La dormeuse

Soumis par HashtagCeline le mer 14/12/2022 - 18:56

"Elle fit un rêve très agité

Et se trouva la tête au pied

Puis elle roula hors de son lit"

#VincentPianinaAgain

Ah! Ça faisait longtemps que j’avais parlé de Vincent Pianina par ici. Ne me dites pas “Qui?” Je vais me vexer. C’est lui qui a écrit Le secret très secret du Maître du secret (dont j’ai parlé par ICI) mais c’est aussi lui qui a écrit Le Chat le plus mignon du monde (Thierry Magnier, 2017) et Ours Molaire ( Gallimard Jeunesse Giboulées, 2014) et aussi Le magicien, etc. (Thierry Magnier, 2015) dont je vous ai parlé sur Instagram.
Bref, j’adore Vincent Pianina et il fallait absolument que je vous présente La dormeuse, cet album écrit par Camille Floue et qu’il a génialement illustré (d’ailleurs, note pour plus tard : vous parler de La partie de cache-cache (Hélium, 2017), écrit par les deux mêmes complices).
La dormeuse est un album complètement fou qui va vous donner le tournis. Il est génial sur le fond et la forme !
Explications du pourquoi ce livre est un petit phénomène qu’il ne faut pas rater !

Intérieur

#DeQuoiÇaParle?

La petite fille de cette histoire dort. Elle dort profondément. C’est le moins que l’on puisse dire. Elle rêve et son sommeil est très agité. Très très agité. Ainsi, elle roule dans son lit avant d’en tomber, sans se réveiller. Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Avouez, ça ne serait pas drôle et pas très original. La dormeuse -dont on ne connaîtra pas le nom- va carrément sortir de sa maison, rouler, rouler, tomber dans l’eau… et cela n’est que le début d’un voyage assoupi mais qui ne va pourtant pas être de tout repos, surtout pour la personne qui a décidé de lire l’histoire ! Attention, cela demande un peu de pratique avant d’en maîtriser la lecture. Mais quel régal !
 

Intérieur

#NuitAgitée

Bon, cet album, vous l’aurez compris, est assez déconcertant mais extrêmement amusant. Déjà graphiquement, on retrouve la patte de Vincent Pianina et des détails amusants (par exemple, les arbres ont des nez rouges et des moustaches ;-). Et puis, la petite dormeuse a une bouille craquante qui, malgré l’endormissement, est assez expressive. Si elle n’a pas conscience de ce qui lui arrive dans la réalité, on peut imaginer que ses songes sont assez mouvementés eux aussi.
Le graphisme apparemment simple et très coloré de Vincent Pianina fonctionne parfaitement encore une fois et fait mouche. Les couleurs contourées d’un gros trait noir éclatent sur les pages et donnent un dynamisme fou à l’ensemble. Dynamisme renforcé par la quasi-jonglerie qu’il va falloir effectuer pour suivre l’histoire... Car en effet, si la dormeuse roule, il faut aussi tourner le livre pour suivre son mouvement et le texte, tout en rimes, qui apparaît sur un bande jaune en haut en bas, à gauche, à droite. Elle va en faire des roulés-boulés. Beaucoup. Dans tous les sens. De fait, on tourne et retourne le livre sans arrêt, suivant la course folle de la petite assoupie.
Si le décor et les péripéties restent plutôt “crédibles” au tout départ, les situations où se retrouve l’héroïne deviennent bien vite complètement farfelues. Ainsi, elle va casser un barrage de castors, être portée par un banc de saumons et tomber dans un nid d’aigle. La chute ? Vous la découvrirez. Sans nul doute serez-vous un peu essoufflé.es, et bien réveillé.es après cet invraisemblable périple fantastique (et surtout tous ces mouvements pour tenir le livre dans le bon sens;-). Mais la nuit n’est-elle pas le meilleur moment pour vivre de grandes aventures ? Ça, je crois que l’autrice et l’illustrateur l’ont bien compris. 
Alors, allez-vous tenter l’expérience ?
Je vous garantis que vous ne le regretterez pas.
 

Intérieur

#PourQui?

Pour les enfants qui aiment mettre les choses sans dessus dessous.
Pour les enfants qui rêvent beaucoup et qui ont parfois un sommeil agité.
Pour les enfants qui aiment les histoires amusantes.
Pour les enfants qui aiment qu’on leur raconte des histoires de façon animée.
Pour les enfants à partir de 2 ans.
 

Coup de cœur !
Auteur
Illustrateur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
20
Prix
11.90 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

La maison sans sommeil Hanté

À ne surtout pas lire la nuit... Vous êtes prévenus.


#hante, #monamiedusoussol, #lamaisonsanssommeil, #benoitmalewicz, #rolandauda, casterman
Tout plutôt qu'être moi
Un texte sur la dépression contre laquelle l'auteur a essayé de se battre. Malheureusement, en vain...
#toutplutotquetremoi, #nedvizzini, #depression, #internement
Après les vagues Après les vagues

"Rien n'égale la douceur de se blottir l'un contre l'autre, à écouter le remous de nos coeurs comme le jeu des vagues."


#apreslesvagues, #sandrinekao, #grassetjeunesse, #emerveillements
Par le feu
"Ne sors pas de la Base. Ne parle pas aux Etrangers. Ne pense pas. Obéis. Car le Seigneur est Bon."
#parlefeu, #willhill, #casterman, #afterthefire
Quand on dansait sur les toits Quand on dansait sur les toits



#quandondansaitsurlestoits, #tristankoegel, #didierjeunesse

La fille sans nom La fille sans nom

"Je me déteste moi. Oh, qu'est-ce que je me déteste ! Je ne suis qu'une fille sans nom, une esclave sans maître. Je manque de tout, même de courage et je n'ai rien. Je ne suis rien."…
#lafillesansnom, #maellefierpied, #lecoledsloisirs, #mediumplus

Ceux qui ne peuvent pas mourir Tome 1 La bête de Porte-Vent
Gabriel Voltz n'est pas un enquêteur ordinaire. Sa spécialité: la chasse aux Égarés, ces créatures hérétiques qui se cachent sous une apparence humaine. Lycans, cocatrix, volkolaks, loups-garous...…
#ceuxquinepeuventpasmourir, #karinemartins, #gallimardjeunesse, #labeteduportevent, #onlitplusfort
Missouri 1627 Missouri 1627

"- C'est énorme ! s'exclame-t-elle. Je n'étais encore jamais entrée dans un club de strip-tease. Tu n'es pas curieuse de voir à quoi ça ressemble?

- Pas trop, non.

J'ai une bouffée…
#missouri1627, #jenniherhendricks, #tedcaplan

Illuminae - Tome 1: Dossier Alexander
Voici un des nombreux romans que j’ai ouvert bien après sa sortie. Mon œil avait littéralement glissé sur ce titre quand j’étais libraire. Pourquoi ? Je ne sais pas. Et aujourd’hui, un peu plus d’an…
#aventure, #adolescents, #survie, #espace, #humour
Celle que je suis
“J’ai fermé les yeux et serré très fort les paupières, pour que le destin que j’entrevoyais, et auquel j’aspirais tant, ne puisse jamais s’échapper.”
#cellequejesuis, #anneloyer, #slalom