Un bal d'enfer

Soumis par HashtagCeline le jeu 27/12/2018 - 22:10
"Un petit fantôme marche tout seul. Il est déjà grand pour un petit fantôme, mais la route est longue quand on est tout seul."
#Ginko

 

Ginko est une collection de premières lectures déclinée en trois niveaux de difficulté : "Je commence à lire", "je lis tout seul" et "Je dévore" (des petites feuilles donnent l'indication)

En octobre de cette année sont parus trois titres, un dans chaque catégorie avec respectivement : Un bal d'enfer, Un chien comme ça et L'amour lapin.

Cette toute nouvelle collection est au catalogue des éditions Voce Verso qui jusqu'à présent publiaient uniquement des albums sans texte.

Grâce au titre Un bal d'enfer de Cécile Emeraud et Andrea Espier, je découvre un éditeur, une collection et je suis complètement conquise !

 

#QuatrièmeDeCouv"

 

Sur le long chemin sinueux, un petit fantôme, une momie timide et un squelette enjoué se rencontrent.
Dans leur poche, une invitation. Tous les trois sont invités à un bal d'anniversaire...
 

#SurLeChemin

 

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Voce Verso qui m'ont permis de découvrir un des titres de leur collection Ginko. J'avais le choix entre les trois, il a fallu trancher et j'ai jeté mon dévolu sur Un bal d'enfer mais j'avoue franchement que tous me tentaient. Et puis maintenant que j'ai pris connaissance de la qualité de l'un de ces petits romans, il va vraiment falloir que je me penche sur le cas des deux autres. 
Parce que je dois bien dire que je ne savais pas à quoi m'attendre. On est parfois déçu dans les titres de premières lectures. Si le texte est sympa, l'illustration ne suit pas et inversement. Eh bien là, non! Tout est parfait. Oui, j'avoue, je suis vraiment tombée sous le charme.

Le texte est accessible. La mise en page agréable avec un bon équilibre texte et dessin.

L'histoire? Elle est simple et en même temps très décalée ! C'est celle d'une rencontre entre trois personnages fantastiques, d'un bout de route qu'ils vont fait ensemble avec la perspective d'un bon moment à partager.

Les trois petits héros nous amusent, chacun à leur manière et on se demande où va les mener leur petite promenade. Surtout quand le squelette commence à nous indiquer le chemin qu'il reste à parcourir: "on est tout près : une fois à gauche, une fois à droite, une fois à gauche, une fois à droite,une fois à gauche, une fois à droite,une fois à gauche, une fois à droite, une fois à gauche, une fois à droite, une fois à gauche, une fois à droite,une fois à gauche, une fois à droite... facile !" (j'adore ce passage)

Le texte joue beaucoup sur la répétition, ce qui est important quand on commence à lire. Cela rassure.

Le format souple est lui aussi un atout. Pratique et facile à emmener partout ! 

Et puis, les couleurs vives et cet orange presque fluo accrochent le regard. En terme de graphisme, ça change vraiment de ce que l'on peut voir d'habitude pour les premières lectures. Il y a une vraie volonté de proposer autre chose aux enfants qui débutent la lecture. Ca fait du bien !
 
L'illustration est vraiment soignée du début à la fin. Je dois bien dire que la couverture a largement influencé mon choix. Mais d'ailleurs, toutes celles de la collection donnent envie.
Et ces couvertures sont à l'image du contenu. Ce qui n'est pas toujours le cas. 

Bref... je ne peux que vous conseiller de découvrir et de faire découvrir Un bal d'enfer avec ces 24 pages remplies de vie, d'humour, d'amitié, de fêtes et d'araignées pour lire de la plus amusante des façons.

 

#PourQui?

 

Pour les enfants qui débutent la lecture.

Pour les enfants qui veulent des livres originaux et des histoires amusantes.

Pour tous les enfants à partir de 6-7 ans.

 

Coup de cœur !
Illustrateur
Collection
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
24
Prix
7.50 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Laissez-moi tranquille !
Un peu de tranquillité... Est-ce trop demander?
#laissezmoitranquille, #bayard, #brosgolvera
La maison sans sommeil Hanté

À ne surtout pas lire la nuit... Vous êtes prévenus.


#hante, #monamiedusoussol, #lamaisonsanssommeil, #benoitmalewicz, #rolandauda, casterman
Nos éclats de miroir
"Grandir est un drôle de truc. Le regard bien droit se pose sur une ligne démarquée par soi seul. Ca peut être n'importe quoi : le bord d'un meuble, le sommet d'un muret, le coude d'un adulte,…
#noseclatsdemiroir, #florencehinckel, #nathan
Ronchonette Cocolle
"Ronchonette Cocolle ne sait pas ce qu’elle veut, mais c’est la plus heureuse des petites râleuses !"
#ronchonettecocolle, #sibylledelacroix, #bayardjeunesse
Phalaina -Phalaina-

“Cette gamine, il faut bien le dire, avait tout du Malin.
Ses yeux rouges, déjà, étaient une étrangeté qui avait plusieurs fois fait frissonner Monsieur l’abbé… Le fait qu’elle ne parle pas…
#phalaina, #rouerguejeunesse, #alicebrierehaquet

Dis Ours, tu sors?
"Ours! C'est moi, Canard ! Ton voisin ! Il a neigé, mon pote ! Tu sors?"
#disourstusors, #joryjohn, #benjidavies, #littleurban
Girlhood
"L'amitié, c'est comme une allumette...... il suffit d'une étincelle pour se brûler les doigts."
#girlhood, #catclarke, #collectionr, #robertlaffont
L'homme qui voulait rentrer chez lui
"Jeff et son frère Norbert ont trouvé un fugitif dans la cave de leur immeuble. Est-ce un migrant ? Un criminel en cavale ? Un malade mental ? Impossible à dire."
#lhommequivoulaitrentrerchezlui, #ericpessan, #ecoledesloisirs, #mediumplus, #romanado
Les maux bleus
Un des deux titres de la nouvelle collection Echos chez Gulf Stream.
#lesmauxbleus, #gulfstream, #christineferetfleury, #echos
Swimming pool
Le nouveau roman de Sarah Crossan dont j'entends énormément parler traduit par Clémentine Beauvais que je connais et j'adore.
#swimmingpool, #sarahcrossan, #rageot, #clementinebeauvais