Guerrière

Soumis par HashtagCeline le mar 03/10/2023 - 15:45

Les mots crient : “Non, non ! On ne pourra plus raconter, jamais, on ne pourra plus devenir une source, ni un ruisseau, ni un fleuve. Ton existence a volé en éclats et chaque morceau que tu chercheras à ramasser t’écorchera. Toi aussi, tu as été tuée, la voilà la vérité. Mais tu n’arrives pas à mourir.”

#Récurrence

Cécile Alix fait partie de ces noms qui reviennent souvent sur le blog ou sur Insta. Je vous en parlais d'ailleurs début septembre.
Et l'autrice va à nouveau faire du bruit par ici car, comme pour A(ni)mal (Slalom, 2022), Cécile Alix a encore frappé. Fort.

Avec son nouveau roman "coup de poing", Guerrière, dont le titre tonne et la couverture magnifiquement illustrée par Hina Hundt flamboie, Cécile Alix nous catapulte dans le quotidien terrible de Soulaï et Nekeli - la narratrice - au sein d’un groupe d’enfants soldats.
Nekeli est une héroïne impressionnante de courage pourtant plongée dans l’horreur. Prisonnière et menacée, elle va devoir combattre des démons extérieurs et intérieurs pour ne pas oublier qui elle est ni d’où elle vient.

 

#DeQuoiÇaParle?

Tout commence par un massacre dans un petit village. Nekeli et son frère Soulaï assistent à la mise à mort de leur famille et leurs proches. Fait prisonniers, ils sont emmenés dans un campement pour être formés à la guerre, celle que se livrent des groupes armés rebelles et le gouvernement en place. Des enjeux politiques et financiers loin des préoccupations des deux enfants qui ne pourront garder leur innocence s’ils veulent survivre.
Mais Nekeli veut fuir et retourner dans son village afin d’honorer la mémoire des siens. Cette idée va être sa planche de salut, son phare dans la nuit noire pour ne pas se perdre et sombrer.
En attendant, elle doit subir… les entraînements, les coups, les bains de sang… Une vie qui n’en est plus une. Nekeli avance, un pas après l’autre. Elle n’a pas le choix.

 

#Nekelaïsouli...Soulinekelaï

“Je ne suis plus une enfant, mon âme est usée comme une vieille âme. Peut-être qu’elle est morte. Oui… mon âme est un cercueil.”

J’ai refermé ce roman avec une boule au ventre. En toute fin d’ouvrage, Cécile Alix nous explique la genèse de cette histoire, la façon dont elle a pensé ce récit. C’est passionnant. Tout comme l’est le destin de la jeune Nekeli qui, tour à tour, horrifie, émeut, tourmente et soulève le cœur.
Les enfants soldats, c’est une réalité dure et terrifiante sur laquelle Cécile Alix braque une lumière froide et crue. Rien n’est épargné au lecteur. Qu’on ne se mente pas, il y a beaucoup de violence dans ce récit. Mais peut-on parler d’un tel sujet sans violence justement ? Cécile Alix nous plonge littéralement au cœur des combats, des campements, de la forêt. Les bruits, les sensations, les odeurs… tout semble si réaliste.

"TAC-TAC-TAC-TAC-TAC

TAC-TAC-TAC-TAC-TAC"

Le bruit des coups de feu claquent sur les pages. Comment tout un tas d'autres sons qui nous immergent encore plus. Aux aguets, la lecture se fait douloureuse et nécessaire. C'est poignant. Cécile Alix réalise un tour de force avec Guerrière rendant l'ensemble crédible et réaliste.

C’est ce qui fait toute la puissance de ce texte. Il faut qu’on comprenne. Il faut qu’on regarde. C’est ça, être un enfant soldat.

Mais l’atrocité est contrebalancée par la poésie que Cécile Alix réussit malgré tout à intégrer à son histoire. En effet, la voix de Nekeli, si elle change au cours du récit, porte avec elle les vestiges d’une vie meilleure où la beauté avait toute sa place. Les souvenirs reviennent et la retiennent. Au fond d’elle brille une petite lumière qui, si elle s’amenuise, ne s'éteint pas. Et cela donne lieu à de beaux passages qui permettent de supporter le reste. Un peu.

La nature également prend une grande place dans ce récit. Nekeli va y puiser des ressources et de la force pour survivre. La forêt est un lieu de danger mais aussi d'apaisement.

