondelles
Lise a 13 ans, l'âge de l'insouciance. Mais en temps de guerre, l'insouciance n'a pas sa place.
#liseetleshirondelles, #sophieadriansen, #nathan, #lireenlive, #histoire, #secondeguerremondiale
Le dernier sur la plaine
" Ses lèvres s'entrouvrent, elle avale un peu d'air pour dire à voix haute cette vérité qu'elle a entendu bien des fois de la bouche des anciens : - Dire le nom, c'est commencer l'histoire..."
#lederniersurlaplaine, #nathaliebernard, #thierrymagnier, #tomhaugomat
Le voyage immobile
La collection « D'une seule voix » donne l’occasion à Valentine Goby d'exprimer sa sensibilité et son talent dans un texte d'une grande intensité. Un très beau voyage immobile.
#levoyageimmobile, #valentinegoby, #actessudjunior, #piano, #accident, #musique
Meurtre mode d'emploi (à l'usage des jeunes filles)
“Pip savait beaucoup de choses, (...) ; elle savait que “hippopotomonstrosesquipédaliophobie” était le terme technique pour désigner la peur des mots trop longs, elle savait réciter par coeur les…
#meurtremodedemploialusagedesjeunesfilles, #meurtremodedemploi, #hollyjackson, #casterman, #letsread
La photo parfaite La photo parfaite

"Voici Jean-Pierre, il est photographe.

Jean-Pierre sillonne le monde avec son camping-car, à la recherche de la photo parfaite."

 


#laphotoparfaite, #celinedumartin, #marceletjoachim