Kill all enemies

Soumis par HashtagCeline le lun 09/07/2018 - 23:06
Retour sur mes coups de coeur : Kill all enemies de Melvin Burgess. Un auteur que j'adore avec des textes qui dérangent.
#MonArticlePageDesLibraires

 

Billie est une adolescente révoltée, perturbée et hyper violente. Sa vie familiale est compliquée : sa mère, ancienne alcoolique, ne veut plus la voir. Placée dans une famille d’accueil, elle a du mal à se défaire de ses vieux démons et ne cesse de se battre. Une bagarre de trop met le feu aux poudres.

Rob, fan de heavy metal, vit un quotidien difficile auprès d’un beau-père violent qui le rabaisse sans arrêt. Sa mère, avant de quitter le domicile conjugal, lui fait promettre de veiller sur son petit frère et lui offre un tee-shirt de Metallica. Ce cadeau, en apparence anodin, va pourtant faire de la vie de Rob un enfer et le conduire à des comportements excessifs.

Chris a ses parents à ses côtés, mais il est en échec scolaire. Il n’a pas fait un seul devoir depuis quatre ans et ses parents ne savent plus quoi faire pour débloquer la situation. Chris, quant à lui, n’est jamais à court d’idées pour les faire enrager. Après une énième provocation envers un de ses professeurs, l’adolescent s’aventure lui aussi trop loin dans la provocation.

Billie, Rob et Chris sont envoyés à Brant, un établissement éducatif accueillant des jeunes en grande difficulté. Leur premier contact avec ce centre s’avère plus qu’explosif. C’est le début d’une cavale pour Billie et d’une amitié entre Rob et Chris.

De courts chapitres alternés permettent de découvrir tour à tour l’histoire de Billie, de Rob, de Chris ainsi que celle d’Hannah, une assistante sociale qui prend très à cœur son travail.

Cette construction apporte beaucoup de rythme et entretient le suspense. À chaque fois que l’on quitte un personnage, on a hâte de le retrouver dans les chapitres suivants.

Spécialiste des histoires douloureuses d’adolescents marginaux, Melvin Burgess dresse le portrait croisé de trois adolescents difficiles mais attachants.

On referme le livre avec le sentiment que, même si la vie ne leur a pas fait de cadeaux, tout espoir n’est pas perdu pour Billie, Rob et Chris.

Collection
Public
Date de sortie
Nombre de pages
372
Prix
15.50 €
Note
9
Langue
Français
Paru dans Page des Libraires

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Wonder
Depuis 2013, j’ai tenu Wonder dans mes mains à de nombreuses reprises... pour le vendre à d’autres. Et puis il y a quelques temps, j’ai enfin pris ce livre…pour moi. J'ai bien fait.
#difference, #tolerance, #amitié, #famille, #handicap, #college, #emotion
Le labyrinthe vers la liberté
Chez Hélium, à chaque fois que j'ai ouvert un roman, cela a été une belle découverte. Comme avec Le labyrinthe de la liberté...
#lelabyrinthedelaliberte, #deliasherman, #helium, #voyagedansletemps, #esclavage, #fantastique
Cendres Cendres

"Des rues sombres de la capitale en passant par un manoir victorien luxueux... De soirées mondaines où le diamant est roi aux tavernes miteuses où l'opium circule dans les veines... Prenez garde,…
#cendres, #johannamarines, #snagfiction, #mecaniquedesombres

Annie au milieu Annie au milieu

"L'infirmière Sylvie de l'UAT, elle dit souvent : "Le monde est une soupe. Et toi, Annie, tu es une fourchette. C'est aussi simple que ça." Ça veut dire on va pas ensemble, le monde et moi. Velma…
#annieaumilieu, #emiliechazerand, #exprim, #sarbacane

Les maux du coeur
"Mentir pour pas faire de mal à ceux qu'on aime, ça devrait être une obligation morale."
#lesmauxducoeur, #axlcendres, #sarbacane, #miniromans
Tortues à l'infini
Je ne vais pas faire un article de dix pages (non, non) sur ce dernier John Green. Mais comme c’est un coup de cœur, j’avais envie d’en parler.
#amitié, #troublesobsessionnels, #disparition, #adolescence, #amour, #enquete, #johngreen
Un été à Sommerby
"Tout a commencé par une terrible nouvelle. Il en va parfois ainsi : il arrive quelque chose d'épouvantable, mais quand on y repense quelques années plus tard, on se rend compte que c'est par là,…
#uneteasommerby, #kirstenboie, #fleurus, #lireengrand
Hamaïka et le poisson
Quand je pars en Polynie, je sais désormais que je reviendrai ravie de mon voyage.
#hamaikaetlepoisson, #pierrezapolarrua, #anastasiaparrotto, #petitepolynie, #memo
Billy cherche un trésor
Les nouvelles aventures du plus grand cow-boy de tous les temps et de son acolyte de choc...
#billychercheuntrésor, #catharinavalckx, #pastel, #ecoledesloisirs, #billy, #jeanclaude
Refuges
En attendant son prochain roman, j'ai enfin découvert Refuges que je n'avais jamais pris le temps de lire alors que je suis une fan inconditionnelle d'Annelise Heurtier !
#refuges, #anneliseheurtier, #casterman