Mes petites roues

Soumis par HashtagCeline le ven 05/01/2018 - 17:44
Ma belle découverte de la d'année 2017 : "Mes petites roues" de Sébastien Pelon chez Père Castor-Flammarion. Pour moi, plus qu'un album... Toute une aventure !
#SébastienPelon

Sébastien Pelon... J'ai d’abord pensé que je découvrais son dessin avec son album Mes petites roues. Et puis, sur Instagram, j'ai commencé à le suivre (virtuellement biensûr). Et là, ça a été comme dans ces films où le héros a le déclic et que sa vie défile devant ses yeux à la lumière du nouvel élément qu’il a découvert. Je me suis rendue compte que j’avais croisé le magnifique trait de crayon (et la belle mise en couleurs) de Sébastien Pelon à de nombreuses reprises. La couverture de Lumière, le très beau roman de Carole Trébor chez Rageot (cf article Page) c’était lui ! Le très bel album Matriochka chez Flammarion- Père Castor, c’était lui ! Mowgli et les loups chez le même éditeur, c’était lui aussi !

Ah mais oui ! Tout s’éclairait.

#QuelleAventure!

Alors, sans rentrer dans les détails, on peut dire que j’ai joué ma groupie de base et je dois bien avouer qu’il a été très patient et très aimable. Résultat, j’ai eu une chouette dédicace, un joli marque-page et une super sérigraphie. J’ai honte d’avoir été aussi casse-pied… mais je suis aussi très contente de l’avoir été (merci encore si vous me lisez, S.P.)   Bref, bref, bref. J’arrête de raconter ma vie.

C’était juste pour dire qu’en plus de faire des beaux dessins, derrière le crayon se cache quelqu’un de très abordable et sympathique. Il fallait que je le dise !

J’ai aussi eu l’occasion de le rencontrer sur le salon de Montreuil. Je nous ai épargnés la "photo souvenir" qui aurait pu illustrer mon petit post mais j’étais ravie d’aller le remercier de vive voix (même si on ne sait jamais trop quoi dire quand c'est comme ça).

#PageDesLibraires

Bon, pour en revenir à Mes Petites Roues, j’ai eu la joie (oui, vraimenr)  de pouvoir écrire un article dans la Revue Page des libraires qui l’avait déjà bien mis en avant dans le supplément du numéro des fêtes. C’est le moins que je pouvais faire. Le voici :

Faire du vélo sans roulettes, c’est quand même une grande étape dans la vie d’un enfant, non ? Et pour la passer en douceur, il faut être accompagné. Le petit garçon de cet album a de la chance car c’est un personnage assez étonnant qui va l’aider à passer le cap, sans s’en rendre compte. Il est grand, poilu et porte un tout petit bonnet. Bizarre… Mais il est patient et relativement calme. Forcément, il y a des chutes, un peu d’énervement et la certitude qu’on n’y arrivera pas. Mais finalement, c’est sur deux roues que le héros repart chez lui, un peu triste mais fier, après cette journée forte en émotion. Et puis, il s’est fait un nouvel ami... imaginaire ? Avec son album aux couleurs douces et pastel, Sébastien Pelon nous fait retomber en enfance et nous rend nostalgiques de ces moments où l’on s’ennuyait puis, finalement, grâce à la magie de l’imagination que l’on a débordante à cet âge, on trouvait de quoi s’occuper sans voir le temps défiler. Un très bel album pour apprendre à devenir grand.

#AprèsJ'Arrête

Pour conclure, je vous invite à découvrir le travail de cet auteur-illustrateur sans plus attendre : 

- sur son site  http://www.sebastienpelon.com/  

- sur Instagram       @sebastien_pelon 

Je suivrai désormais avec une attention toute particulière ses prochaines parutions, quelles qu’elles soient.

(Cette publicité est totalement gratuite et largement méritée)

Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
32
Langue
Français
Paru dans Page des Libraires

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Pourquoi pas la vie Pourquoi pas la vie

"Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi, Sylvia ? Comment as-tu pu, bon sang ? répète Ted, parfois même sans l'énoncer, juste avec son regard et ses soupirs.

Comme si c'était une question à…
#pourquoipaslavie, #colinepierre, #liconoclaste

La fille d'avril
Annelise Heurtier... Une de mes autrices préférées dont je ne me lasse pas de vous parler.
#lafilledavril, #anneliseheurtier, #casterman, #letsread
Parce que
"Pourquoi l'océan est bleu? Tous les soirs, quand tu t'endors, les poissons sortent leurs guitares. Ils jouent des chansons tristes et versent des larmes bleues."
#parceque, #isabellearsenault, #macbarnett, #littleurban
Quand on dansait sur les toits Quand on dansait sur les toits



#quandondansaitsurlestoits, #tristankoegel, #didierjeunesse

La fourmi rouge
Je crois que je peux le dire : c'est mon coup de coeur 2017 !
#lafourmirouge, #emiliechazerand, #sarbacane, #exprim, #humour, #deuil, #amour, #amitié, #confianceensoi
Le dernier sur la plaine
" Ses lèvres s'entrouvrent, elle avale un peu d'air pour dire à voix haute cette vérité qu'elle a entendu bien des fois de la bouche des anciens : - Dire le nom, c'est commencer l'histoire..."
#lederniersurlaplaine, #nathaliebernard, #thierrymagnier, #tomhaugomat
La maison abandonnée
Une maison abandonnée qui pourtant semble encore habitée. Quels terribles secrets vont découvrir les héros de cette histoire?
#lamaisonabandonnée, #actessudjunior, #joelasutherland, #terreur
Qui s'est bien brossé les dents ? Qui s'est bien brossé les dents ?

"Est-ce que le Prince s'est bien brossé les dents?

NON !

Hop hop !

Les dents et au lit le Prince !"


#quisestbienbrosselesdents, #christinebeigel, #christinedestours, #didierjeunesse
Irineï et le Grand Esprit du Mammouth Tome 1
"Du blanc. Du blanc à perte de vue. Du blanc en haut, en bas, tout autour, du blanc partout.(...) Soudain, surgissant de nulle part, une silhouette. Une silhouette minuscule au milieu de rien. Une…
#irineietlegrandespritdumammouth, #valreiyel, #slalom
Dis ours, tu m'aimes ?
Moi oui vraiment, sans aucun doute, Canard et Ours je vous aime...
#disours, #johnjory, #benjidavies, #littleurban