Le rêve de Gaëtan Talpa

Soumis par HashtagCeline le ven 12/04/2019 - 04:35
"Gaëtan Talpa était une jeune taupe qui vivait dans un jardin extraordinaire. Sa maison sous terre était tout confort. Il ne manquait de rien, ni d'histoires, ni de jouets, ni de câlins."
#Mignonnerie

 

 

Ouvrir Le rêve de Gaëtan Talpa, c’est plonger au coeur d’un univers coloré, enfantin, un brin naïf en compagnie de personnages à qui on peut attribuer les mêmes qualificatifs. Stéphanie Demasse-Pottier et Adèle Verlinden nous proposent une belle histoire qui invite à croire en ses rêves les plus fous ! Comme faire pousser un arbre à limaçons sucrés... J'avoue que je n'y avais jamais pensé jusque-là, mais après tout, pourquoi pas ?

 

#QuatrièmeDeCouv'

 

“Gaëtan est une jeune taupe qui raffole des limaçons sucrés. Gaëtan les aime tellement qu'il a décidé de faire pousser un arbre à limaçons chez lui. Vous pensez vous aussi que ça n'existe pas ? C'est que vous n'êtes pas une petite taupe têtue qui a plein d'amis…”

 

#BonbonsLimaçonsEtObstination

 

Les aventures de Gaëtan Talpa pourraient à première vue sembler tout à fait banales. Mais derrière sa quête de plant de limaçons sucrés, se cache de belles idées portées par un héros déterminé. Gaëtan est heureux mais il a un rêve. Et celui-ci le pousse à se surpasser, à déplacer non pas des montagnes mais à bousculer les idées préconçues du monde autour de lui ! Il réfléchit, ne se laisse pas abattre et poursuit son rêve, sans relâche.

Gaëtan a aussi beaucoup de chance car il peut compter sur ses amis fidèles : Harry Hérisson, Joe Musaraigne, Barnabé l’Araignée, Raoul Blaireau et Albert Raton (j’adore leurs noms !) Eux, le soutiennent même quand tous les autres enfants et adultes se moquent.

Finalement, que Gaëtan trouve ou non son plant, que pousse ou non l’arbre à limaçons sucrés, cette histoire est une belle leçon de persévérance, de courage et d’amitié. 

Si Le rêve de Gaëtan Talpa est remarquable par son contenu et son petit héros tout mignon, il l’est aussi par son format et ses illustrations saisissantes.

Cet album est grand ( 19 x 34,8 cm pour être précise) Et les illustrations, sur des doubles pages, occupent pratiquement tout l’espace ! De fait, on peut très facilement entrer dans l’univers de la petite taupe. Le dessin d’Adèle Verlinden est à la fois surprenant et charmant. C’est à la fois simple mais aussi très fouillé. Elle arrive également à rendre ses personnages très expressifs. J’aime beaucoup la page où Gaëtan se trouve face au chien et au chat avec leur air étonné et leurs grands yeux. C’est plein de couleurs, on en prend plein les mirettes et on en redemande !

Côté texte, il se déroule tout en bas, en écriture cursive, noire sur blanc. J’avoue que j’ai beaucoup apprécié que cela soit "en attaché". Et je ne suis pas la seule ! Mon fils, qui débute la lecture, a pris plaisir à le lire avec moi. Hormis l'aspect typographique, le texte est amusant avec ses petites expressions “une maison (...) tout confort”, “gai comme un pinson” ou encore, comme je le disais plus haut, le nom des amis du héros.

Bref, le texte accompagne parfaitement le voyage graphique que nous propose Adèle Verlinden. Ou est-ce l’inverse? 

En tout cas, c’est un album éclatant et atypique qui a conquis, ici, petits et grande...

 

#PourQui?

 

Pour les enfants qui ont un rêve.

Pour les enfants qui aiment les histoires qui se passent sous terre.

Pour les enfants qui aiment les histoires d'amitié.

Pour les enfants qui aiment les limaçons sucrés (j'avoue, je n'ai jamais gouté)

Pour tous les enfants à partir de 4 ans.

 

Illustrateur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
28
Prix
17.90 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Mes idées folles
« Heureux celui qui trouve la folie de perdre la raison. »
#mesideesfolles, #axlcendres, #sarbacane, #exprim
J'ai tué un homme
" Je sais très bien pourquoi je suis là. - Pourquoi es-tu là ? – Parce que j’ai tué un homme. Vous m’enfermez pour que je ne recommence pas. Mais moi je sais pourquoi j’ai dû tuer cet homme."
#jaitueunhomme, #charlotteerlih, #actessudjunior
La maison aux 36 clés La maison aux 36 clés

"- Quand y en a plus, y en a encore...ai-je dit.

Suspendues à des clous, il y avait là une douzaine de clés. Il ne nous restait plus qu'à remplir le trousseau et à refaire le tour des…
#lamaisonaux36cles, #nadinedebertolis, #antoninfaure, #magnardjeunesse

Entretien avec... Nathalie Bernard
Sept jours pour survivre, Sauvages et aujourd'hui Keep Hope... Nathalie Bernard est une autrice que je suis désormais avec une grande curiosité et beaucoup de plaisir. Alors, pour la sortie de ce…
#nathaliebernard, #entretien
Éden
"(....) elle a l'air de me prendre pour une demi-folle, mais l'essentiel c'est qu'elle me croie sincère. Pas une complète mytho qui veut faire genre. Genre quoi, je n'en sais rien, mais je me…
#eden, #rebeccalighieri, #ecoledesloisirs, #mediumplus
Grand Chat Petit Chat
Une histoire de chats pour apprendre à grandir à tous les petits chatons...
#grandchatpetitchat, #silviaborando, #littleurban, #album
Un thé à l'eau de parapluie Un thé à l'eau de parapluie

"Elmo observe la pluie ruisseler sur les fenêtres de son terrier.

"L'automne est bien là", songe-t-il le coeur serré."


#unthealeaudeparapluie, #karenhottois, #chloemalard, #seuiljeunesse
Le passeur Le passeur

“Le vieil homme hocha la tête. Il avait l’air vidé et un peu triste.
-Monsieur ? demanda Jonas timidement.
-Oui? Tu as une question à poser?
-C’est juste que je ne…
#lepasseur, #loislowry, #ecoledesloisirs, #medium

Tout ce que je ne t'ai pas dit
"Je déteste cette étiquette de Mutisme Sélectif : comme si je choisissais de ne pas parler, comme un enfant qui refuse de manger ses épinards !"
#toutcequejenetaipasdit, #kyliefornasier, #fleurus, #lireengrand
Gingo
"La question de savoir si la machine est humaine ou pas est évidemment toute tranchée- elle ne l'est pas. Seulement, il s'agit de savoir si l'humain, au sens où vous l'entendez, est si humain que ça…
#futur, #intelligenceartificielle, #controle, #education, #manipulation