Violette Hurlevent et les fantômes du jardin

Soumis par HashtagCeline le dim 02/01/2022 - 15:10

"Avec difficulté, elle s'assoit sur le rebord de la fenêtre.(...)

Le sol, un mètre plus bas, lui paraît aussi éloigné que si elle était en train de scruter un profond ravin.

Violette voit défiler ses souvenirs d'enfant, des souvenirs plus vivants que tous ceux de l'âge adulte. D'une voix émue dont elle s'efforce d'ignorer le tremblotement, elle prononce les mots familiers : 

- J'étais une héroïne. Et j'allais retrouver le Jardin Sauvage !"

#Retrouvailles

C’est avec un immense plaisir que je suis retournée dans le Jardin Sauvage. Le premier tome m’avait grandement impressionnée par sa richesse aussi bien au niveau de l’histoire que de la forme adoptée (pour lire mon avis : rendez-vous ICI). En effet, Violette Hurlevent, c’est une grande aventure mais c’est aussi un pavé décoré de dessins crayonnés qui s'invitent sur les pages de façon plus ou moins envahissante. Immersion totale et grandes émotions garanties.
Ce deuxième tome est pour moi une réussite qui vient prendre la suite du premier de la plus belle des façons.
Résumé et explications.
 

Intérieur

#J’AiDescenduDansMonJardin

Revoilà Violette Hurlevent. Alors étonnamment, si le temps semble figé dans le Jardin Sauvage, il a bel et bien passé pour notre héroïne que nous avions quittée avec regrets. C’est aujourd’hui une vieille dame un peu fatiguée.
La vie s’est écoulée, jalonnée de peines et de joies, et lui a donné un garçon qui veille sur elle aujourd’hui.

Violette est de retour dans la maison de son enfance, en convalescence. Alors qu’elle n’a pu retourner dans le Jardin depuis de longues années, depuis qu’elle y a laissé Pavel, son chien et ami, son “fidèle compagnon d’aventures”, cette fois-ci, en enjambant (non sans mal) la fenêtre, la revoici dans le Jardin Sauvage, telle qu’elle y était à l’époque : jeune et pleine de vie. Elle est de nouveau une enfant.
Là-bas, elle se remet à arpenter les paysages connus mais s’aperçoit très vite que beaucoup de choses ont changé. Des endroits ont disparu tout comme certains habitants… Et puis, il y a ce fameux Baron Noir qui mène les Jardiniens à la baguette. Que se passe-t-il par ici ? Violette va tenter de le découvrir et sauver ce lieu si spécial qui est encore une fois en danger. La Protectrice est de retour. Et elle va avoir besoin de son allié de toujours : Pavel.

Intérieur

#DeuxièmeRendez-Vous...

Cette nouvelle aventure m’a beaucoup surprise. Je ne vais pas vous dévoiler la fin. Pas maintenant, ça serait tout de même très moyen mais je dois bien dire que je m’étais fait une théorie, imaginé un sens caché, un dénouement probable et j’avais faux sur toute ligne. Et ça, j’ai vraiment aimé : me tromper en beauté.
Violette Hurlevent et les fantômes du jardin, c’est un vrai roman d’aventure. Avec de la magie, du suspense, des lieux étonnants, des personnages extraordinaires et aussi beaucoup de poésie. 
Et puis, il y a la réalité qui se mêle à l’imaginaire (est-ce vraiment le cas ?) et qui nous trouble un peu. C’est d’ailleurs ce qui m’a induite en erreur.
Mais après tout, sans chercher à tout comprendre, à tout analyser, avec ce deuxième volume, on se laisse porter.

La tension est là tout de même car le danger qui rôde dans le Jardin, comme dans le premier volet, est assez sérieux. Violette a encore un grand rôle à jouer. Et le temps lui est compté. Le bonheur d’être là est contrebalancé par l’inquiétude. Un mal ronge les lieux. Quelle en est l’origine ? 
Malgré cette ombre qui plane et les créatures effrayantes mais pas si méchantes que l’on rencontre (l’araignée Brindille par exemple), on suit donc avec un plaisir immense les péripéties de la fillette-vieille dame qui va encore faire preuve de courage et d’ingéniosité. Elle n’est pas seule bien évidemment. Elle va retrouver des vieilles connaissances : Lewice avec son masque en tête de lapin, les sœurs taupes, Myrille, Kiti… (Si vous n’avez pas lu le premier, ces noms ne vous diront rien ;-) et si cela lui fait plaisir, nous aussi. Les personnages que l’on rencontre ici ne ressemblent à aucun autre.

