Himboo Humboo

Soumis par HashtagCeline le dim 20/12/2020 - 14:37

"Éloignez votre lecture de vos yeux. Vous y verrez mieux et ça vous permettra accessoirement de prendre un peu de recul sur l'actualité.

Et si les symptômes persistent il faudra voir un spécialiste."

#Déconcertant

Il faut bien avouer que cet album m’a, de prime abord, un peu déconcertée.
Couverture poilue, titre énorme et farfelu, format XXL (27cm×38cm), graphisme étonnant, typo envahissante, aventure rythmée mais complètement désopilante…

Je n’ai d’abord pas trop su quoi en penser même si tous ces éléments rassemblés ne me laissaient clairement pas indifférente.

Et puis, je me suis dit que j’allais le tester avec mes enfants. Leur lire à voix haute et voir quel effet Himboo Humboo avait sur eux. Ma fille est un peu petite mais elle a, comme toujours, été très attentive. L’aventure de ce grand cyclope poilu a beaucoup plu à mon fils de 7 ans. Et en le lisant avec eux, je me suis enfin décidé : Himboo Humboo était adopté.
 

Intérieur

#QuatrièmeDeCouv'

“Himboo Humboo est un sympathique monstre poilu. Il aime siroter son café tous les matins en prenant le temps de découvrir les nouvelles dans le journal. Mais ce matin, malgré le soleil qui brille dehors, Himboo Humboo est de mauvais poil, quelque chose ne tourne pas rond…”
 

Intérieur

#L'OeilDuCyclope

Himboo Humboo, comme je l’ai dit plus haut, peut faire, au départ, une drôle d’impression. Mais avec les livres, comme avec les gens, il ne faut pas se fier aux apparences, non?
Car cet album casse les codes, à tous les niveaux. Le texte prend ses aises, écrit en lettres capitales de différentes tailles, au crayon à papier ou arc-en-ciel. Le graphisme, à la fois très sobre et classique, explose de couleurs quand Himboo-Humboo apparaît. Le pelage du personnage est magnifique ! Ce mélange des deux genres d'illustration est très efficace.
Sorte de conte en randonnée décalé, ce livre nous raconte avec humour la difficulté de ce grand personnage - peluche géante multicolore à l’oeil unique à la fois inquiétante et amusante- à trouver une solution à son problème : il n’arrive plus à lire son journal.
Ainsi, il va téléphoner ou frapper à la porte de plusieurs spécialistes pour tenter de remédier à son inconfort. En vain… Car une fois au bon endroit pour enfin régler la situation, il est encore et toujours bien mal orienté. Bref. 
Himboo Humboo s’énerve un peu mais persiste. Et au fil des pages, il devient très attachant. Malgré un physique imposant, un visage sans traits particuliers autre que cet oeil, le géant est très expressif. Et on a très envie de le prendre dans nos bras. 
C’est toute la force de cet album je trouve qui joue sur les apparences, sur les contrastes, sur les interprétations.
Himboo-Humboo ne semble pas à sa place dans ce monde gris, bien sérieux qui l’entoure. Bête curieuse, il est étudié mais pas réellement pris au sérieux. Ce qui rend aussi cette histoire un peu triste. Notre personnage va-t-il enfin trouver une oreille attentive ? Une réponse adaptée ? Rien n'est moins sûr...
La chute, au sens propre comme au figuré, clôt l’album sur un clin d’oeil, celui de Himboo Humboo qui a, un peu malgré lui, réglé son problème de vue !

C'est au final un album qui va trouver une bonne place dans la bibliothèque familiale non pas parce que le format est grand mais parce qu'il a su séduire tout le monde par son originalité et son extravagance. 

Un coup de coeur inattendu que je vous invite à découvrir !

Intérieur

#PourQui?

Pour les enfants qui aiment les histoires un peu farfelues.

Pour les enfants qui aiment les personnages étonnants.

Pour les enfants qui aiment les grands livres (ils sont nombreux).

Pour les enfants à partir de 4 ans.

Intérieur
Illustrateur
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
48
Prix
16.00 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Mon école de Aïe à Zut Mon école de Aïe à Zut

“Aïe, aïe, aïe, affreux asticots

Vous m’assommez ! aboie la maîtresse à bout…”


#monecoledeaieazut, #elisabethbrami, #popymatigot, #saltimbanqueeditions, #album
Rattrapage
"Il est toujours là. Et il me regarde. Il détourne les yeux dès qu'il voit que moi aussi, je le regarde, mais oui, oui, il m'a vue. Il se souvient de moi. Bien sûr qu'il se souvient de moi. Au fond,…
#rattrapage, #vincentmondiot, #actessudjunior, #duneseulevoix
Claude et Morino
« - Bonjour. Je m’appelle Claude et je crois que vous m’avez fait pipi dessus. - Haaan, pardon je suis désolé. - Non non, c’est rien. C’est juste que ça m’a réveillé. »
#claudeetmorino, #adrienalbert, #ecoledesloisirs
Little Urban
Little Urban a fait un sacré chemin depuis ses débuts. L'éditeur a su imposé sa patte dans le secteur jeunesse grâce à des albums bien originaux. Moi, je suis littéralement fan.
#littleurban, #123onesttousdescats, #lelivreblanc
Abécédaire des métiers imaginaires
"-Gardien de flocons de neige- Observer, attraper, comparer, numéroter, classifier, congeler. Les gardiens travaillent par -5 degrés et rêvent d'une grande tasse de chocolat chaud."
#abecedairedesmetiersimaginaires, #annemontel, #littleurban
Colorado Train
C’est un premier roman déroutant que nous livre Thibault Vermot. Tout en explorant nos peurs les plus sombres, Colorado Train nous remet sur les rails d’une certaine nostalgie de l’enfance et de ses…
#coloradotrain, #thibaultvermot, #sarbacane
Journal d'un amnésique
"Pour l'instant, ma tête est comme une grande maison vide aux murs lisses. Chacune de mes pensées , une balle super rebondissante lancée par un champion de baseball. Ça jaillit, ça percute, ça s'…
#journaldunamnesique, #nathaliesomers, #didierjeunesse
Tous emmitouflés Tous emmitouflés

Impossible de perdre le fil de l'histoire. Il est rouge et nous entraîne au fil des pages à la rencontre d'animaux drôlement emmitouflés...


#tousemmitoufkes, #marienoellehorvath, #lajoiedelire
L'homme qui voulut peindre la mer et autres nouvelles
Sept nouvelles qui nous plongent au coeur d'histoires comme je les aime : fantastiques et déconcertantes.
#lhommequivoulutpeindrelamer, #tristankoegel, #didierjeunesse, #mer, #nouvelles
L'Estrange Malaventure de Mirella
"Soyez sages et pieux, et jamais vous ne poserez les pieds sur les pavés brûlants qui mènent aux portes du Diable. L'enfer est réservé aux meurtriers, aux voleurs, aux assassins et aux femmes…
#lestrangemalaventuredemirella, #florevesco, #mediumplus, #ecoledesloisirs