Familles

Soumis par HashtagCeline le mar 06/10/2020 - 20:36

"Une famille, c'est comme un nid, comme un terrier. On s'y sent protégé et aimé."

#Georgette

Je ne connaissais pas Georgette avant d'avoir cet album en main. Alors par curiosité, je suis allée jeter un oeil à son travail. Une belle découverte !

Cela se confirme dans Familles, l'univers de l'illustratrice est très coloré et tout en rondeurs. Georgette (j'adore ce nom décidément) a publié beaucoup de livres pour les tout-petits, notamment avec des gommettes.
Son dessin doux et joyeux se prête parfaitement au thème ici abordé : la famille ! Oui, mais la famille au sens large du terme.

Venez, Georgette va vous expliquer.

Intérieur

#Sourires

Le pluriel du titre est important. "Familles" et non "famille" car derrière ce pluriel se cache une multitude de possibilités. On le sait tous, le schéma familial n'est pas unique et la définition de ce mot est propre à chacun.
De fait, Georgette propose un catalogue non exhaustif de ce que peut-être une famille. Parce que la vie nous joue des tours, parce qu'un papa, une maman peuvent prendre plusieurs visages, parce que parfois il n'y en a pas... La famille, ça peut aussi être celle qu'on se choisit quand on n'en a plus ou que celle que l'on a est défaillante ou absente... Chacun a sa propre histoire.
C'est bien de montrer aux enfants qu'il n'y a pas de règles dans ce domaine, que l'important réside ailleurs : être heureux, quelles que soient les personnes qui nous entourent et constituent notre "famille".
Avec son dessin enfantin et coloré, Georgette fait passer un joli message de tolérance et d'ouverture. La bonne humeur, l'optimisme et la bienveillance prédominent dans le texte et le dessin.
De pages en pages, c'est une explosion de de couleurs. On a un peu l'impression de feuilleter un album photo. Chaque tribu, petite ou grande, semble poser dans l'environnement qui est le sien et qui la rend heureuse ! Je suis très sensible au graphisme de ce livre. Et ma fille aussi ! On le lit d'ailleurs très régulièrement depuis qu'il a rejoint notre bibliothèque. Le papier, chaleureux et doux au toucher, renforce encore plus tous les sentiments positifs ressentis à la lecture.
C'est aussi une explosion de gaieté et de visages souriants. Tous et toutes ont le sourire aux lèvres dans cet album. Et de fait, on ne peut s'empêcher de sourire, nous aussi.

Les familles qu'on y croise sont toutes accueillantes. Un papa ou deux, une maman ou deux, une famille recomposée, un enfant venu d'ailleurs, un être cher envolé resté dans le coeur mais aussi parfois la présence d'animaux de compagnie... Au fil des illustrations, on peut parler et expliquer que chaque famille est différente et que surtout cette différence n'a rien de bizarre.
Le texte simple, imagé décrit chaque cas de figure avec douceur et légèreté. C'est assez émouvant aussi. Chacun peut s'y retrouver.
Et mine de rien, derrière ces phrases courtes, ce graphisme aux couleurs vives et tranchées ainsi que ces personnages ronds, se cachent aussi un soupçon de tristesse et de quoi amener à réfléchir. Ce qu'on n'imagine peut-être pas au départ. On referme Familles avec un petit pincement au coeur (d'émotion)parce qu'on ne peut s'empêcher de se projeter.

C'est décidément un très joli livre sur une thématique universelle à faire découvrir dès le plus jeune âge !
 

Intérieur

#PourQui?

Pour les enfants qui aiment les livres colorés.
Pour les enfants qui aiment les "histoires de familles".
Pour les enfants curieux de voir comment ça se passe dans les autres familles.
Pour les enfants à partir de 2-3 ans.
 

Intérieur
Auteur
Illustrateur
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
24
Prix
10.90 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Zarbie les Yeux Verts Zarbie les Yeux Verts

" Il me regarde fixement et me dit : 

- Toi, t'es z-zarbie ! Si tu voyais tes yeux ! Zarbie les Yeux Verts ! T'es complètement cinglée !

J'éclate d'un rire farouche. C'est comme si…
#zarbielesyeuxverts, #joycecaroloates, #gallimardjeunesse, #scripto

J'ai suivi un nuage
Maëlle Fierpied nous propose un très joli roman tout en délicatesse et subtilité sur un sujet assez lourd : la maladie mentale. A travers le regard d'un enfant, elle nous montre les hauts et les bas…
#jaisuiviunnuage, #maellefierpied, #julieguillem, #ecoledesloisirs, #neuf
La Proie
"Anthéa reste seule. Elle sent qu'un mauvais sort vient de couper sa vie en deux, comme on tranche un ananas mûr. Un avant, un après. Un ici, un ailleurs. Le meilleur, le pire?"
#laproie, #philippearnaud, #sarbacane, #exprim, #pagedeslibraires
Félix le chien
"Félix n’est pas un chien comme les autres. Il n’aboie pas, ne rapporte pas la balle, ne remue pas la queue. Félix reste un mystère."
#felixlechien, #anagomez, #blancalacasa, #nathan, #album
Catch, tournevis et lutins-robots
"Je m'appelle Pénélope et des lutins-robots sont en train de kidnapper mon petit frère. Non : je commence mal mon histoire. Il faut que je raconte les choses dans l'ordre, sinon vous n'allez rien…
#catchtournevisetlutinsrobots, #hlenoir, #mariemorelle, #sarbacane, #pepix
Toxic Girls
"Avant, elles étaient quatre. Maintenant, elle est seule."
#toxicgirls, #kitfrick, #bayard, #pageturners
Très vite ou jamais
“Ce que j’ai sur le coeur, c’est simple, je ne peux en parler à personne. Alors il faut que je l’écrive. Il faut que j’évacue ce trop-plein de désespoir et de colère qui m’étouffe. Une colère de…
#tresviteoujamais, #ritafalk, #mlesromans, #magnardjeunesse
Elle est le vent furieux Elle est le vent furieux

“La réalité est le fruit de notre imagination. On plaque notre subjectivité sur le monde pour lui donner du sens, comme on le ferait avec une paire de lunettes 3D, un livre de philosophie, un dieu…
#elleestleventfurieux, #flammarionjeunesse

Snap Killer
"La nuit est belle, noire, sans étoiles, sans lune, à peine fraîche."
#snapkiller, #sylvieallouche, #syrosjeunesse, #syros
Double 6
"L"amour se murmure, On ne salit pas les murs, Avec des poèmes!"
#doublesix, #emmanueltredez, #monmarquepageplus, #didierjeunesse