Et puis, il y a l’illustration qui là encore, comme dans le précédent, fait toute la différence (enfin peut-être pas toute mais qui a un rôle important). On se représente si bien l’univers en ces quelques coups de crayons. C’est ça aussi la magie de ce livre.
Une belle expérience de lecture que je vous recommande de tenter. Et si vous n’avez pas lu le premier, il est encore tant de vous y plonger parce que pour le coup, il vous sera compliqué de pleinement apprécier le dernier sans l'autre.
Pour ceux et celles qui ont lu (et aimé) les premières aventures de Violette, je vous assure que celui-ci devrait également vous ravir et vous émouvoir, et peut-être plus encore...

Intérieur

#PourQui?

Pour ceux et celles qui rêvent de vivre de grandes aventures.
Pour ceux et celles qui aiment les mondes imaginaires.
Pour ceux et celles qui aiment les romans illustrés.
Pour tous et toutes à partir de 10-11 ans.

Et surtout, ne soyez pas effrayé.es par l’épaisseur de ce livre, ça se lit avec une immense facilité (les chapitres sont courts, les illustrations nombreuses et l'écriture fluide). 
 

Intérieur
Auteur
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
464
Prix
19.90 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

21 printemps comme un million d'années
"Je voudrais que les étoiles filantes exaucent vraiment les voeux. Je voudrais avoir vu une étoile filante. Je voudrais avoir fait un voeu."
#21printempscommeunmilliondannees, #camillebrissot, #syros
Entretien avec...Joanne Richoux
Si vous venez faire un tour de temps en temps par ici, vous savez tout le bien que je pense de Joanne Richoux. Je suis tombée sous le charme de tous ses romans qui m'ont tour à tour bouleversée,…
#joannerichoux, #desaccordee, #gulfstream, #echos
Qui veut la peau de Barack et Angela ?
"L’aventure surgit souvent quand on s’y attend le moins..."
#quiveutlapeaudebaracketangela, #guillaumenail, #rouerguejeunesse, #dacodac
Miss Charity
"Charity est une fille. Une petite fille. Elle est comme tous les enfants : débordante de curiosité, assoiffée de contacts humains, de paroles et d’échanges, impatiente de créer et de participer à la…
#misscharity, #marieaudemurail, #philippedumas, #ecoledesloisirs
Meurtre mode d'emploi (à l'usage des jeunes filles)
“Pip savait beaucoup de choses, (...) ; elle savait que “hippopotomonstrosesquipédaliophobie” était le terme technique pour désigner la peur des mots trop longs, elle savait réciter par coeur les…
#meurtremodedemploialusagedesjeunesfilles, #meurtremodedemploi, #hollyjackson, #casterman, #letsread
La Street Tome 1 En mode bolide
"Dans la vie, il y a ceux qui marchent et ceux qui courent. Moi, je roule."
#lastreet, #enmodebolide, #magnardjeunesse, #cecilealix, #dimitrizegboro
Un jour, je te mangerai Un jour, je te mangerai

“Elle s’appelle Chloé, mais sa soeur l’appelle petite merde, elle trouve que cela lui va mieux. Chloé a trois ans de moins qu’Alexia. Depuis le jour ou leur mère lui a annoncé qu’elle…
#unjourjetemangerai, #geraldinebarbe, #ecoledesloisirs, #mediumplus

Pull Pull

" - Raconte-moi ce qu'il s'est passé, mon vieux, lui avait proposé Groucho.

  - Je suis seulement allé faire un petit tour, avait expliqué Pull, et quand je suis revenu, il n'était plus là…
#pull, #clairelebourg, #memo

Mon école de Aïe à Zut Mon école de Aïe à Zut

“Aïe, aïe, aïe, affreux asticots

Vous m’assommez ! aboie la maîtresse à bout…”


#monecoledeaieazut, #elisabethbrami, #popymatigot, #saltimbanqueeditions, #album
Falalalala
" Ce qu'il aurait voulu dire, c'est qu'elles ne sont pas que petites. Pas que difformes ou étranges ou anormales. Ça veut dire quoi, ça, d'ailleurs, "anormal"? Elles sont justes compliquées,…
#falalalala, #emiliechazerand, #sarbacane, #exprim