Et puis, il y a la relation que Nekeli et son frère, Soulai, entretiennent. C'est un des points importants de ce récit. Ils sont jumeaux. Ils sont liés d'une façon toute particulière.

"- Nekelaïsouli.

- Soulinekelaï."

Hélas, tous deux ne vont pas vivre cette expérience traumatisante de la même manière. Soulaï va tout faire pour protéger sa soeur... À quel prix ? Leur lien est fort, tout comme celui qui les rattache à leur peuple, leur village, leurs proches disparus.

Gardienne d’une mémoire collective, jeune fille courageuse et loyale malgré les difficultés, Nekeli force le respect dans un monde où il n’y en a plus pour rien.


“Ma souffrance est ancienne, elle a des rides sur le front et des poches sous les yeux. Je m’habitue à sa présence. De toute façon, je ne peux pas l’enlever.”

Guerrière est un texte tragique et émouvant. Mais faire la connaissance de Nekeli est une chance.

Pour ma part, cette héroïne, je le sais, va m'accompagner encore longtemps. Et je suis sûre qu'il en sera de même pour vous, si vous décidez de lire son histoire.

 

 

#PourQui?

Pour ceux et celles qui cherchent un roman réaliste.
Pour ceux et celles qui n’ont pas peur de regarder la réalité en face.
Pour ceux et celles qui aiment les héroïnes fortes et courageuses.

Pour ceux et celles qui s'interrogent sur la condition des enfants soldats.

Pour tous et toutes à partir de 14-15 ans.

 

Coup de cœur !
Auteur
Illustrateur
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
256
Prix
16.95 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Refuges
En attendant son prochain roman, j'ai enfin découvert Refuges que je n'avais jamais pris le temps de lire alors que je suis une fan inconditionnelle d'Annelise Heurtier !
#refuges, #anneliseheurtier, #casterman
Naduah Naduah



#naduah, #severinevidal, #vincentsorel, #glenat

Les agents secrets de la cour de récré
" - Rouillard, au tableau. On va se distraire un peu. Voila là phrase toute bête qui a tout déclenché."
#lesagentssecretsdelacourderecre, #philippearnaud, #sarbacane, #pepix
La Passe-miroir T.2 Les disparus du Clairdelune
Dans le premier tome de La Passe-miroir, Christelle Dabos a su créer un univers riche et une intrigue terriblement passionnante. L’héroïne, Ophélie, avait dû quitter son arche, Anima, pour suivre…
#lapassemiroir, #christelledabos, #gallimardjeunesse, #thorn, #ophelie, #lesdisparusduclairdelune
Les Mystères de Larispem
Après La Passe-Miroir de Christelle Dabos, lauréate de la première édition du prix du Premier roman jeunesse Gallimard-RTL-Télérama, son successeur, Lucie Pierrat-Pajot, apparaît comme un choix…
#lesmysteresdelarispem, #gallimardjeunesse, #laureat, #luciepierratpajot, #paris, #dystopie, #amitié
L'Aube sera grandiose
Si ce roman d'Anne-Laure Bondoux n'est pas mon préféré*, ça n'en reste pas moins un grand moment d'émotion.
#secret, #famille, #mere, #fille, #histoire, #aventure
Nos bombes sont douces
"Qu'est-ce qui me motive dans la vie? Le foot et les filles. D'un cliché... Mon coeur n'a jamais battu plus fort pour autre chose, mais rien ne me paraît plus ridicule, maintenant que j'y réfléchis."
#nosbombessontdouces, #fredericvinclere, #lecalicot
La course au bonheur
Pouvoir changer son physique, oublier quelque chose, se faire aimer de ses amis, réussir un examen... Ca fait rêver? Mais attention, tout se paie. "Prenez garde à vos désirs"...
#lacourseaubonheur, #maggielehrman, #letsread, #casterman, #bonheur, #secret, #amitié, #amour
Kill all enemies
Retour sur mes coups de coeur : Kill all enemies de Melvin Burgess. Un auteur que j'adore avec des textes qui dérangent.
#killallenemies, #melvinburgess, #scripto, #gallimardjeunesse
Avalon Park Avalon Park

 

"- Je crois que je suis au bout, Nick. Ne m'en veux pas, surtout.

- Allez, tiens bon, on va forcément trouver de l'aide.

Roger ne répondit rien ; il devait s'économiser,…
#avalonpark, #ericsenabre, #didierjeunesse