Passionnément...à ma folie

Soumis par HashtagCeline le ven 05/01/2018 - 18:17
"Les histoires d'amour finissent mal...en général." Enfin, je dis ça, je dis rien.
#MonArticlePageDesLibraires

 

« La tragédie, c’est bien connu, est une machine que rien n’arrête une fois lancée. » Et l’histoire de Gwenaëlle, en est une pure, de tragédie. Pour elle, le hasard a mal fait les choses. Hasard d’une rencontre, avec William V, un garçon populaire et prétentieux. Gwenaëlle et son côté « Bisounours » voit en lui un prince charmant qui lui donne l’impression d’être importante. L’impression seulement. Bien vite, une relation malsaine s’instaure, rendant Gwenaëlle chaque jour un peu plus mal dans sa peau. Jusqu’au drame. Et cette lente descente aux enfers, elle nous la raconte alors qu’elle est internée. Écrire son histoire fait partie de sa thérapie. Mais comment s’en sortir quand l’amour vous a détruit ?

Passionnément à ma folie est un roman sur la manipulation. Gwenaëlle a été et est encore sous influence. Le lecteur, contrairement à elle, s’en rend bien compte. La structure du récit alternant passé et présent rend le mal-être de l’héroïne palpable et sa confession d’autant plus touchante.

#SurLeMêmeThème

 

A lire aussi sur le thème de la manipulation : L'échappée d'Alan Stratton chez Milan (2016)

Bienôt sur le blog.

Collection
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
148
Langue
Français
Paru dans Page des Libraires

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Laissez-moi tranquille !
Un peu de tranquillité... Est-ce trop demander?
#laissezmoitranquille, #bayard, #brosgolvera
La maison sans sommeil Hanté

À ne surtout pas lire la nuit... Vous êtes prévenus.


#hante, #monamiedusoussol, #lamaisonsanssommeil, #benoitmalewicz, #rolandauda, casterman
Nos éclats de miroir
"Grandir est un drôle de truc. Le regard bien droit se pose sur une ligne démarquée par soi seul. Ca peut être n'importe quoi : le bord d'un meuble, le sommet d'un muret, le coude d'un adulte,…
#noseclatsdemiroir, #florencehinckel, #nathan
Ronchonette Cocolle
"Ronchonette Cocolle ne sait pas ce qu’elle veut, mais c’est la plus heureuse des petites râleuses !"
#ronchonettecocolle, #sibylledelacroix, #bayardjeunesse
Phalaina -Phalaina-

“Cette gamine, il faut bien le dire, avait tout du Malin.
Ses yeux rouges, déjà, étaient une étrangeté qui avait plusieurs fois fait frissonner Monsieur l’abbé… Le fait qu’elle ne parle pas…
#phalaina, #rouerguejeunesse, #alicebrierehaquet

Dis Ours, tu sors?
"Ours! C'est moi, Canard ! Ton voisin ! Il a neigé, mon pote ! Tu sors?"
#disourstusors, #joryjohn, #benjidavies, #littleurban
Girlhood
"L'amitié, c'est comme une allumette...... il suffit d'une étincelle pour se brûler les doigts."
#girlhood, #catclarke, #collectionr, #robertlaffont
L'homme qui voulait rentrer chez lui
"Jeff et son frère Norbert ont trouvé un fugitif dans la cave de leur immeuble. Est-ce un migrant ? Un criminel en cavale ? Un malade mental ? Impossible à dire."
#lhommequivoulaitrentrerchezlui, #ericpessan, #ecoledesloisirs, #mediumplus, #romanado
Les maux bleus
Un des deux titres de la nouvelle collection Echos chez Gulf Stream.
#lesmauxbleus, #gulfstream, #christineferetfleury, #echos
Swimming pool
Le nouveau roman de Sarah Crossan dont j'entends énormément parler traduit par Clémentine Beauvais que je connais et j'adore.
#swimmingpool, #sarahcrossan, #rageot, #clementinebeauvais