Le loup, le canard et la souris

Soumis par HashtagCeline le mer 19/09/2018 - 21:25
« Je vis très bien ici. J’ai peut-être été avalé, mais je n’ai aucune intention d’être mangé ! »
#MacBarnett&JonKlassen

 

J’adore cet auteur et cet illustrateur. Et alors quand les deux travaillent ensemble, je suis aux anges ! Dernier gros coup de cœur : Triangle paru chez Pastel (l'école des loisirs) en janvier de cette année. 

Et avec Le loup, le canard et la souris, j’ai encore une fois beaucoup ri.

 

 

#DeQuoiCaParle?

 

Une souris croise un loup et se fait dévorer « vite fait ». 

Mais heureusement pour nous l’histoire ne s’arrête pas là. Ce n’est que le début…

A l’intérieur du loup, la souris fait la connaissance d’un canard qui, ma foi, n’est pas trop mal installé. Il s’est fait un petit intérieur fort douillet. La souris et le canard deviennent colocataires et mènent la belle vie, ce qui occasionne quelques maux de ventre au loup. 

L’histoire pourrait cette fois s’arrêter là. Sauf qu’un chasseur entre en scène, bien décidé à régler son compte au loup déjà affaibli et ballonné... 

Ah mais non ! Si le loup se fait tuer, que vont devenir la souris et le canard ? Pas question de se laisser mettre à la rue ! Les deux petits animaux, du fond du ventre du loup, vont venir en aide à leur hôte !

 

 

#VentreSweetVentre

 

Bon, vais-je réussir à être impartiale ? Je ne suis pas sûre.

Déjà, rien qu’en le feuilletant, cet album m’a plu. Le dessin de Jon Klassen me parle vraiment. Je trouve qu’avec peu de choses (dans Triangle c’est encore plus flagrant) il arrive à faire passer beaucoup d’émotion, d’expressions différentes et d’humour. Les yeux de ses personnages surtout sont géniaux. Je ne peux m’empêcher de sourire quand je me plonge dans ces regards fixes mais très vivants en même temps.

Ici, on retrouve également les couleurs propres au travail de l’illustrateur : le noir, le marron, le gris…des tons foncés avec très peu de touches de teintes plus vives (une ou deux oreilles, un bec...) Bref, son dessin bien que sombre est travaillé. J’aime les textures, les effets et les reliefs qu’il donne à ses décors et personnages. C’est du Jon Klassen et c’est inimitable ! 

Concernant l’histoire racontée par Mac Barnett, aucune déception. L’absurde est de mise. En partant d’un fait de base somme toute classique dans les livres pour enfants (un loup mange un animal, point), l’auteur nous développe une suite complètement farfelue. Je trouve cette première scène où la souris arrive, dérangeant le canard avec son bonnet de nuit vraiment drôle. Et tous ces moments où la souris et le canard cuisinent, prennent de bons repas, font la fête et tout ça, dans le ventre du loup, que c’est amusant ! 
Ce fameux loup devient finalement le dindon de la farce de cette histoire. Tout s’inverse ! 

Comme le chasseur surgissant comme une menace mais qui se retrouve, lui aussi, tourné en ridicule.

Bref, les codes du conte sont repris et complètement chamboulés pour notre plus grand plaisir. 

Hormis le comique de la situation, les textes qui accompagnent cette histoire ne sont pas en reste. C'est très rythmé et désopilant.

Les deux héros de cette aventure sont sans conteste la souris et le canard. Après avoir su rebondir face à l’adversité (être mangé par un loup et vivre dans son ventre), ils vont lutter pour défendre leur territoire ! 

Le loup, le canard et la souris est à découvrir, je vous l’assure, et pas uniquement parce que l’auteur et l’illustrateur de cet album sont parmi mes préférés. 

Vous le lisez et, si ça vous dit, on en reparle ?

 

Petit plus : A la fin de ce livre, nous découvrons enfin pourquoi le loup a tendance à hurler à la lune.

 

 

 

 

#PourQui?

 

Pour les enfants qui aiment les histoires de loup.

Pour les enfants qui aiment les histoires de souris et de canard.

Pour les enfants qui aiment l’humour.

Pour tous les enfants à partir de 5-6 ans.

 

 

#Extrait

 

« La souris regarda autour d’elle.

« Eh bien, dehors, c’est le matin. »

« Ah bon ? dit le canard. C’est difficile de le savoir. Ah si seulement ce ventre avait une fenêtre ou deux. En tout cas, c’est l’heure du petit déjeuner ! » »

Coup de cœur !
Auteur
Illustrateur
Collection
Public
Date de sortie
Nombre de pages
48
Prix
13.90 €
Note
10
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

21 printemps comme un million d'années
"Je voudrais que les étoiles filantes exaucent vraiment les voeux. Je voudrais avoir vu une étoile filante. Je voudrais avoir fait un voeu."
#21printempscommeunmilliondannees, #camillebrissot, #syros
Après la chute Après la chute

"Quand elle fixe le plafond de sa chambre dans l'appartement désert, elle se voit inlassablement virevolter autour des barres.

Mille fois elle recommence.

Elle ne sait pas comment…
#apreslachute, #marieleymarie, #syros

Bordeterre
"Mes agneaux, je veux pas me mêler de vos suicides collectifs, ça vous regarde, mais pour paraphraser Archimède, tout corps plongé dans la merde qui tenterait d’en sortir brutalement s’enfonce…
#bordeterre, #juliathevenot, #exprim, #sarbacane
Les insoumis du blizzard
Dans un monde ravagé par des catastrophes climatiques, un groupe d’individus tente de survivre. Rien d’original ? Et pourtant si !
#lesinsoumisdublizzard, #fannyabadie, #sarbacane, #exprim, #survie, #huis-clos, #climat, #adolescents, #aventure
Journal d'un amnésique
"Pour l'instant, ma tête est comme une grande maison vide aux murs lisses. Chacune de mes pensées , une balle super rebondissante lancée par un champion de baseball. Ça jaillit, ça percute, ça s'…
#journaldunamnesique, #nathaliesomers, #didierjeunesse
La route froide
"Les grosses chaussettes serraient ses jambes jusqu'au mollet comme deux tuyaux de fer, et les lacets des mocassins, noués et tordus de façon bizarre, étaient aussi durs que du barbelé. Il essaya de…
#laroutefroide, #thibaultvermot, #alexwinker, #sarbacane
Magda La souris minuscule Magda La souris minuscule

"Magda trottine sur la pointe des pattes, le museau en l'air pour grandir un peu."


#madga, #magdalasoursiminuscule, #karenhottois, #anaismassini, #didierjeunesse
Les colères
"J'ai commencé à m'énerver. J'étais fâchée contre maman ! Comment pouvait-elle dire non? Mes oreilles bourdonnaient, mon coeur battait fort jusque dans ma tête."
#lescoleres, #isabellefilliozat, #ericveille, #lespetiteshistoiresfilliozat, #nathan
L'Aube sera grandiose
Si ce roman d'Anne-Laure Bondoux n'est pas mon préféré*, ça n'en reste pas moins un grand moment d'émotion.
#secret, #famille, #mere, #fille, #histoire, #aventure
Steam Sailors Steam Sailors - 1/L'Héliotrope

"- Très bien, ne me dis rien, dit-il en descendant de la table. Mais ici, tu es sur un navire de pirates, découvrir les secrets est notre métier. Tôt ou tard, nous percerons le tien.…
#steamsailors, #elliesgreen, #gulfstream